Tous les articles par Isabelle Antonutti

Des lieux pour penser, musées, bibliothèques, théâtres : colloque

colloque

DES LIEUX
POUR
PENSER
Musées, Bibliothèques, Théâtres
Colloque international
20-22 juin 2018 | Paris
Musée de l’Homme – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

PROGRAMME
MERCREDI 20 JUIN
M USÉE DE L ’HOMME
9h00 – – 9h30 Accueil.
9h30 Inauguration, par André Delpuech , Directeur du Musée de l’Homme, François Mairesse ,
Président d’ICOFOM, université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Flore Garcin- – Marrou , université
Toulouse Jean Jaurès et Aurélie Mouton- – Rezzouk , université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.
10h00 – – 10h45 Christian Jacob , EHESS/CNRS : Les topographies de la pensée. Discussion : Aurélie
Mouton-Rezzouk, université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.
1 1 0h45 – – 11h30 Chris Dercon, ancien directeur de la Tate Modern, Londres, et de la Volksbühne,
Berlin : Is there a future for the museum? Which future? Discussion : Cécile Camart , université
Sorbonne Nouvelle – Paris 3.
11h30 – – 12h15 Patrizia Laudati, université de Valenciennes : Penser les lieux. La conception
architecturale des espaces comme déclencheur de reconnaissance et réflexivité. Discussion :
Daniel Schmitt, université de Valenciennes.
12h15 – 14h00 Pause déjeuner.
14h00 – – 14h45 Marie José Malis, directrice de La Commune, CDN d’Aubervilliers, et Florian Gaité,
critique : « Réapprendre le goût de la parole assumée, orientée, vive ». Discussion : Flore Garcin-
Marrou, université Toulouse Jean Jaurès.
14h45 – – 15h45 Laurence Engel, directrice de la Bibliothèque nationale de France et Sandrine
Treiner, directrice de France Culture : Des voix et des voies, France Culture et la BnF comme lieux
pour penser. Discussion : Bruno Nassim Aboudrar , université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.
15h45 – 16h15 Pause-café.
16h15 – – 17h30 Yves Citton et Martial Poirson , université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis :
Performances de reenactment et laboratoires de curiosités.
17h30 – – 19h30 Le musée de l’Homme, un lieu pour penser? Table ronde animée par Yves
Bergeron (université du Québec à Montréal) avec Frédérique Chlous (Muséum national d’histoire
naturelle), André Delpuech (Musée de l’Homme), Benoît de l’Estoile (ENS/CNRS), André
Langaney (université de Genève), Christine Laurière (EHESS).

Contact : cyclelieuxdepensee@gmail.com .
Traduction simultanée français / anglais le mercredi 20 juin,
Le Musée de l’Homme
17 place du Trocadéro, Paris 16 e

Researching, Teaching, and Learning the Middle Ages through Popular Culture

Researching, Teaching, and Learning the Middle Ages through Popular Culture : Medievalism and All That

logo

The World Languages and Cultures Department of Elon University and the Modern Language Department of Université Grenoble Alpes are pleased to invite submissions – in English or in Italian – for a conference on “Researching, Teaching, and Learning the Middle Ages through Popular Culture: Medievalism and All That.” The conference will take place at the Accademia Europea di Firenze (Via Camillo Cavour, 37) on Thursday 17 and Friday 18 January 2019.

In addition to presentations selected through this call for papers, we are pleased to confirm keynote lectures by:

  • Tommaso di Carpegna Falconieri (Università degli Studi di Urbino)
  • Matteo Sanfilippo (Università della Tuscia)

Call for Papers Continuer la lecture de Researching, Teaching, and Learning the Middle Ages through Popular Culture

Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention : appel

logoAppel à communication pour le numéro 46 de Recherches en Communication  :

« Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention. Discours, objets, usages dans les cultures médiatiques contemporaines »,

coordonné par Sébastien Fevry, Sarah Sepulchre et Marie Vanoost –  ouvert à l’adresse suivante:
http://sites.uclouvain.be/rec/index.php/rec/issue/view/723
Continuer la lecture de Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention : appel

Chiens et imaginaire. Littérature, Cinéma, Bande Dessinée : colloque

Colloque International  Chiens et imaginaire. Littérature, Cinéma, Bande Dessinée,

Institut des Lettres et Sciences Humaines de l’Université du Minho, Braga, Portugal – 14-15 juin 2018

Depuis l’aube de la création esthétique, dont la scène primitive a lieu dans les cavernes préhistoriques, l’imaginaire humain a incorporé la condition animale, sous ses différentes modalités  et ses multiples points de vue. Au long des siècles, il révèle la présence constante et proéminente de la figure du chien, dont les liens affectifs avec l’humain sont attestés par les découvertes archéologiques préhistoriques, depuis le jour où les premiers loups ou chacals se sont approchés des hommes chasseurs-collecteurs.

Afin de soumettre votre proposition de communication, sous forme d’un résumé de 200-300 mots accompagné d’une brève notice biobibliographique, nous vous prions de nous joindre à l’adresse électronique suivante : coloquioLCBD@gmail.com

Les propositions de communication devront nous parvenir jusqu’au 15 janvier 2018.

