Archives de catégorie : Parutions

Parution : La Commune des écrivains

La Commune des écrivains. Paris, 1871 : vivre et écrire l’insurrection, Gallimard, « Folio Classique » (n° 6920), 2021

Édition de Jordi Brahamcha-Marin et Alice De Charentenay

18 mars-28 mai 1871 : le peuple de Paris prend les armes pour s’opposer à la défaite de la guerre franco-allemande de 1870 et à une Assemblée nationale à majorité monarchiste. Commence alors une expérience d’autogestion, une utopie fraternelle et sociale. Ouvriers, artisans, hommes et femmes : une population jusqu’alors invisible se fait entendre. Malgré sa brièveté, la Commune occupe dans les mémoires la place lumineuse d’un événement fondateur. Comme l’affaire Dreyfus, elle a divisé pour longtemps les Français, entre fédérés et versaillais, insurgés et légitimistes.

Vivre un tel événement pousse à écrire : témoigner, tirer un bilan, donner à entendre le bruit des balles qui claquent depuis les collines de Paris, offrir le goût du temps des cerises. Une littérature s’invente au printemps 1871, qui ne se cantonne ni aux genres canoniques ni aux auteurs consacrés. A côté des romans, poèmes et pièces de théâtre, on trouve des chansons populaires, hymnes politiques, articles de presse, affiches placardées sur les murs, témoignages de combattants. Hugo, Flaubert, Rimbaud, Verlaine, Vallès voisinent avec Malvina Blanchecotte ou Alix Payen. L’extraordinaire foisonnement de textes lus et entendus dans les rues de Paris se retrouve dans les pages de cette anthologie.

Parution : Queer and Feminist Theories of Narrative

Tory Young (ed.), Queer and Feminist Theories of NarrativeRoutledge, 2021

This book argues for the importance of narrative theories which consider gender and sexuality through the analysis of a diverse range of texts and media.

Classical Narratology, an allegedly neutral descriptive system for features of narrative, has been replaced by a diverse set of theories which are attentive to the contexts in which narratives are composed and received. Issues of gender and sexuality have, nevertheless, been sidelined by new strands which consider, for example, cognitive, transmedial, national or historical inflections instead. Through consideration of texts including the MTV series Faking It and the papers of a nineteenth-century activist, Queer and Feminist Theories of Narrative heeds the original call of feminist narratologists for the consideration of a broader and larger corpus of material. Through analysis of issues including the popular representation of lesbian desire, the queer narrative voice, invisibility and power in the digital age, embodiment and cognitive narratology, reading and racial codes, this book argues that a named strand of narrative theory which employs feminist and queer theories as intersectional vectors is contemporary and urgent.

The chapters in this book were originally published as a special issue of the journal Textual Practice.  Continuer la lecture de Parution : Queer and Feminist Theories of Narrative

Parution : Propagande. La manipulation de masse dans le monde contemporain

David Colon, Propagande. La manipulation de masse dans le monde contemporain, Flammarion, « Champs histoire », 2021

« Fake news», « infox », « post-vérité » : le monde contemporain ne cesse d’être confronté aux enjeux de l’information de masse. On croyait la propagande disparue avec les régimes totalitaires du XXe siècle mais, à l’ère de la révolution numérique et des réseaux sociaux, elle est plus présente et plus efficace que jamais. Chaque jour apporte ainsi son lot de désinformation, de manipulation, de rumeurs et de théories du complot.
Loin de se limiter à la sphère politique et à la « fabrique du consentement », la propagande imprègne aujourd’hui tous les aspects de notre vie en société, les spécialistes du marketing, du storytelling ou les théoriciens du nudge s’efforçant d’influencer nos choix et comportements.
Embrassant plus d’un siècle d’histoire et couvrant un vaste espace géographique, David Colon explique les fondements et les techniques de la persuasion de masse dans le monde contemporain. Il montre que la propagande n’a cessé de se perfectionner à mesure que les sciences sociales et les neurosciences ont permis d’améliorer l’efficacité des techniques de persuasion, d’influence ou de manipulation.
À travers une synthèse accessible et percutante, David Colon livre une contribution essentielle pour mieux cerner les ravages causés par la désinformation, hier comme aujourd’hui.

