Archives de catégorie : Billets

Tolkien et la Terre du Milieu : un monde en palimpsestes

Quentin Feltgen et Nils Renard (éd.), 2019, Tolkien et la Terre du Milieu : un monde en palimpsestes, Éditions de la rue d’Ulm
Présentation

Bien qu’il soit surtout connu pour son œuvre fondatrice d’écrivain, J. R. R. Tolkien était également un universitaire réputé, spécialiste d’anglais médiéval, philologue, polyglotte. Son légendaire, autant que ses travaux académiques, n’ont de cesse de toucher au cœur du langage et du récit — qu’ils considèrent comme inextricablement liés — et en dévoilent des aspects multiples et divers, qu’il serait impossible d’épuiser. Si, dans l’imaginaire collectif, l’affiliation bien réelle de l’œuvre tolkienienne au genre littéraire de la fantasy paraît en exclure une approche plus académique, de nombreux travaux (thèses, ouvrages, articles, colloques…) ne lui en ont pas moins été consacrés depuis plus d’une vingtaine d’années.

Cet ouvrage représente les actes du séminaire ENS, qui s’est déroulé en 2015-2016 et 2016-2017 à l’ENS en collaboration avec l’association Tolkiendil. Continuer la lecture de Tolkien et la Terre du Milieu : un monde en palimpsestes

Revue de la BnF n°59: World-building. Création de mondes et imaginaires contemporains

Sous la direction d’Anne Besson et de Frédéric Manfrin

À l’heure où la fantasy séduit de plus en plus (Le Seigneur des Anneaux, Game of Thrones…), plaçant les « mondes inventés » au cœur de la culture populaire, ce dossier s’interroge sur leurs formes et leurs usages en confrontant le regard des historiens du genre à celui des spécialistes des médias et des créateurs, qu’ils soient écrivains ou concepteurs de jeux.

Vous trouverez les informations pratiques concernant ce  numéro broché de 176 pages comportant 120 illustrations ici.
 
 

Morselli, Michele (Université de Bologne)

Michele Morselli est diplômé en double licence à l’Université de Bologne et de Haute-Alsace avec un mémoire sur le narrateur non-fiable intitulé La Réécriture du destin dans Prochain épisode d’Hubert Aquin. En 2016, il se diplôme cum laude en Littératures modernes, comparées et post-coloniales à l’Université de Bologne. Son mémoire, Écrire par devoir de mémoire : les littératures francophones africaines face au génocide rwandais, envisage le statut du code herméneutique dans les écritures romanesques du génocide. Après une expérience à l’Université McGill de Montréal, il est professeur de langues étrangères au collège et au lycée. Depuis 2017, il est doctorant du DESE (Doctorat d’études supérieures européennes) à l’Université de Bologne. Ses recherches concernent le tournant pragmatique du roman à énigme, en tant que transfert de compétences trans-génériques dans son archi-texte du XIXe siècle. Entre 2018 et 2019, il a été en séjour de recherche au CELLF (Centre d’étude de langue et littératures françaises) à l’Université Paris Sorbonne. En 2019, il participe aux journées du SINS19 de l’Université de Aarhus et en séjour de recherche au laboratoire Rirra21 de l’Université Paul Valéry Montpellier 3. En 2020, il sera rédacteur du prochain numéro de la revue Rilune, intitulé Le Roman policier : lire et écrire l’enquête en Europe.

Colloque “Adaptations en séries télévisées anglophones des romans pour la jeunesse”

 “Adapting Children’s and Young Adult Novels into Anglophone Television Series”

Journées thématiques internationales de GUEST Normandie saison 2 / International Conference by GUEST Normandy Season 2

