Tous les articles par Fanny Barnabé

Programme du séminaire LPCM 2023

Programme du séminaire LPCM 2023 : “Dans l’atelier des chercheur·se·s en littératures populaires et culture médiatique”

Organisateurs·rices : Fanny Barnabé (Université de Namur), Marion Coste (CY Cergy Paris Université), Anaïs Goudmand (Sorbonne Université), Sarah Ghelam (Université Paris Nanterre), Aurélie Huz (Université Paris Nanterre), Alice Jacquelin (Université Paris Nanterre), Matthieu Letourneux (Université Paris Nanterre), Marc Vervel (Université Paris Cité)

L’Association internationale des chercheur·se·s en Littératures Populaires et Culture Médiatique (LPCM) a pour but d’étudier, dans une perspective résolument pluridisciplinaire et intermédiale, les formes des cultures médiatiques, les pratiques qu’elles ont favorisées et les imaginaires qu’elles ont suscités dans les époques moderne et contemporaine.

Le séminaire de recherche mensuel de la LPCM vise à favoriser les rencontres et les échanges entre les chercheur·se·s qui se spécialisent dans l’analyse des cultures populaires et médiatiques, quel que soit leur ancrage disciplinaire (littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie, histoire, économie, musicologie, humanités numériques…) et leur objet d’étude (littérature, bande dessinée, littérature jeunesse, cinéma, séries télévisées, productions transmédiatiques, musique, jeux vidéo, jeux, figurines, images…). 

Le séminaire aura lieu le vendredi de 16h à 18h, à l’exception des séances partagées avec le séminaire Phistem (séances 1 et 5). Il se tiendra sous une forme co-modale et nomade : chaque séance sera diffusée en visioconférence, tout en laissant la possibilité aux intervenant·e·s et aux auditeur·rice·s qui le souhaitent de se rendre sur place dans l’université dans laquelle elle se déroulera. 

Le lien de connexion sera communiqué quelques jours avant chaque séance. Les auditeur·rice·s qui souhaitent se rendre sur place ou obtenir le lien vers la salle de visioconférence doivent s’inscrire en écrivant à l’adresse suivante avant les séances : atelierlpcm@protonmail.com.

Nous encourageons les participant·e·s à adhérer à la LPCM :

https://lpcm.hypotheses.org/adherer-a-lassociation


Prochaine séance

Séance 1 – Vendredi 10 février 2023, 16h-18h30 : Feat Phistem

Lieu : Université Paris Nanterre en salle de séminaire 1 (bâtiment Max Weber)

  • Chloé Huvet (Université d’Évry) : « Refonder Alien : immersion dans l’univers audiovisuel de Prometheus et Alien : Covenant (R. Scott, 2012, 2017) »
  • Jérémy Michot (Université de Perpignan) : « Novum sonore, une étude de cas : Les dimensions musicales et parallèles de The OA (Partie 01) »

Répondant·e·s : Aurélie Huz (Université Paris Nanterre) et Matthieu Letourneux (Université Paris Nanterre)

Programme détaillé de la séance 1.


PROGRAMME COMPLET 2023

Séance 1 – Vendredi 10 février 2023, 16h-18h30 : Feat Phistem

Lieu : Université Paris Nanterre en salle de séminaire 1 (bâtiment Max Weber)

  • Chloé Huvet (Université d’Évry) et Jérémy Michot (Université de Perpignan) : « Les sons et les musiques de l’horreur gothique selon The Newton Brothers : The Haunting (2018-2020) »

Répondant·e·s : Aurélie Huz (Université Paris Nanterre) et Matthieu Letourneux (Université Paris Nanterre)

Séance 2 – Vendredi 24 février 2023, 16h-18h : « Gender et médias »

Lieu : Pôle Métiers du livre de Saint-Cloud (salle de réunion, 2ème étage)

  • Flavie Falais (Université de Limoges) : « Questionner la norme en contexte vidéoludique »
  • Marine Thomas (Université de Lille) : « Exhumer les masculinités ‘mises en cases’ via la mobilisation d’outils issus de l’ethnographie, de l’analyse de discours et de la sémiotique »

Répondante : Laetitia Biscarrat (Université Côte d’Azur)

Séance 3 – Vendredi 17 mars 2023, 16h-18h : « Politiques des séries télévisées »