Parution : Marâtre Nature. Quand Gaïa contre-attaque

Publication du premier numéro de la revue Pagaille

http://revue-pagaille.fr

Marâtre Nature. Quand Gaïa contre-attaque (1 | 2021)

Par sa puissance heuristique, la comparaison fait naître des chemins de traverse sans nul doute essentiels dans ce moment de crise qu’est l’Anthropocène. Face à des défis qui paraissent insurmontables, les sociétés néolibérales ont plus que jamais besoin d’une pensée mise en regard d’un Autre, construit volontairement comme représentation alternative.

Sommaire

Introduction
Manon Amandio, Julie Brugier, Hélène Dubail, Amandine Lebarbier & Sébastien Wit

Perspectives historiques

Gaï/ia sur la scène. Figurations de la terre chez Eschyle et Bruno Latour
Déborah Bucchi

La Marâtre indifférente et le poète inconsolable (Du Bellay, Ronsard et Leopardi)
Louise Dehondt

« La nature finira par se venger ! » Lectures croisées de Chen Yingsong, Gao Xingjian et Yan Lianke
Virginie Berthebaud

Perspectives écoféministes

La « Marâtre nature » et la femme révoltée : visions subversives chez Marie Darrieussecq, Laura Pugno et Han Kang
Irene Cecchini

Le Mur invisible [Die Wand] de Marlen Haushofer, une robinsonnade moderne au féminin
Annabel Audureau

Fictions de la catastrophe et extinction de l’être humain

De la violence naturelle à la nature des violences contemporaines. Considérations sur les présupposés théoriques des fictions catastrophistes
Miruna Craciunescu

Du figuré au littéral. Apocalypse végétale dans quelques récits de fin du monde
Aude Volpilhac

Billets d’humeur

Pompéi au Grand Palais : la violence de la Nature en 3 dimensions
Amandine Lebarbier

Temporalités de la catastrophe. Marâtre Nature en bande dessinée
Hélène Dubail

Parution : Les « nouveaux » villains. Figures du mal dans la fiction de jeunesse

La Revue des lettres modernes, 2020, n° 10 : Les « nouveaux » villains. Figures du mal dans la fiction de jeunesse, sous la direction de Christian Chelebourg

Paris, Classiques Garnier, série « Écritures jeunesse »

SOMMAIRE

Nathalie Dufayet, Avant-propos / Foreword 

LE GRAND MÉCHANT LOUP DHIER ET DAUJOURDHUI /
THE BIG BAD WOLF, YESTERDAY AND TODAY

Thaïs Bihour, Entre inhumanité et déshumanisation. Le personnage du Loup Boche en 1914-1918 / Between inhumanity and dehumanization. The figure of the Kraut Wolf in 1914–1918

Lison Jousten, Le Trois Petits Cochons et le Grand Méchant Loup. La rencontre entre deux archétypes / The Three Little Pigs and the Big Bad Wolf. Two archetypes meet 

Marion Duval, Mais qui a encore peur du Grand Méchant Loup ? / But who is still afraid of the Big Bad Wolf?

Mathilde Brissonnet-Teyssédou, Le loup est revenu. Le « nouveau » visage du loup dans le conte du Petit Chaperon Rouge / The wolf is back. The “new” face of the wolf in the tale of Little Red Riding Hood 

INVERSIONS CARNAVALESQUES : LE MÉCHANT, DU RIRE AUX LARMES / CARNIVALESQUE REVERSALS: BETWEEN LAUGHTER, TEARS, AND HORROR

Mirta Cimmino, Sympathy for the Evil. Méchanceté relative dans les adaptations de contes de fées au XXIe siècle / Sympathy for the Evil. Relative evil in the adaptations of fairy tales in the 21st century

Isabelle-Rachel Casta, « Après la première mort… ». Lirruption des Enfants de la Nuit dans Laisse-moi entrer (John Lindqvist), Ma chère grand-mère (Catherine Brighton) et La Balafre (Jean-Claude Mourlevat) / After the first death…” The emergence of Children of the Night in Laisse-moi entrer (John Lindqvist), Ma chère grand-mère (Catherine Brighton) and La Balafre (Jean-Claude Mourlevat) 

Nicole Callon-Wells, Le méchant au cœur des contradictions de la fiction de jeunesse / The villain at the heart of the contradictions of youth literature

Roland Carrée, De lautre côté de la porte. Monstres enfantins et enfants monstrueux dans Monstres & Cie et Monstres Academy / On the other side of the door. The monsters of childhood and child-monster in Monsters, Inc. and Monsters University

Bochra Charnay, Au bout de la méchanceté. Mères meurtrières et enfants assassins dans le conte traditionnel / The depths of evil. Murderous mothers and assassin children in the traditional tale

Violaine Beyron, Les Méchants ordinaires dans le roman réaliste pour la jeunesse / The Ordinary Dark Ones in the Realist Novel for Young People

Marine Cellier, Le Docteur Facilier dans La Princesse et la grenouille. Enjeux idéologiques de la représentation du premier méchant noir par Disney / Doctor Facilier in The Princess and the Frog. Ideological issues of representation of the first black villain by Disney

LHOMME, LA BÊTE ET J.K. ROWLING /
MAN, BEAST, AND J.K. ROWLING

Éric Auriacombe, Harry Potter, du méchant de lhistoire à lhistoire du méchant / Harry Potter, from the storys bad guy to the bad guys story

Nathalie Dufayet, Lord Voldemort, « le villain aux mille et un visages » / Lord Voldemort, “the villain of thousand and one faces”

Isabelle Olivier, Méchanceté, mystère et rédemption. Regards croisés sur Severus Snape et Mrs Coulter / Evil, mystery, and redemption. A comparative study of Severus Snape and Mrs Coulter

Résumés/Abstracts

Parution : Black Mirror ou l’aurore numérique. Nos vies après l’humanisme

Claudia Attimonelli et Vincenzo Susca, Black Mirror ou l’aurore numérique. Nos vies après l’humanisme, Liber, « L’imaginaire et le contemporain », 2021.

Qu’est-ce que Black Mirror aujourd’hui ? Qui l’incarne ? Peut-on s’en affranchir et comment ?

Les séries télévisées constituent depuis des années la forme privilégiée dans laquelle notre culture se projette, mais Black Mirror représente bien plus que cela : c’est un fait socioculturel emblématique du monde contemporain qui esquisse la société du futur en décrivant de manière paroxystique ce que nous vivons déjà — la dystopie au cœur du quotidien. Voici un spectacle, un musée, une prison et un jeu vidéo où la technique, les algorithmes et les réseaux sociaux prévalent sur les individus en annihilant la rationalité sur laquelle nos sociétés se sont fondées. 

Œuvre totale ayant anticipé notre condition suite aux mesures adoptées pour contrer la pandémie de Covid-19, la création de Charlie Brooker explore la médiatisation de l’existence dont nous faisons l’expérience entre trollshaterssexting, surveillance, storiescancel culture et analyse prédictive. S’y arrêter permet non seulement de voir notre époque comme une catastrophe, mais surtout de comprendre, selon une perspective multidisciplinaire, ce qui est en train de surgir des cendres de l’humanisme et de la modernité : l’aurore numérique. 

Parution : De l’exclusion à la solidarité. Regards intersectionnels sur les médias

Josette Brun (dir.), De l’exclusion à la solidarité. Regards intersectionnels sur les médias, Éditions du remue-ménage, 2021.

L’intersectionnalité, telle qu’élaborée par les féministes noires dans les années 1980, permet de réfléchir aux rapports de pouvoir dans leur complexe enchevêtrement. Au-delà d’un certain effet de mode, cette éthique est plus que jamais nécessaire pour comprendre le monde, à l’aube d’une décennie marquée par un virus ayant partout exacerbé la violence et les inégalités, et mis en évidence les systèmes de privilèges.
Et qu’arrive-t-il lorsque l’on porte ce regard attentif sur les médias ? Les textes rassemblés dans cet ouvrage explorent avec aplomb les questions de l’inclusion et de l’exclusion médiatiques. Que décoder du traitement média réservé au port du hijab dans le sport, aux agressions sexuelles à l’endroit des femmes noires et autochtones, ou encore, de la place de la sourditude et des transidentités dans l’espace public ? Un recueil qui amène son lot de réponses éclairantes et douloureuses, une rareté dans le paysage des études culturelles et médiatiques francophones. Continuer la lecture de Parution : De l’exclusion à la solidarité. Regards intersectionnels sur les médias

