Archives de catégorie : Colloques et séminaires

Journée Ursula Le Guin


JOURNÉE D’ÉTUDES : “FÉMINISME ET SCIENCE-FICTION. AUTOUR DE URSULA K. LE GUIN”, 23 janvier 2019


Villetaneuse, Université Paris 13, 99 avenue Jean-Baptiste Clément – salle C311 (UFR LLSHS)

image : The Left Hand of Darkness, édition de 1969, Walker & Co.

PROGRAMME

10h Accueil

Première partie. Des fictions au féminisme contrasté

  • 10h15 Fiction romanesque et histoire du féminisme : à propos de La main gauche de la nuit  – Justine  Muller, Université catholique de Louvain
  • 10h45 « Je ne suis pas la voix féminine à laquelle vous vous attendiez peut-être » : spécificités et limites d’une réécriture féministe de l’épopée dans Lavinia – Anne Sinha, Laboratoire Pléiade / U. Paris 13
  • 11h15 Sorcières versus magiciens dans le cycle Terremer d’Ursula K. Le Guin. Pour une réflexion sur les inégalités femmes / hommes – Hélène Barthelmebs-Raguin, Université du Luxembourg
Continuer la lecture de Journée Ursula Le Guin

Journée : jeunesse et égalité genrée

Égalité fictionnelle, égalité réelle ?Représentations des filles et des garçons dans les productions pour la jeunesse

30 novembre 2018, Musée national de l’éducation, Centre de ressources, 6 rue de Bihorel, Rouen

Journée d’étude en partenariat scientifique et professionnel sous la responsabilité de Magali Jeannin et Anne Schneider.

9h45 – Ouverture de la journée Delphine Campagnolle, Directrice du MUNAÉ & Jeanne Chiron (Université de Rouen Normandie – ÉSPÉ de l’académie de Rouen) : remerciements et introduction

Sophie Devineau (Université de Rouen Normandie) : Présentation du projet MixPrim

Laurent Trémel (MUNAÉ) : Présentation de l’exposition « Filles/garçons : égalité des chances ? »

SESSION 1 : REPRÉSENTATIONS DES MÉTIERS ET DE LA RÉUSSITE SOCIALE  

10h30
Sylvie Cromer (U. de Lille / CRDO) : Quel genre les magazines pour petites filles promeuvent-ils ?

Sophie Devineau (U. de Rouen / DySoLab) et Anne Schneider (U. de Caen-ÉSPÉ / LASLAR) : Représentations des métiers dans la littérature jeunesse : quels enjeux de genre et quelles évolutions ?

12h : Table ronde : Comment est présentée l’égalité professionnelle dans les manuels scolaires ? Discutante : Anne Schneider. Avec  Amandine Berton-Schmitt (Centre Hubertine Auclert) : Inégalités professionnelles et représentations des métiers dans les manuels scolaires : éléments de synthèse. Et Catherine Dufour (autrice du Guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesses) : Quelle fabrique de modèles pour les filles ?

13h – 14h : Déjeuner

SESSION 2 : QUELLES RESSOURCES POUR PROMOUVOIR L’ÉGALITÉ FILLES / GARÇONS ? 14h45 

Christiane Connan-Pintado (U. de Bordeaux-ÉSPÉ / TELEM) : Parité/disparités. Études de genre et littérature pour la jeunesse

Laurence Faron (Fondatrice des éditions Talents Hauts) : Éditer des livres pour la jeunesse sans stéréotypes : éthique et pratique

Mathilde Lévêque (U. Paris 13 / Pléiade) : Le projet européen GBook (Gender Identity: Child Readers and Library Collections) : objectifs et premiers résultats

15h40 – 16h : Pause

SESSION 3 : REPRÉSENTATIONS FILLES / GARÇONS DANS LES MÉDIAS ISSUS DE LA CULTURE POPULAIRE ET MÉDIATIQUE ET LEUR RAPPORT À L’ÉCOLE Discutant : Laurent Trémel

Hélène Breda (U. Paris 13 / LabSIC) : Représentations genrées dans les séries animées pour enfants, à partir d’un corpus issu de Netflix Kids

Fanny Lignon (U. Lyon 1 – ÉSPÉ / THALIM) : Utiliser les images pour former à l’égalité entre les femmes et hommes : les atouts des jeux vidéo

17h30 : Fin des échanges

COMITÉ D’ORGANISATION Jeanne CHIRON (U. de Rouen Normandie – ÉSPÉ / CÉRÉdl-LIS), Laurent TREMEL (Musée national de l’Éducation / CIRNEF), Anne SCHNEIDER (U. de Caen-ÉSPÉ / LASLAR). COMITÉ SCIENTIFIQUE Olivier BERNARD (U. Laval, Québec), Christiane CONNAN-PINTADO (U. de Bordeaux-ÉSPÉ), Jeanne CHIRON (U. de Rouen-ÉSPÉ), Sylvie CROMER (U. de Lille 2), Sophie DEVINEAU (U. de Rouen Normandie), Magali JEANNIN (U. de Caen-ÉSPÉ), Anne SCHNEIDER (U. de Caen-ÉSPÉ), Laurent TRÉMEL (Musée national de l’Éducation).   

APPEL : Figures du post-humain. Littérature, cinéma, BD.

Colloque International
Centre d’Études en Humanités de l’Université du Minho (CEHUM)
13-14 juin 2019 auditorium ILCH

Dans Nous, animaux et humains, Tristan Garcia soutient que la conception de l’humain impliquée dans l’humanisme moderne subit actuellement une crise profonde où se croisent deux tendances opposées. D’une part, une tendance interne qui morcelle le « nous » humain en de multiples « nous » communautaires (ethnies, religions, genres, etc) ; d’autre part, une tendance extensive qui élargit le cercle du « nous » à d’autres espèces animales, voire à la totalité du vivant. Une troisième tendance existe, celle qui concerne le triomphe de la technologie. La connexion du « nous » avec ses constants et (d’aucuns le pensent) inexorables devenirs, est de plus en plus intime et imperceptible. Il en va ainsi du techno-numérique qui est en train de redéfinir les frontières de l’humain au moyen d’une re-sémantisation du monde. Et si on ajoute le développement impressionnant de l’Intelligence Artificielle (IA), par exemple, il n’a jamais été aussi urgent de repenser la question de l’humain mais aussi et surtout du post-humain.

Continuer la lecture de APPEL : Figures du post-humain. Littérature, cinéma, BD.

Journée Zévaco

Journée d’études pour le centenaire de la disparition de Michel Zévaco (1918-2018)

Université Paris Nanterre
Vendredi 23 novembre 2018
Salle de séminaire 2, bâtiment Weber
à partir de 9h

PROGRAMME

Télécharger le programme au format pdf

9h – Accueil des participants

9h20 – Introduction
Luce Roudier – Quel Zévaco en 2018 ?

> Ouverture de la journée
Valse d’A. Siobud, Ma Préférée
Enregistrement Alain Roudier (2018), piano Steingraeber E272.

Continuer la lecture de Journée Zévaco

APPEL : Légitimité et illégitimité de la littérature et du théâtre – Qui a le droit d’écrire quoi ? Qui a le droit de montrer quoi ?

Colloque interuniversitaire jeunes chercheur·se·s
28 et 29 juin 2019
Sorbonne Université / Sorbonne Nouvelle

« [I]l y a des limites que la littérature, même la plus légère, ne doit pas dépasser, et dont Gustave Flaubert et co-inculpés paraissent ne s’être pas suffisamment rendu compte ». Ces mots sont ceux du jugement rendu à l’issue du procès intenté à Gustave Flaubert devant le tribunal correctionnel de la Seine le 8 février 1857[1], tels qu’on les trouve rapportés par la Gazette des tribunaux. Quelques mois plus tard, le 20 août, l’avocat Ernest Pinard, qui occupait déjà la fonction de procureur général lors du procès de Madame Bovary, prononce un réquisitoire à l’encontre du Baudelaire des Fleurs du mal : « De bonne foi, croyez-vous qu’on puisse tout dire, tout peindre, tout mettre à nu […] ?[2] » Pierre Desproges se demandait si l’on pouvait « rire de tout », ce n’était en fait que le déplacement et la limitation au seul domaine de l’humour d’une question plus vaste que l’on pourrait formuler ainsi :  « peut-on écrire de tout ? », ou encore « peut-on tout écrire ? »

Continuer la lecture de APPEL : Légitimité et illégitimité de la littérature et du théâtre – Qui a le droit d’écrire quoi ? Qui a le droit de montrer quoi ?

Colloque : Cinéma et littérature de jeunesse: quelles passerelles entre écrits et écrans ?

Jeudi 15 et vendredi 16 Novembre 2018.

Colloque international organisé par la Bibliothèque nationale de France / Centre national de la littérature pour la jeunesse et le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines de l’Université Paris-Saclay, en partenariat avec Images en bibliothèque, l’ENS et l’Afreloce (Association française de recherches sur les livres et objets culturels de l’enfance).
Entrée gratuite sur inscription.