Lieu : Maison de la recherche Sorbonne

  • Victor Faingnaert (Université de Caen-Normandie) : « Luttes et identités : représenter et mythifier le Royaume-Uni des lendemains de la Grande Guerre »
  • Solène Poyraz (EHESS) : « ‘Teşkilat’, une série sécuritaire comme les autres ? »

Répondant : Stéphane Benassi (Université de Lille)

Séance 4 – Vendredi 14 avril 2023, 16h-18h : « Le genre policier mis en jeu »

Lieu : Pôle Métiers du livre de Saint-Cloud (salle de réunion, 2ème étage)

  • Victoria Laurent (Université d’Avignon) : « Quand l’enquête criminelle devient un jeu »
  • Marc Vervel (Université Paris Cité) : « Le roman policier français du XIXe siècle – de l’origine au discours second ? »

Répondant : Jacques Migozzi (Université de Limoges)

Séance 5 – Jeudi 20 avril 2023, 16h30-19h : Feat Phistem

Lieu : Université Paris Nanterre en salle de séminaire 1 (bâtiment Max Weber)

  • Benoît Tadié (Université Paris Nanterre) : « Roman noir américain et démocratie »

Répondant·e·s : Aurélie Huz (Université Paris Nanterre) et Matthieu Letourneux (Université Paris Nanterre)

Séance 6 – Vendredi 12 mai 2023, 16h-18h : « Presse communiste et lolcats »

Lieu : Université Paris Cité, Campus des Grands Moulins, bâtiment C, 6e étage, salle 681C

  • Magali Bigey (Université de Franche-Comté) et Justine Simon (Université de Franche-Comté) : « Culture du chaton mignon 2.0 »
  • Victor Rodríguez-Infiesta (Université d’Oviedo) : « Lectures du ‘journal le plus captivant’. Bandes dessinées, images, textes »

Répondant : Denis Saint-Amand (Université de Namur)

Séance 7 – Vendredi 9 juin 2023, 16h-18h : « Fan Studies et fanfictions »

Lieu : [à venir]

  • Mélanie Bourdaa (Université Bordeaux Montaigne) : [titre à confirmer]

 

Séance couplée : séminaire LPCM / séminaire PHisTeM, cycle “Cultural Studies” (CSLF, Paris Nanterre) – Jeudi 8 décembre 2022, 16h30-19h

Séance couplée : séminaire LPCM / séminaire PHisTeM, cycle “Cultural Studies”

Date : Jeudi 8 décembre 2022, 16h30-19h

Lieu : Université Paris Nanterre – Bâtiment Max Weber, salle de séminaire 1

La séance sera également diffusée en ligne. Pour obtenir le lien de la réunion Teams et suivre à distance cet événement, merci de bien vouloir écrire à l’équipe organisatrice via l’adresse mail de contact : atelierlpcm@protonmail.com

Présentation

Le séminaire général du PHisTeM vise à offrir un panorama des recherches nouvelles en théorie littéraire, en histoire littéraire et en cultural studies ; cette année, il est également centré sur les programmes et les projets initiés en son sein, individuellement ou collectivement.

Cycle « Cultural Studies » organisé par Matthieu Letourneux et Aurélie Huz

 Le séminaire de recherche mensuel de la LPCM vise à favoriser les rencontres et les échanges entre les chercheur·se·s qui se spécialisent dans l’analyse des cultures populaires et médiatiques, quel que soit leur ancrage disciplinaire (littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie, histoire, économie, musicologie, humanités numériques…) et leur objet d’étude (littérature, bande dessinée, littérature jeunesse, cinéma, séries télévisées, productions transmédiatiques, musique, jeux vidéo, jeux, figurines, images…). 

Les séances ont lieu en co-modal.

Organisatrices : Fanny Barnabé (Epitech), Anaïs Goudmand (Sorbonne Université), Aurélie Huz (Université Paris Nanterre), Alice Jacquelin (Université Paris Nanterre)

Programme

  • Delphine Chedaleux (université technologique de Compiègne), « Du savon et des larmes. Le soap opera, une subculture féminine »

La séance s’appuiera sur son ouvrage du même nom (voir : http://www.editionsamsterdam.fr/du-savon-et-des-larmes/)

 

Nous encourageons les participant·e·s à adhérer à la LPCM :

https://lpcm.hypotheses.org/adherer-a-lassociation

Colloque : “Ecriture et jeu vidéo” (CNJV – Conservatoire National du Jeu Vidéo)

Quatrième colloque national du CNJV – “Écriture et jeu vidéo”

17 décembre 2022

Campus e-artsup Paris 95 Avenue Parmentier 75011 Paris France

Inscription obligatoire ici

Organisé par le Conservatoire National du Jeu Vidéo

Présentation

Ce rendez-vous important s’adresse aux professionnels du jeu vidéo, chercheurs universitaires, auteurs, journalistes, représentants institutionnels, créateurs d’hier et d’aujourd’hui, passionnés mais aussi formateurs et étudiants.

Après la question de l’évolution des métiers du jeu vidéo la dernière fois, le thème choisi pour cette année est celui de l’écriture.

« Écrire dans les jeux vidéo. Écrire sur les jeux vidéo » s’intéressera tout autant à la question du texte dans les jeux (scénarisation, dialogues, narration interactive, etc.) qu’à celle des publications autour du jeu vidéo depuis les origines à aujourd’hui (fanzines, journaux, livres…).

Manifestation organisée avec le soutien du :

  • FAJV, Fonds financé par le Centre National du Cinéma et de l’image animée
  • SELL, Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs
  • SNJV, Syndicat national du jeu vidéo
  • AFJV, Agence française du jeu vidéo

Programme

A partir de 9h – Ouverture des portes / Café

9h30    Accueil des participants / Nicolas Becqueret (Directeur général e-artsup)

9h35    Retour vers le futur : Actualité du Conservatoire après 2 années « Covid » / Bertrand Brocard (Président du CNJV)

9h50   Intervention des partenaires de la manifestation – Matinée animée par Jean Zeid (journaliste)

10h00  Intervention #1: Ecrire dans le jeu vidéo, c’est un scénario !

Hubert Chardot (scénariste et formateur) / Nicolas Szilas (Université de Genève)

10H30  Table ronde #1 : Existe-t-il une grammaire propre au jeu vidéo ?

Modératrice : Fanny Barnabé (Chercheuse) / Sébastien Genvo (Universitaire) / Alice Dionnet (Chercheuse) / Raphaël Lucas (Journaliste)

11h45  Intervention #2 : Archives écrites et recherches sur le jeu vidéo / Intervenant de la BnF

12h00  Intervention #3 : Regard d’écrivain / Cédric Degottex (Romancier et traducteur)

12h30  Pause – Déjeuner libre

14h00  Table ronde #2 : De la page blanche à la logorrhée narrative

Modérateur : Guillaume Montagnon (Auteur) / Isaac Pante (Auteur et enseignant – Université de Lausanne)

Patrick Hellio (Journaliste) / Laurent Cluzel (Concepteur, graphiste et formateur), / Laurent Gonthier (Chercheur)

15h15  Intervention #4 : Préhistoire de la presse micro

Jacques Harbonn (Journaliste) / Jean Kaminsky (Editeur de presse) / Stéphane Lavoisard (Directeur de rédaction) / David Tené (Editeur)

16h00  Pause

16h30  Table ronde #3 : Tester, critiquer : Les enjeux d’écrire sur le jeu vidéo

Yves Breem (Auteur) / Nicolas Deneschau (Auteur)

Boris Krywicki (Journaliste et formateur – Université de Liège) / Pierre Trouvé (Journaliste) 

 17h45   Conclusion du colloque, invitation à l’action

18h00 à 19h00 Échangeons autour d’un verre !

Des informations pratiques viendront bientôt compléter le programme. Vous pouvez également vous reporter à notre page Facebook.

Colloque : “Fiction et patrimoine : le jeu comme lieu de mémoire” (Université de Lorraine, Metz)

Colloque : “Fiction et patrimoine : le jeu comme lieu de mémoire”

Amphithéâtre 3, bâtiment Simone Veil, Île du Saulcy, Metz

Organisé par le Centre de recherche sur les médiations (Crem, Université de Lorraine) et l’Institut national de l’audiovisuel (INA, France)

