Flaubert à la Motte-Picquet

Flaubert_a_La_Motte_Piquet

Laure Murat s’intéresse aux lecteurs du métro. Pendant cinq mois à Paris, sept jours à New York et une journée à Los Angeles, l’enquêtrice a emprunté le métro,. Elle a  noté  les titres lus et défini approximativement l’âge, l’apparence du lecteur,  la posture d’observation.  Près de 180 livres ont été identifiés entre les mains d’un lectorat plutôt féminin et âgé environ d’une quarantaine d’années.

Elle restitue cette enquête dans ce livre :
Laure Murat, Flaubert à la Motte-Picquet, Paris, Flammarion, coll. « Essais littéraires », 2015, 96 p.,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *