Tous les articles par Aurélie Huz

Appel : le XIXe siècle en série(s)

Appel à communications – Atelier de la SERD, Paris, équipe ELH (UT2J), 20 novembre 2020

Présentation

L’époque contemporaine voit « une part vertigineuse des objets culturels qui nous entourent met[tre] en jeu les mécanismes d’une communication sérielle » caractérisée par la multiplicité et la diversité de de ses supports (Matthieu Letourneux). Le triangle traditionnellement formé par un auteur, son œuvre et son lecteur a laissé place à des mécanismes de réception protéiformes, au gré de la circulation d’une matière fictionnelle qui essaime d’un support et d’un public à l’autre avec une facilité déconcertante. Du roman à la bande-dessinée, en passant par le film, l’animation ou encore les produits dérivés, les univers fictionnels se déclinent à l’envi, faisant fi des frontières génériques, esthétiques ou médiatiques.

Parmi ces nouveaux modes de diffusion du récit, la série télévisée occupe aujourd’hui une place privilégiée, au point d’apparaître comme un « laboratoire incontournable de la fiction » (Claire Cornillon). Déjà forte d’une tradition de plusieurs décennies, initialement en butte à une défiance qui n’est pas sans rappeler les réserves formulées par les contempteurs de la « littérature industrielle » à l’encontre du roman-feuilleton, la série télévisée s’est en effet définitivement imposée comme un espace de création particulièrement fécond. Le succès à la fois commercial et critique de sagas majeures comme Game of thrones est ainsi révélateur de la légitimité progressivement conquise par un médium de masse longtemps relégué du côté d’une « médiaculture » largement entendue comme « sous-culture ».

Continuer la lecture de Appel : le XIXe siècle en série(s)

appel : séries américaines de networks des années 1990

Appel à communications – Colloque dans le cadre du projet « Network TV » et du programme GUEST-Occitanie

Université Paul-Valéry Montpellier 3 (RIRRA 21), 27-28 février 2020

Organisatrices : Claire Cornillon, Université de Nîmes, RIRRA 21 et Sarah Hatchuel, Université Paul-Valéry Montpellier 3, RIRRA 21

 

À la suite des journées d’études consacrées aux séries américaines de networks des années 1950 à 1970 (Montpellier, mai 2018) et des années 1980 (Montpellier, février 2019), ce colloque entend aborder les séries de la décennie suivante. Dans la continuité du bouleversement des années 1980 avec la fin du monopole des networks, à travers les expérimentations narratives et esthétiques de Twin Peaks et X-Files, l’ambition réaliste d’Urgences, les fantaisies d’Ally McBeal et la prise en compte des évolutions sociétales de Friends, les années 1990 ont joué un rôle crucial dans l’apparition de nouveaux formats, la complexification des formats précédents et la starification de la figure du showrunner (Chris Carter, Joss Whedon, David E. Kelley).

Nous invitons des contributions, en français ou en anglais, sur les aspects esthétiques, narratifs, historiques, économiques, sociologiques, médiatiques, idéologiques, politiques ou culturels des séries des années 1990. Les propositions (300 mots maximum), accompagnées d’une notice biographique (200 mots maximum) sont à envoyer avant le 30 septembre 2019 aux deux organisatrices :

Claire Cornillon, Université de Nîmes, RIRRA 21, claire.cornillon@unimes.fr

Sarah Hatchuel, Université Paul-Valéry Montpellier 3, RIRRA 21, s_hatchuel@hotmail.com

Comité scientifique : Donna Andréolle (Université du Havre), Claire Cornillon (Université de Nîmes), Florent Favard (Université de Lorraine), Sarah Hatchuel (Université Paul-Valéry Montpellier 3), David Roche (Université Toulouse Jean-Jaurès), Dennis Tredy (Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle), Shannon Wells-Lassagne (Université de Bourgogne)