Parution : Social Movements, Cultural Memory and Digital Media. Mobilising Mediated Remembrance

Merrill, Samuel, Keightley, Emily, Daphi, Priska (Eds.), Social Movements, Cultural Memory and Digital Media. Mobilising Mediated Remembrance, Palgrave, 2020. 

This collected volume is the first to study the interface between contemporary social movements, cultural memory and digital media. Establishing the digital memory work practices of social movements as an important area of research, it reveals how activists use digital media to lay claim to, circulate and curate cultural memories. Interdisciplinary in scope, its contributors address mobilizations of mediated remembrance in the USA, Germany, Sweden, Italy, India, Argentina, the UK and Russia.

Samuel Merrill is a Research Fellow at Umeå University’s Digital Social Research Centre in Sweden. His research interests concern social movements, cultural memory and digital media. He is author of Networked Remembrance: Excavating Buried Memories in the Railways Beneath London and Berlin (2017). 

Emily Keightley is Professor of Media and Memory Studies at the Centre for Research in Communication and Culture at Loughborough University, UK, and editor of the journal Media, Culture & Society. Her research focuses on memory, time and its mediation in everyday life. 

Priska Daphi is Professor of Conflict Sociology at Bielefeld University, Germany, and co-editor of the journal Social Movement Studies. She is author of Becoming a Movement: Identity, Narrative and Memory in the European Global Justice Movement (2017).

 

Parution : Rape Culture, Purity Culture, and Coercive Control in Teen Girl Bibles

Caroline Blyth, Rape Culture, Purity Culture, and Coercive Control in Teen Girl BiblesRoutledge, 2021

In this fascinating book, Caroline Blyth takes a close look at Bibles marketed to teen girls and asks how these might perpetuate harmful gender stereotypes that lie at the heart of rape culture.

The author considers the devotionals, commentaries, and advice sections placed throughout these Bibles, which offer teen girl readers life advice on topics such as friendships, body image, and how to navigate romantic relationships. Within these discussions, there is a strong emphasis on modesty, purity, and sexual passivity as markers of young women’s ‘godliness’. Yet, as the author argues, these gendered ideals are prescribed to readers using rape-supportive discourses and the tactics of coercive control. Moreover, the placement of these various editorial inserts within the pages of sacred scripture gives them considerable power to reinforce deeply harmful ideologies about gender, sexuality, and sexual violence. Given the seeming popularity of these Bibles among Christian teen girls, the need to dismantle their damaging rhetoric is especially urgent.

This book will be of particular interest to those studying the Bible, religion, gender, and theology, as well as the general reader.

Table of contents & Authors Biography

Parution : Trans-Global Punk Scenes. The Punk Reader Volume 2

Russ Bestley, Mike Dines, Paula Guerra and Alastair Gordon (eds.), Trans-Global Punk Scenes. The Punk Reader Volume 2, Intellect Books, 2021. 

The second offering in Intellect’s Global Punk series, this edited volume is an interdisciplinary exploration of contemporary trans-global punk scenes. 

While the punk scenes and subcultures of the late 1970s and early 1980s are well known and well documented, the proliferation of punk after the year 2000 has been far less studied. Trans-Global Punk Scenes brings together contributors from a range of disciplines to examine the global influence of punk in the new millennium, with a focus on punk demographics, the evolution of subcultural punk styles, and the notion of punk identity across cultural and geographic boundaries.

International in scope and analytical in perspective, the chapters offer insight into the dissemination of punk scenes and their form, structure, and contemporary cultural significance in New Zealand, Indonesia, Singapore, Ireland, South Africa, Mexico, the UK and US, Siberia and the Philippines. Continuer la lecture de Parution : Trans-Global Punk Scenes. The Punk Reader Volume 2