Présentation

Dans la continuité du projet Memories, Images & History Across Borders (Mihab) au sujet du patrimoine historique et culturel de la région transfrontalière de l’Alzette, ce colloque propose de mener une réflexion sur le rapport entre fiction et patrimoine dans le jeu vidéo. L’archive est en effet souvent utilisée dans le jeu vidéo et la question de l’archivage, déjà compliquée, se complexifie en s’inscrivant dans des logiques ludiques, aussi bien en ce qui concerne l’intégration d’archives dans des logiques ludiques que l’archivage de jeu dans des lieux qui y sont dédiés. S’intéressant au jeu vidéo depuis différentes perspectives, les intervenant.es présenteront diverses modalités de mobilisation des archives et du patrimoine sous forme ludique. Continuer la lecture de Colloque : “Fiction et patrimoine : le jeu comme lieu de mémoire” (Université de Lorraine, Metz)

Séminaire LPCM, séance 10 – Mercredi 30 novembre, 17h-19h : Jeu vidéo, littérature et littératie (en ligne)

 Le séminaire de recherche mensuel de la LPCM vise à favoriser les rencontres et les échanges entre les chercheur·se·s qui se spécialisent dans l’analyse des cultures populaires et médiatiques, quel que soit leur ancrage disciplinaire (littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie, histoire, économie, musicologie, humanités numériques…) et leur objet d’étude (littérature, bande dessinée, littérature jeunesse, cinéma, séries télévisées, productions transmédiatiques, musique, jeux vidéo, jeux, figurines, images…).

Les séances ont habituellement lieu en co-modal – mais, exceptionnellement, la dixième séance sera organisée uniquement en ligne, sur Teams.

Nous en profitons pour signaler que l’appel à communications a été relancé  pour le 1er semestre 2023. N’hésitez pas à nous envoyer vos propositions avant le 14 novembre 2022 !

Organisatrices : Fanny Barnabé (Epitech), Anaïs Goudmand (Sorbonne Université), Aurélie Huz (Université Paris Nanterre), Alice Jacquelin (Université Paris Nanterre)

Séance 10 – Mercredi 30 novembre, 17h-19h : Jeu vidéo, littérature et littératie

Lieu : en ligne

Lien de connexion : pour obtenir le lien de la réunion Teams et suivre à distance cet événement, merci de bien vouloir écrire à l’équipe organisatrice via l’adresse mail de contact : atelierlpcm@protonmail.com

Répondant : Julian Alvarez (Université Lille 1)

Présentation des communications

  • Lana Maldonado (Université Côte d’Azur) : « L’engagement narratif dans les jeux vidéo comme engagement d’apprentissage : la conception d’un protocole expérimental »

Cette communication a pour but de présenter et de proposer une discussion autour du protocole de recherche d’un projet de thèse qui porte sur l’engagement narratif comme engagement d’apprentissage chez le joueur/apprenant, dans le jeu sérieux et le loisir vidéoludique, en contexte d’apprentissage formels et informels. En 1996, les chercheurs du New London Group (Cazden et al., 1996) ont conceptualisé la pédagogie des littératies multiples (multiliteracy). Selon le groupe, cette pédagogie prend en compte le nouveau contexte d’apprentissage. Elle représente un moyen plus efficace d’atteindre l’objectif d’une vie sociale complète; en effet, elle considère réellement les formes infinies de création de sens en relation avec les cultures, les sous-cultures et les couches de chaque individu, et comment cela se reflète dans le langage et les manières de s’exprimer. Pour cette raison, considérer les littératies multiples dans le processus enseignement-apprentissage serait la façon la plus efficace d’enseigner et d’apprendre. L’exploitation de la narration comme ressource pédagogique s’est montrée efficace au long de l’histoire. Marti (2014) précise que « que le jeu vidéo reposait toujours, mais à des degrés très divers, sur la narrativité » (p. 12).

Le projet repose sur une phase expérimentale de 18 mois avec des étudiants de l’Université Côte d’Azur. Pendant cette période, nous avons observé et analysé différents éléments chez les joueurs pendant leur pratique vidéoludique dans des contextes formels et informels d’apprentissage. À la fin du travail, nous espérons pouvoir présenter différents cadres d’utilisation des jeux vidéo qui favorisent l’apprentissage dans des contextes différents (pour un apprentissage plus autonome). En plus de contribuer à la production scientifique dans le domaine des études sur les jeux, nous espérons découvrir de nouvelles façons d’utiliser les jeux vidéo comme outil d’apprentissage. une manière plus attractive et efficace à la fois : les enseignants et les élèves/joueurs.

  • Benjamin Demassieux (Professeur agrégé de lettres classiques, Académie de Lille) : « Une poétique vidéoludique ? »

L’intervention aura pour objectif de tisser des liens entre les pratiques d’écriture narrative présentes dans la littérature et les pratiques narratives du jeu vidéo afin d’en faire ressortir une hypothèse concernant l’ars de la fabrication du jeu. La présentation s’articulera en trois temps. Tout d’abord, il s’agira de faire le point sur la place du jeu-vidéo comme étant le résultat d’une pratique artistique et non plus seulement d’un médium afin d’y mettre en exergue des caractéristiques définitoires de l’objet-jeu comme objet d’art. Ensuite, il s’agira de montrer les points de contact entre ce qu’on pourrait appeler une ébauche de poétique vidéoludique et la littérature afin de proposer une formule résumant la composition d’une poétique vidéoludique type et adaptable selon les situations. Une telle démarche entraîne avec elle de nombreux questionnements comme la remise en cause des catégories génériques vidéoludiques. Enfin, l’analyse de composantes des poétiques de deux jeux Final Fantasy 15 et Elden Ring permettront de travailler sur les phénomènes de réécriture, de uariatio et de transposition dans le milieu vidéoludique afin de pouvoir envisager la théorie de la poétique du jeu d’un point de vue pragmatique.

Nous encourageons les participant·e·s à adhérer à la LPCM :

Colloque international : “Les publics de l’humour” (RIRH – Réseau Interdisciplinaire de Recherche sur l’Humour)

Colloque international : “Les publics de l’humour”

24-25 novembre 2022

Centre de colloques du Campus Condorcet (Place du Front populaire, Aubervilliers)

Organisé par le RIRH – Réseau Interdisciplinaire de Recherche sur l’Humour

Présentation

Ce colloque international, organisé par l’association RIRH – Réseau Interdisciplinaire de Recherche sur l’Humour, propose de produire une photographie des travaux portant sur la question de la réception et des publics de l’humour. Il s’agit de mettre à l’honneur un ensemble de perspectives et d’approches (littérature, histoire, sociologie, traduction, études théâtrales, sciences de l’information et de la communication, science politique) pouvant contribuer, par leurs réflexions épistémologiques, leurs analyses de terrain et leurs méthodologies variées à saisir et interroger les contours de ces publics. Qu’est-ce que les publics de l’humour ? Comment les définir ? Comment les appréhender ? Comment se matérialisent-ils ? Autant de questions que ce colloque international souhaite traiter. Continuer la lecture de Colloque international : “Les publics de l’humour” (RIRH – Réseau Interdisciplinaire de Recherche sur l’Humour)

FANTAELX – Congrès International du Genre Fantastique, Audiovisuels et Nouvelles Technologies (Université Miguel Hernández)

FANTAELX – Congrès International du Genre Fantastique, Audiovisuels et Nouvelles Technologies

10-11 novembre 2022

Université Miguel Hernández

Organisé par l’Université Miguel Hernández et le Festival International de Cinéma Fantastique de Elche – FANTAELX

Présentation

The International Congress of Fantastic Genre, Audiovisuals and New Technologies is an activity of scientific and academic divulgation that is part of Elche International Fantastic Film Festival – FANTAELX, and which has the collaboration of the Miguel Hernández University.

The objective of the Congress is the diffusion of research studies in the different thematic lines of the Fantastic Genre, covering all its possible variants and platforms: cinema, television, theater, literature, comics, videogames, virtual reality, plastic arts, etc.

The fifth edition of the Congress will take place on November 10 and 11, 2022 at the “Ciutat d’Elx” Congress Center (in person format) (see map), and on the festival’s website (online format). Continuer la lecture de FANTAELX – Congrès International du Genre Fantastique, Audiovisuels et Nouvelles Technologies (Université Miguel Hernández)

Parution : Le théâtre égyptien – Dramaturgie boulevardière 1900-1960 (Hanan Hashem)

Hanan Hashem, Le théâtre égyptien – Dramaturgie boulevardière 1900-1960, L’Harmattan, Collection “Univers théâtral”, 2022

