Archives de catégorie : Centres

Annonce: Création du Groupe d’études dumasiennes

Création du Groupe d’études dumasiennes

 Le 26 février 2022, à l’initiative de Julie Anselmini (Université de Caen) et de Sylvain Ledda (Université de Rouen) et en présence virtuelle d’un groupe multinational de plus d’une vingtaine de chercheurs, provenant tout aussi bien de France que d’Espagne, d’Italie, du Liban, des États-Unis et du Canada, a été fondé le Groupe d’études dumasiennes (GED). Le GED veut donner davantage de visibilité et de reconnaissance aux recherches dumasiennes, qui ont pris toujours davantage d’envergure depuis le transfert des cendres du romancier au Panthéon en 2002.

Articulé avec la Société des Amis d’Alexandre Dumas (SAAD), davantage tournée vers le grand public, et adossé à deux équipes de recherche normandes (le LASLAR de l’université de Caen, le CEREDI de l’université de Rouen), ce groupe vise à fédérer l’ensemble des chercheurs travaillant sur Alexandre Dumas père. Parmi ses buts multiples figure la constitution d’un réseau permettant d’échanger les informations, les connaissances et de mettre en œuvre des chantiers de recherche communs, l’organisation de journées d’études ou de colloques.

Ce groupe s’adresse aux chercheurs en études littéraires, tout comme à ceux travaillant dans les divers domaines reliés aux études médiatiques, dont notamment la BD, le cinéma, les adaptations et la transmédiation.

Le groupe s’est également doté d’un carnet de recherche en ligne, disponible à l’adresse https://etudesdumas.hypotheses.org/ , structuré autour de différentes rubriques : actualités, annuaire, comptes rendus, billets… Ce carnet servira à recueillir les actualités de la recherche dumasienne – colloques et autres manifestations scientifiques, parutions, soutenances de thèses – et rendre disponibles et partager diverses ressources utiles aux chercheurs et aux curieux.

Pour tout renseignement, pour adhérer au GED ou pour formuler des propositions, veuillez écrire à l’adresse etudesdumasiennes@gmail.com

Crem (Centre de recherche sur les médiations), U. Lorraine

Unité de recherche de l’Université de Lorraine, le Centre de recherche sur les médiations (Crem) regroupe près de 230 personnes (enseignant·e·s-chercheur·e·s titulaires, doctorant·e·s, membres associés et personnels d’appui).

Ils·elles appartiennent à 11 disciplines : près de 90 % aux sciences de l’information et de la communication, aux sciences du langage, aux études de langue et littérature françaises et aux sciences de l’art ; environ 10 % aux études de langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes, arabes, germaniques et romanes, à l’anthropologie, à la psychologie et à la sociologie.

Face aux mutations sociales, culturelles, artistiques et technologiques, les chercheur·e·s du Crem interrogent les processus et les formes de médiation. Les recherches visent à modéliser ces dynamiques, cerner les enjeux des rapports à des normes et à des écarts, comprendre les phénomènes de régulation. Pour cela, le Crem est structuré en 4 équipes :

  • Pixel (technologies de l’information et de la communication)
  • Praxis (médias et communication)
  • Praxitèle (arts et  cultures)
  • Praxitexte (langue, texte et discours)

Dans le prolongement de son travail sur la construction des publics et leurs représentations (2013-2017), l’unité développe un nouveau projet sur le thème « Narrations de la société/Sociétés de la narration » (2018-2022).

CRI / ISA (Imaginaire et Socio-Anthropologie) Grenoble

CRI (Centre de recherche sur l’imaginaire) / ISA (Centre de recherche Imaginaire et Socio-Anthropologie)

Directrice: Isabelle Krzywkowski

Site web: http://cri.u-grenoble3.fr/

Fondé en 1966 par Gilbert Durand en collaboration avec Paul Deschamps et Léon Cellier, le CRI avait pour but de regrouper autour de l’étude des images, des symboles et de l’imaginaire social, les différentes disciplines de recherche en sciences de l’homme et de la culture, pour conduire une réflexion sur les aspects, l’évolution, le sens, d’une herméneutique des images, des symboles, des archétypes et des mythes à l’œuvre dans l’imaginaire d’une culture, d’une époque ou d’un créateur.

Dans l’esprit de cette pluridisciplinarité, le CRI s’est récemment rapproché du Laboratoire de Sociologie de Grenoble Emotion, Médiation, Culture, Connaissance (EMC2-LSG) : ils ont fondé ensemble l’équipe ISA (Imaginaire et Socio-Anthropologie) qui a intégré en 2015 la nouvelle UMR grenobloise Litt&Arts.

Point de départ historique d’ISA, le concept d’imaginaire est ainsi envisagé dans sa dimension anthropologique, comme image du monde sur lequel se fonde notre perception du réel, c’est-à-dire à la fois comme interprétation et comme dynamique de création de connaissances et de nouvelles relations au social, au croisement de l’individu et du collectif. Ainsi conçu, l’imaginaire constitue pour l’équipe un objet « transdisciplinaire », dont elle s’attachera à réinterroger et à approfondir le concept à l’aune des évolutions scientifiques, technologiques, culturelles, sociales récentes et à en mettre en perspective les diverses conceptions.

L’enjeu épistémologique est donc l’étude des modes « alternatifs » de compréhension des constructions et productions de connaissances. Par « modes alternatifs », on entendra l’existence, à côté de la démarche positiviste, d’autres modes de rationalité qui passent par l’imagination (comme faculté de produire mentalement des images, représentations sensibles distinctes des perceptions et des concepts abstraits), le symbolique (comme ce qui est en correspondance avec autre chose qui n’est pas là et ce qui fait « exister » l’imaginaire en création incessante) et le sensible (en tant qu’il participe à la construction de nos valeurs, de nos raisonnements, de notre connaissance).