A l’heure où les jeunes générations semblent souvent avoir remplacé les écrits par les écrans, on ne peut que se réjouir de voir comment la littérature pour la jeunesse reste d’une créativité féconde tout en dialoguant avec les univers visuels avec lesquels elle entretient une relation privilégiée. Quels sont les formes et les enjeux d’un tel dialogue ? Comment cinéma, cinéma d’animation et télévision se nourrissent-ils des récits inventés dans les albums, contes, romans et bandes dessinées pour les jeunes publics ? Qu’est-ce qui se joue dans la “novellisation” et quels sont les effets en retour sur l’œuvre originelle ? Universitaires, créateurs et professionnels de la culture se pencheront sur les modalités de ces adaptations, transpositions et autres réécritures, qui engagent -et parfois modifient-les conditions de production autant que de réception d’une œuvre.

Programme ici

Appel : colloque “Crack”

Colloque international EESI, Université de Poitiers et UCL
21 et 22 mars 2019 à Angoulême

La fissure ouvre une percée de lumière vers les espaces derrière les murs. Ces espaces et ces marges, lorsqu’ils sont réutilisés, donnent lieu à des créations neuves qui composent avec l’héritage géographique, technique, ou historique en réinventant les formes anciennes. Avec ce colloque nous ouvrons un discours sur la vitalité de ces marges et sur l’idée d’une nouvelle marginalité qui se réapproprie la notion d’alternatif.

Continuer la lecture de Appel : colloque “Crack”

Colloque “Frankensteins intermédiatiques”

Programme

Jeudi 18 octobre matin (9h00-12h30)

Salle Jean Borde, Maison des Sciences de l’Homme, Campus universitaire

9h00 Ouverture du colloque

Conférence inaugurale :Michel Porret (Professeur d’Histoire, Université de Genève) Chair, sang et sexe pour Frankenstein. Les imaginaires de la série B (circa 1950-1980)

Session 1 (10h30-12h30) Au fil de la plume : le mythe littéraire

10h45-11h05 : Natacha VAS DEYRES, Université Bordeaux-Montaigne, Les Frankenstein de Benoît Becker (Jean-Claude Carrière): une réécriture du mythe à la française ?

11h05-11h25 : Clément HUMMEL, Université de Caen Normandie, L’ombre du mythe : Frankenstein délivré (Brian Aldiss, 1973), une relecture du Prométhée moderne ?

Continuer la lecture de Colloque “Frankensteins intermédiatiques”

Séminaire “Roman-Feuilleton”


Lundi 8 octobre, de 14h00 à 17h00, à l’Université Paris Nanterre (Bâtiment M, salle M205).

La prochaine séance de séminaire du projet ANR Numapresse, consacrée au roman-feuilleton, accueillera Nicolas Gauthier, auteur d’un ouvrage récent intitulé Lire la ville, dire le crime – Mise en scène de la criminalité dans les mystères urbains de 1840 à 1860 , (PULIM, 2018,  http://www.pulim.unilim.fr/index.php).

Il présentera « Le Rez-de-chaussée », base de données en ligne de romans-feuilletons publiés entre 1836 et 1881 dans six des plus importants journaux français du XIXe siècle. Pierre-Carl Langlais, chercheur en post-doc pour l’ANR Numapresse spécialisé dans l’utilisation des nouvelles méthodes de text mining, démontrera qu’au-delà de la constitution automatisée de grands corpus, les outils de détection et d’extraction interrogent les délimitations et les frontières des formes journalistiques.

Continuer la lecture de Séminaire “Roman-Feuilleton”

Colloque : Rebelles et imaginaire

Colloque annuel du CERLI 2018
“Rebelles : figures et représentations de la contestation sociale dans les littératures de l’imaginaire”


Du mercredi 3 au vendredi 5 octobre 2018


Université de La Rochelle, CRHIA, Pôle Communication Multimédia Réseaux

Image : Hunger Games, La Révolte


Programme :


Mercredi 03 octobre 2018 : amphithéâtre du pôle Communication
Multimédia Réseaux

• Evolution et déconstruction de la figure du rebelle
9H30-10h10 : Jonathan FRUOCO, « Robin des Bois : noble voleur ou voleur des nobles ? »
10H10- 10H50 : Albain LE GARROY, « Les Prédateurs de Whitley Strieber : des rebelles immortels »
10h50-11h05 : pause
11H05-11H40 : Natalia CHUMAROVA, « La figure de rebelle et la création de la rébellion dans la science-fiction d’Ivan Efremov »
12H : pause déjeuner
• Le rebelle comme figure de la contestation nationale Continuer la lecture de Colloque : Rebelles et imaginaire