 Université de Rouen Normandie, 5-6 Sept. 2019

La légitimation accrue des récits pour la jeunesse depuis quelques décennies et le succès commercial qui a accompagné plusieurs grands phénomènes d’édition bien connus au tournant du XXIe siècle ont confirmé l’inscription de cette production dans la culture de masse et dans le processus de marchandisation qui l’accompagne. Une telle massification a ainsi fait de la littérature pour la jeunesse une des sources privilégiées à laquelle viennent puiser le cinéma tout autant que les séries télévisées aujourd’hui. Il s’agira ici de se pencher non pas sur la culture d’enfance et de jeunesse en général, mais bien sur le processus d’adaptation à l’œuvre dans le passage du livre destiné aux jeunes lecteurs vers la série télévisée. Diverses interrogations retiendront notre attention : ce processus n’est-il que l’extension d’un phénomène qui caractérise aussi la culture adulte ? Observe-t-on des changements de destinataires avec les changements de media ? Quels sont les points de vue privilégiés dans la narration visuelle ? Certains genres sont-ils plus fréquemment adaptés que d’autres ? Regarder une série permet-elle un retour à la lecture de l’ouvrage originel ?

Le programme affiché plus bas est aussi disponible en version pdf et en version Word.

Programme

Continuer la lecture de Colloque “Adaptations en séries télévisées anglophones des romans pour la jeunesse”

Appel : Hommage à Terry Pratchett / Tribute to Terry Pratchett

(English version below)

Sir Terry Pratchett nous a quitté prématurément à l’âge de 67 ans le 12 mars 2015, laissant derrière lui une vaste œuvre de Fantasy, dont les quarante-et-un tomes du Disque-monde, récits de Fantasy burlesque se jouant des codes établis et scrutant, par le détour métaphorique, les travers de notre propre monde. Alors qu’Amazon Prime Vidéo a lancé la diffusion de la série Good Omens, adaptée du roman De bons présages écrit par Pratchett en collaboration avec Neil Gaiman, il nous paraît nécessaire de rendre hommage à cet immense auteur de Fantasy. C’est pourquoi pour son 8ème numéro, Fantasy Art and Studies vous invite à proposer des articles consacrés à l’œuvre de Pratchett ainsi qu’à ses diverses adaptations en téléfilms, dessins animés, jeux vidéo, bandes dessinées et jeux de société, sans oublier les produits dérivés commercialisés par The Discworld Emporium.

Continuer la lecture de Appel : Hommage à Terry Pratchett / Tribute to Terry Pratchett

Werry, Adeline (Université catholique de Louvain)

Après avoir obtenu un master en Langues et lettres modernes et anciennes ainsi qu’un master de spécialisation en Cultures visuelles, Adeline Werry est à présent doctorante à l’Institut Langage et Communication (ILC) de l’Université Catholique de Louvain (UCLouvain, Belgique). Elle est membre du projet EOS B-magic qui vise à écrire l’histoire non encore écrite de la lanterne magique en tant que média de masse en Belgique entre 1830 et 1940. Dans le cadre de ce projet, elle mène des recherches axées sur les plaques de verre de lanternes magiques dans les domaines de la sémiotique, de la narratologie et de la communication. Elle réalise sa thèse sous la direction de Philippe Marion(UCLouvain), de Dominique Nasta (ULB) et de Sébastien Fevry (UCLouvain).

Nouveau numéro de Fantasy Art and Studies

Vient de paraître le 6ème numéro de Fantasy Art and Studies consacré à la mythologie nordique. Ce numéro rassemble 5 articles qui explorent notamment l’influence nordique sur Tolkien, Robert E. Howard et le jeu de rôle Donjons et Dragons, ainsi que 6 nouvelles ancrées dans les mythes scandinaves, et le nouveau chapitre de la BD de Guillaume Labrude qui confronte son héroïne Jézabel à Odin lui-même.

Le numéro peut être commandé directement auprès de l’imprimeur Books on Demand, ainsi que sur les librairies en ligne où il est actuellement en cours de référencement. Une version ebook sera prochainement disponible.

Pour commander le numéro ou consulter la table des matière, voir ici.

