Tous les articles par Marie Lucie Bougon

événement : à la rencontre de l’imaginaire

Congrès virtuel du 1er au 19 Juin 2020

L’édition 2020 du Congrès Boréal, rassemblement dédié aux littératures de l’imaginaire au Canada, ayant été reportée ; un événement virtuel est organisé par la corporation SFSF Boréal et le webzine étudiant ImaginAtlas.  La thématique choisie est celle de la « rencontre » et témoigne du désir au cœur du projet : favoriser l’échange, la discussion et le rassemblement, tout en faisant rayonner les littératures de l’imaginaire québécoises francophones et anglophones.  Le rassemblement n’est pas uniquement réservé au Québec et à l’Amérique du Nord et la programmation a aussi été pensée en fonction du fuseau horaire européen pour une rencontre transfrontalière et internationale. Les différentes conférences seront diffusées en live sur la page Facebook de l’événement et resteront ensuite disponibles sur l’application Opuscules.

Continuer la lecture de événement : à la rencontre de l’imaginaire

APPEL : Colloque international « Daniel Lesueur » (1854-1921)

Sous la direction de Diana Holmes (University of Leeds), Martine Reid (université de Lille) et Anne Tomiche (Sorbonne Université)

21-22 janvier 2021
Maison de la recherche de la Sorbonne,
28 rue Serpente, 75006 Paris

La fin du XIXe siècle et la Belle Epoque se caractérisent notamment par un nombre croissant d’auteures, poètes, romancières, dramaturges et journalistes. Certaines d’entre elles connaissent une visibilité incontestable et une notoriété exceptionnelle : appartenant au Tout-Paris littéraire du temps, elles comptent de plus au nombre des auteurs les mieux rémunérés. Tel est le cas de Jeanne Loiseau, qui, sur la recommandation de son éditeur, a pris en littérature le pseudonyme de Daniel Lesueur (elle épousera plus tard Henry Lapauze, conservateur au musée du Petit-Palais). 

Continuer la lecture de APPEL : Colloque international « Daniel Lesueur » (1854-1921)

APPEL : (Too) many cooks : Écritures collectives et collaboratives audiovisuelles

Université de Lorraine
Institut européen de cinéma et d’audiovisuel
Nancy, 4 et 5 juin 2020

Première étape du processus d’élaboration du film, le scénario est souvent envisagé dans son approche créative et auteuriste, presque romantique, mettant le scénariste seul aux prises avec
un travail d’écriture évoquant celui d’un roman, avec les angoisses de la page blanche qui l’accompagnent, à l’image de Charlie Kaufman dans Adaptation (Spike Jonze, 2002).

Une autre dimension essentielle existe toutefois, jusqu’ici peu étudiée en France : celle de l’écriture collaborative et collective, que ce colloque propose de mettre au cœur des réflexions
et des échanges, en l’analysant au prisme de plusieurs formes audiovisuelles, du cinéma aux séries télévisées en passant par le jeu vidéo.

Continuer la lecture de APPEL : (Too) many cooks : Écritures collectives et collaboratives audiovisuelles

séminaire : culture savante et populaire

Le programme du séminaire Culture savante et populaire, organisé à l’Université Lyon III – Jean Moulin par l’équipe MARGE, est désormais disponible.

Vendredi 29 novembre, salle 7 (Manufacture des tabacs), 13h-16h: 

  • Philippe Le Guern, « De la fiction TV aux musiques actuelles : Socio-analyse d’une recherche au long cours consacrée aux cultures populaires ».
  • Jacques Migozzi, « Du « populaire » au « médiatique » ou petite histoire d’une désincarcération théorique et axiologique du regard savant sur les fictions de grande consommation ».

Continuer la lecture de séminaire : culture savante et populaire

Parution : femmes de presse, femmes de lettres

Le nouvel ouvrage de Marie-Ève Thérenty, Femmes de presse, femmes de lettres. De Delphine de Girardin à Florence Aubenas,  vient de paraître aux éditions CNRS.

Alors que l’histoire de la presse célèbre volontiers ses grands hommes, elle n’a jusqu’ici accordé quasiment aucune place aux femmes journalistes, qu’elles aient été célèbres en leur temps comme Delphine de Girardin, Séverine ou Titaÿna, ou des écrivaines reconnues comme George Sand ou Colette. Pourtant, dès le XVIIIe siècle, des femmes créent et dirigent des feuilles périodiques. Les femmes journalistes du XIXe siècle, qui écrivent un journalisme de chronique directement issu du bel esprit des salons, sont leurs héritières.

Continuer la lecture de Parution : femmes de presse, femmes de lettres

Parution : L’effet livre – Métamorphoses de la bande dessinée (Sylvain Lesage)

 

Un nouvel ouvrage de Sylvain Lesage, consacré aux métamorphoses de la bande-dessinée, est disponible depuis le 31 octobre 2019 aux Presses Universitaires François-Rabelais, dans la collection « Iconotextes ».

Longtemps perçue avec méfiance, la bande dessinée a depuis gagné sa place dans les bibliothèques, les écoles, les musées, les galeries… Si elle a obtenu de haute lutte le statut de « neuvième art » en France et en Belgique, c’est notamment grâce à une nouvelle génération d’auteurs, au cercles bédéphiles et même, en France, grâce à l’Etat. Toutefois, son entrée au panthéon des arts est aussi le fruit d’une mutation décisive dans les circuits de diffusion.