Présentation

À partir de 1900, la Belle Époque égyptienne est marquée par une acculturation européanisante. L’Égypte, qui découvre en effet le théâtre sous sa forme européenne comme on le pratiquait au XIXe siècle, s’empare de cet art de la représentation en produisant des pièces teintées de pittoresque, de couleur locale. À une époque où le Caire vit au rythme de Paris et Alexandrie à celui de Marseille, des théâtres à l’italienne se construisent dans les grandes villes du pays. Mais au lieu d’adapter des pièces du répertoire européen, les auteurs créent des pièces arabisantes. Cela donne le goût du théâtre aux bourgeois et aristocrates égyptiens, qui fréquentent ainsi entarbouchés les théâtres, les kursaals et l’Opéra, devenant alors de véritables théâtromanes… Cet ouvrage se propose d’examiner la dramaturgie boulevardière de certains auteurs oubliés de nos jours tels que Farah Antun, Antun Yazbek, les frères Teymour, Ibrahim Ramzi, Abbas Allam ou encore Fawzi Al-Miladi, et ce, afin d’en déceler les spécificités dramatiques et théâtrales.

Biographie de l’auteur

Hanan HASHEM est docteur en Études théâtrales (diplômée de l’Université de Strasbourg). Après avoir publié une étude intitulée Émile Augier, Alexandre Dumas fils, Victorien Sardou. Dramaturgie du savoir-vivre sous le Second Empire (L’Harmattan, 2015), elle consacre à présent ses recherches au théâtre égyptien de l’époque 1900 et à l’Histoire des Grands magasins en Égypte, en tant que chercheure indépendante.

Parution : Fantasy et imaginaire(Mundus Fabula, Dossier thématique)

Audrey Tuaillon Demésy et Sébastien Haissat (dirs.), “Fantasy et imaginaire”, Mundus Fabula, Dossier thématique

Présentation

Après trois éditions des ateliers-séminaires Loisirs et imaginaires, publiés sous forme de dossiers sur Mundus Fabula, le quatrième temps de réflexion autour de cette thématique globale a porté sur “Fantasy et imaginaire”. Inscrits dans le cadre de l’ANR Aiôn (https://aion-project.org), ces rencontres se tiennent au laboratoire C3S (https://laboratoire-c3s.fr). Elles permettent d’inviter des collègues à présenter leurs travaux puis à échanger collectivement, à l’aide d’une table ronde. 

Fantasy et imaginaire sont deux termes intimement liés, notamment en études littéraires. L’enjeu de l’atelier-séminaire 2021 était de faire dialoguer ces deux notions à l’aide de terrains de recherche aussi bien issus de la littérature que des sciences sociales. Plus spécifiquement, l’accent a été mis sur l’usage fait des fictions dans le champ des loisirs. Les imaginaires ainsi (re)produits au cours des temps ludiques et/ou festifs ont pu être étudiés par chacun des intervenants, dans des pratiques aussi diverses que les re-créations (d’univers fictionnels), la scénographie dans un festival metal ou les jeux vidéo. Avant leur publication, les textes ont tous fait l’objet d’une double expertise. Continuer la lecture de Parution : Fantasy et imaginaire(Mundus Fabula, Dossier thématique)

International conference: History of Games (online)

International conference: History of Games

Fall 2022

Online

Organized by Yannick Rochat (Université de Lausanne) and Carl Therrien (Université de Montréal)

Presentation

The history of games international conference series is a global initiative that seeks to act as a catalyst for academic research on gaming history. Biennial events bring together historians, curators, social scientists and archivists from academic or fan communities to develop networks and disseminate research and preservation initiatives.

Following the last conference held virtually in 2020, the next event will feature three main activities: keynote addresses by Wendi Sierra, Alexis Blanchet and Véronique Dasen; workshops focussing on emerging research; and a general meeting to elect members from all over the globe. All events will be completely free, hosted on Zoom and Discord towards the end of October 2022.

Since the pandemic has prevented many emerging scholars from travelling to conferences and getting feedback from their peers, this coming event will focus on providing discussion opportunities. We invite any researcher with an interest in the history of games to send short proposals (80-120 words) presenting their current research interests or an idea they would like to explore. We will assemble workshops by regrouping similar proposals and asking relevant experts from our network to join the conversation. These workshops will be held privately on Zoom, adjusting to each group’s preferences and time zones. We seek to accept as many short proposals as possible and assemble the program from there. We also accept applications to act as respondent. Continuer la lecture de International conference: History of Games (online)