 

Disparition: Jerusa Pires Ferreira

Nous avons appris la semaine dernière la disparition de notre collègue Jerusa Pires Ferreira, Professeure à la PUC de Sao Paulo, éminente spécialiste de la littérature et de l’édition populaires au Brésil.Jerusa était une amie et une  partenaire de recherche de longue date, qui a participé activement dès le milieu des années 1900 à la  mise en place de la Coordination internationale des chercheurs en Littératures Populaires et Culture Médiatique, noyau germinatif de l’actuelle association LPCM. Tout au long des années 1990 et 2000, elle  a  co-organisé des colloques internationaux importants au Brésil et en France en collaboration entre autres avec plusieurs centres de recherches français (Limoges, St Quentin en Yvelines), et  présenté à cette occasion les conclusions de ses principaux ouvrages de référence :

Ferreira, Jerusa Pires. Cavalaria em cordel: o passo das águas mortas. São Paulo: EDUSP, 2016. (1ere ed: 1979)

Ferreira, Jerusa Pires. Armadilhas da memória :  conto e poesia popular. Casa de palavras 8. Salvador: Fundação Casa de Jorge Amado, 1991.

Ferreira, Jerusa Pires. Cultura das bordas :  edição, comunicação, leitura. São Paulo: Ateliê Editorial, 2010.

Ferreira, Jerusa Pires, Tainá Nunes Costa. Matrizes impressas do oral :  conto russo no Sertão. Cotia, SP: Ateliê editorial, 2014.

Dans tous ces échanges passionnés et passionnants, Jerusa se comportait toujours en intellectuelle généreuse, enthousiaste, novatrice. Pour saluer sa mémoire, nous attachons à ce faire-part une contribution rédigée en 2006 par Jacques Migozzi à un livret d’hommage à Jerusa paru au Brésil : “Pour saluer Jerusa : des boulevards du populaire aux chemins creux de la mémoire. »

MOOC Science-fiction

Animée par Anne Besson, Simon Bréan, Irène Langlet, Roland Lehoucq et Natacha Vas-Deyres, la session 2 du Mooc Science-Fiction de l’Université d’Artois ouvrira le 7 mai prochain.
Contenus et activités sont ouverts et gratuits.

Pour vous inscrire https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:univartois+35002+session02/about

Et en attendant, (re)découvrez le teaser du MOOC Science-Fiction :

Teaser Mooc SF – Session 2

– ON PART POUR UN NOUVEAU VOYAGE ! – 🚀✨La session 2 du Mooc Science-Fiction par l'Université d'Artois ouvrira le 7 mai prochain ! Les modules seront identiques à ceux de l'an dernier mais nous vous préparons de nouveaux QCMs et activités avec soin :)En attendant l'ouverture des inscriptions, (re)découvrez le teaser de notre MOOC Science-Fiction !

Publiée par MOOC Science-Fiction sur Mardi 12 mars 2019


Parution : Ecrivains ouvriers

Bettina R. Lerner, Inventing the Popular: Working-Class Literature and Culture in Nineteenth-Century France , Routledge, “Studies in 19th century literature”, 2018

Inventing the Popular: Working-Class Literature and Culture in Nineteenth-Century France explores texts written, published and disseminated by a politically and socially active group of working-class writers during the first half of the nineteenth century. Through a network of exchanges featuring newspapers, poems and prose fiction, these writers embraced a vision of popular culture that represented a clear departure from more traditional oral and printed forms of popular expression; at the same time, their writing strategically resisted nascent forms of mass culture, including the daily press and the serial novel. Coming into writing at a time when Romanticism had expanded beyond the borders of the lyric je, these poets explored the social dimensions of connectivity and social relation finding interlocutors and supporters in the likes of Pierre-Jean de Béranger, Alphonse de Lamartine, George Sand and Eugène Sue. The relationships they developed among themselves and the major figures of an increasingly socially-oriented Romanticism were as rich with emancipatory promise as well as with reactionary temptation. They constitute an extensive archive of everyday life and utopian anticipation that reframe social romanticism as a revelatory if problematic model of engaged writing.

Image : page de titre de Pierre Vinçard, Les Ouvriers de Paris. Alimentation, Gosselin, 1863.