Continuer la lecture de Parution : L’effet livre – Métamorphoses de la bande dessinée (Sylvain Lesage)

Victorian Encounters and Environments

12th Annual VPFA Conference
‘Victorian Encounters and Environments’
15-17th July 2020
University of Greenwich, London

 

The Victorian Popular Fiction Association is dedicated to fostering interest in understudied popular writers, literary genres and other cultural forms, and to facilitating the production of publishable research and academic collaborations amongst scholars of the popular.

We invite a broad, imaginative and interdisciplinary interpretation on the topic of ‘Victorian Encounters and Environments’ and its relation to any aspect of Victorian popular literature and culture which addresses literal or metaphorical representations of the theme. Inter- and multidisciplinary approaches are welcome, as are papers which address poetry, drama, global literature, non-fiction, visual arts, historical and social contexts. Papers addressing works from the “long Victorian period” (i.e. before 1837 and after 1901) are also welcome.

Continuer la lecture de Victorian Encounters and Environments

APPEL : Figures du post-humain. Littérature, cinéma, BD.

Colloque International
Centre d’Études en Humanités de l’Université du Minho (CEHUM)
13-14 juin 2019 auditorium ILCH

Dans Nous, animaux et humains, Tristan Garcia soutient que la conception de l’humain impliquée dans l’humanisme moderne subit actuellement une crise profonde où se croisent deux tendances opposées. D’une part, une tendance interne qui morcelle le « nous » humain en de multiples « nous » communautaires (ethnies, religions, genres, etc) ; d’autre part, une tendance extensive qui élargit le cercle du « nous » à d’autres espèces animales, voire à la totalité du vivant. Une troisième tendance existe, celle qui concerne le triomphe de la technologie. La connexion du « nous » avec ses constants et (d’aucuns le pensent) inexorables devenirs, est de plus en plus intime et imperceptible. Il en va ainsi du techno-numérique qui est en train de redéfinir les frontières de l’humain au moyen d’une re-sémantisation du monde. Et si on ajoute le développement impressionnant de l’Intelligence Artificielle (IA), par exemple, il n’a jamais été aussi urgent de repenser la question de l’humain mais aussi et surtout du post-humain.

Continuer la lecture de APPEL : Figures du post-humain. Littérature, cinéma, BD.

APPEL : Légitimité et illégitimité de la littérature et du théâtre – Qui a le droit d’écrire quoi ? Qui a le droit de montrer quoi ?

Colloque interuniversitaire jeunes chercheur·se·s
28 et 29 juin 2019
Sorbonne Université / Sorbonne Nouvelle

« [I]l y a des limites que la littérature, même la plus légère, ne doit pas dépasser, et dont Gustave Flaubert et co-inculpés paraissent ne s’être pas suffisamment rendu compte ». Ces mots sont ceux du jugement rendu à l’issue du procès intenté à Gustave Flaubert devant le tribunal correctionnel de la Seine le 8 février 1857[1], tels qu’on les trouve rapportés par la Gazette des tribunaux. Quelques mois plus tard, le 20 août, l’avocat Ernest Pinard, qui occupait déjà la fonction de procureur général lors du procès de Madame Bovary, prononce un réquisitoire à l’encontre du Baudelaire des Fleurs du mal : « De bonne foi, croyez-vous qu’on puisse tout dire, tout peindre, tout mettre à nu […] ?[2] » Pierre Desproges se demandait si l’on pouvait « rire de tout », ce n’était en fait que le déplacement et la limitation au seul domaine de l’humour d’une question plus vaste que l’on pourrait formuler ainsi :  « peut-on écrire de tout ? », ou encore « peut-on tout écrire ? »

Continuer la lecture de APPEL : Légitimité et illégitimité de la littérature et du théâtre – Qui a le droit d’écrire quoi ? Qui a le droit de montrer quoi ?

Colloque : Cinéma et littérature de jeunesse: quelles passerelles entre écrits et écrans ?

Jeudi 15 et vendredi 16 Novembre 2018.

Colloque international organisé par la Bibliothèque nationale de France / Centre national de la littérature pour la jeunesse et le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines de l’Université Paris-Saclay, en partenariat avec Images en bibliothèque, l’ENS et l’Afreloce (Association française de recherches sur les livres et objets culturels de l’enfance).
Entrée gratuite sur inscription.

A l’heure où les jeunes générations semblent souvent avoir remplacé les écrits par les écrans, on ne peut que se réjouir de voir comment la littérature pour la jeunesse reste d’une créativité féconde tout en dialoguant avec les univers visuels avec lesquels elle entretient une relation privilégiée. Quels sont les formes et les enjeux d’un tel dialogue ? Comment cinéma, cinéma d’animation et télévision se nourrissent-ils des récits inventés dans les albums, contes, romans et bandes dessinées pour les jeunes publics ? Qu’est-ce qui se joue dans la « novellisation » et quels sont les effets en retour sur l’œuvre originelle ? Universitaires, créateurs et professionnels de la culture se pencheront sur les modalités de ces adaptations, transpositions et autres réécritures, qui engagent -et parfois modifient-les conditions de production autant que de réception d’une œuvre.

Programme ici