Marcou Loïc (docteur Paris Sorbonne)

Loïc Marcou est docteur en littérature néo-hellénique de l’université de Paris-Sorbonne (2014), traducteur (du grec moderne et de l’anglais) et lecteur pour le CNL (commissions : littératures étrangères et extra-traductions). Il a effectué un post-doctorat à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) au cours de l’année universitaire 2014-2015. Il est actuellement chercheur associé au Centre de recherches Europes-Eurasie (CREE) à l’Inalco (Paris).

Ses domaines de recherches portent sur le roman policier grec, sur la littérature populaire hellénique et ses interactions avec la culture médiatique, sur les transferts culturels franco-grecs ainsi que sur les rapports entre villes et littérature.

 

Publications

Articles

Loïc Marcou a publié des articles sur le roman policier grec dans des revues : Cahiers Balkaniques, Athens Review of Books. L’article intitulé « De l’anatomie d’un crime à l’anatomie d’un pays : la « crise grecque » dans les trois derniers romans policiers de Pétros Markaris » est disponible à l’adresse électronique : https://ceb.revues.org/5162

 

Ouvrage (à paraître)

Le Roman policier grec (1935-2015). Essai sur les enjeux d’un genre (para)littéraire en Grèce, Classiques Garnier, « Perspectives comparatistes », Paris, 2016.

 

Traductions

Argyris Chionis (extraits), Réa Galanaki, Une main presque bleue (extraits) ; Ménis Koumantaréas (extraits) ; Pétros Markaris, « Anglais, Français, Portugais » (Athènes, capitale des Balkans, extraits) in La Grèce, une utopie, Siècle 21, n° 17, Paris, 2010 (numéro coordonné par Constantin Bobas).

Andréas Staïkos, 1843 ; Paul Matessis, Sur la route d’Éleusis in De la dictature à la crise (panorama des écritures théâtrales de la Grèce contemporaine 1965-2014), éd. L’Espace d’un instant, Paris, octobre 2015. (Ouvrage publié sous la direction d’Olivier Descotes).

Paul Nirvanas, Psychiko, Mirobole, Bordeaux, janvier 2016.

 

Participations à des colloques ou des journées d’études

Modérateur au Salon du livre des Balkans (le polar dans les Balkans), Paris, avril 2015. Auteurs invités : Georges Arion (Roumanie), Alper Caniguz (Turquie) et Pétros Martinidis (Grèce).

« Manger en Grèce », XXIVe Congrès des néo-hellénistes des universités francophones, Strasbourg, 27, 28 et 29 mai 2015. Contribution : « Quand l’enquêteur se met à table : cuisine et gastronomie dans le « polar méditerranéen » et le « nouveau roman policier grec ».

« Une longueur d’avance sur la police » : perspectives du roman policier grec et turc XIXe-XXe siècles, Inalco, Paris, 8 octobre 2015. Co-organisateur de cette journée d’études avec M. Timour Muhidine, maître de conférences en langue et littérature turque et ottomane à l’Inalco (Paris).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.