La Bibliothèque populaire d’Arès

. étiquette livresLe carnet de recherches Histoire des bibliothèques et de la lecture populaires rassemble des articles sur les bibliothèques et la lecture populaire. Il a été créé à la suite du colloque, intitulé « Les bibliothèques populaires du XIXe siècle à aujourd’hui », qui a permis de faire le point sur les recherches en cours, et à donner lieu à une publication (Des bibliothèques populaires à la lecture publique, Presses de l’Enssib, 2014). Ce carnet continue à recenser les sources connues et à rassembler des recherches sur les bibliothèques populaires. Le dernier article publié s’intéresse à la Bibliothèque populaire d’un village du bassin d’Arcachon qui  est tout à fait représentative  car son histoire rassemble les éléments classiques à la base de ces établissements, soit une famille de philanthropes, les Javal Wallerstein, une collection d’ouvrages marquée par l’éducation populaire, et une organisation administrative.

 

Korczak, la cause des enfants

Robinson couverture

Parution des Cahiers Robinson n°42

Korczak, la cause des enfants

Ce numéro est issu d’un colloque tenu en lien avec l’Institut de civilisation et d’études polonaises, installé à Lens dans les anciens locaux de la direction des Houillères. Si ces travaux ont apporté beaucoup d’informations sur Korczak, ils n’ont pas levé le mystère. La personne reste étrange, inattendue, toujours double, prise entre identité juive et polonaise, entre fantaisie et gravité. D’où une fragmentation de la réception. La question qui traverse les différentes communications est « Quel lien entre l’action pédagogique et le sacrifice final ? » C’est aussi un homme seul et qui a toujours vécu en communauté, qui n’a pas vraiment laissé d’héritage tout en inspirant de nombreux écrivains et graphistes : une partie importante de cette livraison explore les livres sur Korczak. Mais de nombreux livres de Korczak restent aussi à découvrir par le public français, et l’ensemble ici présenté doit être vu comme une sorte de propédeutique à des recherches plus approfondies Continuer la lecture de Korczak, la cause des enfants

La Planche et le billet : la monnaie au miroir de la bd

« La Planche et le billet : la monnaie au miroir de la bd ».

Livre collectif et interdisciplinaire (SIC, Science économique) rassemble des chercheurs qui analysent des BD connues (Achille Talon, les Schtroumpfs, etc.) pour nous aider à comprendre ce qu’est la monnaie. Ce livre est un pari : montrer que l’art de simplifier le réel permet de comprendre la complexité du monde.

L’Heure du conte (Paris, 1924-…) ou la réinvention d’une tradition

Appel à contribution :

L’Heure du conte (Paris, 1924-…) ou la réinvention d’une tradition pour Les Cahiers de littérature orale, n°85, 2019/1, sous la direction de Nicole Belmont, Jean-Marie Privat et Marie-Christine Vinson.

Les propositions (intentions de contributions ; avec titre et résumé ne dépassant pas 1000 signes) sont à adresser à nicole.belmont@college-de-france.fr, jean-marie.privat@univ-lorraine et mcv1@aliceadsl.fr  le 15 février 2018 au plus tard.

Pour en savoir plus, la note aux auteurs est disponible sur le site de la revue : http://clo.revues.org/

Le merveilleux scientifique en spectacle

Appels à contributions

Dans la relation privilégiée, quoique paradoxale et souvent conflictuelle, que la culture occidentale entretient avec le domaine du visuel, le xixe siècle occupe une place de choix. C’est en effet le moment où le goût pour l’image sous toutes ses formes se voit offrir une prolifération de modalités de consommation avec, entre autres : le recours en littérature, en histoire ou en histoire de l’art, aux stratégies rhétoriques de la visualisation (hypotypose, ekphrasis, etc.) ; l’exploitation systématique de l’illustration, avec le développement de nouvelles techniques de gravure et d’impression qui en favorise l’essor dans l’édition grand public ainsi que dans la presse ; l’invention de la photographie, suivie des premières tentatives d’enregistrement du mouvement puis de la naissance du cinéma ; le développement de nouveaux supports de communication (brochures, affiches publicitaires, colonnes Morris, etc.) ; l’apparition de lieux et événements dédiés (salons, musées, vitrines, expositions universelles) ; enfin l’explosion des arts du spectacle, y compris sous leurs formes les plus populaires (revues, cabarets, opérettes, pantomimes, cirques, etc.). Continuer la lecture de Le merveilleux scientifique en spectacle

Novellisations pour la jeunesse

Les novellisations pour la jeunesse : nouvelles perspectives transmédiatiques sur le roman pour la jeunesse

Appel à communications, Colloque international :

10-11 mai 2018 – Louvain-la-Neuve

La question de l’adaptation ouvre un champ d’investigations déjà largement arpenté par les chercheurs en littérature de jeunesse. Cependant, un corpus d’adaptations, aux proportions massives dans l’édition contemporaine, reste peu fréquenté par eux : celui des novellisations pour la jeunesse.

Par « novellisation » (ou « novélisation »), on entend la transposition en nouvelle ou en roman d’une œuvre apparue dans un média non littéraire, qu’il s’agisse déjà d’une adaptation ou bien d’une œuvre originale. Il s’agit de textes littéraires, avec ou sans illustrations, qui paraissent dans des formats variables : livre de poche, album, magazine, Web, etc. On en trouve, à destination des enfants, dès les origines de l’ère médiatique, mais le phénomène éditorial atteint aujourd’hui des proportions jamais vues.

Ce colloque fournira la première occasion de travailler spécifiquement sur ces novellisations, prises au sens large, c’est-à-dire les adaptations transmédiatiques depuis divers médias (autres

Continuer la lecture de Novellisations pour la jeunesse