Thématiques internes :
•    Arts, sciences, techniques : imaginaire et processus de productions cognitifs
•    Espaces communs, cultures communes, création collective
•    Le sensible : corps, émotions, sensations, perceptions, affects, altérités
•    Mythanalyse et mythocritique

Création du Centre Michel Zévaco

 
Logo CIMZ

Fondé au début de l’année 2015, le Centre International Michel Zévaco est le fruit de la collaboration entre la recherche et la famille Zévaco.

Il se veut à la fois centre d’études sur Michel Zévaco, ses archives et ses romans, mais aussi lieu de diffusion de l’oeuvre de cet auteur aujourd’hui trop méconnu. Il s’adresse donc autant aux chercheurs qu’à tous ceux et toutes celles qui gardent le souvenir ému d’avoir chevauché aux côtés de Pardaillan ou de Capestang. Lieu de ressource bio-bibliographique, le CIMZ est également un lieu de travail autour du fonds d’archives encore inédit conservé par la famille de Michel Zévaco.

>>>> http://michelzevaco.com/ <<<<

Continuer la lecture de Création du Centre Michel Zévaco

Lancement du Groupe de recherches et d'études sur les fans

Le GREF est un réseau pluridisciplinaire, fondé par Mélanie Bourdaa, qui accueille des chercheurs francophones en sociologie, SIC ou encore études cinématographiques par exemple. Ce réseau poursuit un triple objectif :

  • Dans un premier temps, nous souhaitons rendre compte de la recherche française, et internationale, sur les étude de fans en proposant une veille sur les productions scientifiques, colloques, séminaires ou recherches ayant trait à ce sujet.
  • Dans un deuxième temps, le réseau est également un lieu de rencontre et d’échanges des chercheurs français travaillant sur des problématiques liées aux études de fans. Ce réseau permettra d’identifier des collègues pour monter des projets éditoriaux ou de recherche.
  • Dans un troisième temps, le Comité Scientifique est garant de la qualité scientifique des futures productions et échanges du réseau. Les membres du Comité sont tous spécialistes des études de fans qu’ils couplent avec une autre spécialité (gender, postcolonial studies, transmedia, analyse du discours) pour témoigner de la richesse française dans le domaine.

 

Le Groupe de recherches s’est doté d’un site (http://etudesfans.wordpress.com), une newsletter devrait suivre.

 

Centre Steeman- Bibliothèque des Littératures d’Aventures

Centre S.-A. Steeman –

Bibliothèque des Littératures d’Aventures (BiLA)

policier – fantastique – science-fiction – sentimental …

http://centre-steeman.blogspot.com/

Domaines de recherche

Le Centre S.-A. Steeman – Bibliothèque des Littératures d’Aventures (BiLA) est un centre de documentation spécialisé en paralittératures et cinéma de genre, soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles (anciennement Communauté française de Belgique).

Fondation de l'association LPCM / PLMC

Assemblée générale Limoges mai 2011

Les jeudi 26 et vendredi 27 mai a été fondée à Limoges l’Association internationale des chercheurs en Littératures Populaires et Cultures Médiatiques (LPCM) / International Research Association in Popular Literature and Media Culture (PLMC), dont le but est d’étudier, suivant une perspective résolument pluridisciplinaire et intermédiale, les formes des cultures médiatiques, les pratiques qu’elles ont favorisées, et les imaginaires qu’elles ont suscités dans les époques moderne et contemporaine. Les réunions qui ont eu lieu à l’occasion de ces deux journées ont suscité l’enthousiasme des chercheurs présents. De nombreux contacts ont été pris, et un certain nombre de projets ont d’ores et déjà vu le jour, confirmant le bien fondé de notre démarche.

Le but est de fédérer le plus grand nombre de chercheurs, en France et à l’étranger, dans des disciplines différentes – en littérature, en information et communication, en Histoire, Histoire de l’art, sociologie, études culturelles…. Du 12 au 14 octobre 2011, aura lieu à Louvain un colloque consacré aux racines populaires de la culture européenne durant lequel nous annoncerons officiellement l’ouverture des adhésions. A cette date, nous espérons avoir déjà réussi à agréger un grand nombre de chercheurs.

Cliquez pour voir les Statuts de l’Association LPCM (PDF)
Cliquez pour voir le Compte-rendu assemblee generale 26 mai 2011 (PDF)

Scholars Exchanging and Researching on International Entertainment Series

S.E.R.I.E.S. (Scholars Exchanging and Researching on International Entertainment Series) est un réseau franco-britannique, dirigé par le Professeur Barbara Villez, mais qui devient rapidement international, composé de chercheurs qui travaillent dans le domaine des séries (fictions) télévisuelles.
Son but est de faire connaître les recherches sur les séries, dans des langues différentes, à des chercheurs de différents pays et de promouvoir une collaboration entre eux. L’objectif est également d’encourager le dialogue entre le monde de la recherche et l’industrie audiovisuelle. En savoir plus…

Popular Seriality / Populärer Serialität (Göttingen)

Groupe de recherches à l’université de Göttingen en Allemagne:

The Research Unit “Popular Seriality—Aesthetics and Practice,” funded by the German Research Foundation (DFG), brings together 15 researchers from the fields of American Studies, German Philology, Cultural Anthropology/European Ethnology, Empirical Cultural Studies, and Media Studies. From 2010 to 2013, six sub-projects will investigate a narrative format that has become a defining feature of popular aesthetics: the series.

Cliquez sur l’image pour plus d’information (en anglais)…

Le colloque de lancement du projet a eu lieu début avril 2011. Voir le programme (en allemand): EK_Programmheft