Colloque “Mutations du conte”, 28-30 mai 2015

Conte populaire, conte littéraire, conte pour enfants : mutations du conte entre écriture et oralité

Château de Rambures, 28-30 mai 2015

childrens-story-posters

Illustrations : Christian Jackson, Classic Children’s Stories, Sinch Art & Design, Chicago

Colloque interdisciplinaire organisé par les universités d’Artois, de Nantes et de Valenciennes

Textes et Cultures (E. A. 4028) – L’AMo (E. A. 4276) – Calhiste (E. A. 4343)

programme complet:

Jeudi 28 Mai

Ouverture du colloque (13h00)

Matrices orales et archétypes : figures et formes en mutation (13h30 – 15h00)

-Agnès Blandeau, MCF en Études médiévales anglaises, Université de Nantes: « Le Freine, Emaré, Grisildis et Custance: des Cendrillons du moyen-âge ? »

-Myriam White-Le Goff, MCF Langue et littérature françaises médiévales, Université d’Artois: « Les Lais de Marie de France : entre écriture et oralité, entre fragilité et adaptation »

-Dominique Peyrache-Leborgne, MCF HDR en Littératures comparées, Université de Nantes: « Types, archétypes, symboles: reconfigurations, resémantisation des motifs mythiques ou religieux par le conte, à travers le texte et l’image (ou l’album) »

Discussion et pause (15h00 – 15h30)

Matrices orales et archétypes : mutations du contage entre Europe et Afrique (15h30 – 17h00)

-Bochra Charnay, Dr en Langue et littérature françaises, Université d’Artois: «  »La voix fait écrire » : sites et parcours de l’oralité dans Le Foyer breton d’Emile Souvestre »

-Clément Dili Palaï, PR en Langue et littérature françaises, Université de Maroua, Cameroun: « Veillée, papier, scène, écran : quelques pistes médiatiques du déploiement du conte africain »

-Théophile Kalbé Yamo, Dr en Littérature africaine, Enseignant-chercheur, Université de Maroua, Cameroun: « De l’écrit à l’oral : les stratégies de recréation dans le conte radiophonique au Cameroun »

Fin 17h30

Vendredi 29 Mai

Accueil 9h00

Le conte en son temps : critique et satire à l’époque des Lumières (9h15 – 10h15)

-Béatrice Ferrier, MCF en Lettres modernes, Université d’Artois / ESPE Nord-Pas de Calais: « Cendrillon sur les scènes révolutionnaires (1795-1810) : un conte pour enfants ? »

-Evelyne Jacquelin, MCF en Études germaniques, Université d’Artois: «  »Richilde », de J. K. A. Musäus (1782) ou : la marâtre et les Lumières allemandes »

Discussion et pause (10h15 – 10h45)

Le conte en son temps : l’imaginaire national au XIXe siècle (10h45 – 11h45h)

-Arnaud Huftier, MCF en Littératures comparées, Université de Valenciennes: « Des nations sans tête ? Washington Irving et les sens du déplacement des contes allemands »

-Isaure de Benque, doctorante en Philosophie de l’art/Esthétique et Histoire de l’art, Universités de Paris 1 et d’Eichstätt-Ingolstadt: « Mise en scène, re-mise en conte : renouvellements narratifs et imaginaire national dans les illustrations de contes du peintre et illustrateur Moritz von Schwind (1804-1871) »

Discussion (11h45-12h15)

Le conte en son temps : réécritures dans le champ politique du XXe siècle (14h00 – 15h00)

-Walter Zidari, PR en Études italiennes, Université de Nantes: « Katcheï l’Immortel dans l’opéra homonyme de Rimski-Korsakov (1902) »

-Catherine Lanfranchi-de Wrangel, MCF HDR en Études italiennes, Université de Nantes: « Conte populaire, conte philosophique : réécritures landolfiennes dans « Il principe infelice » et « La raganella d’oro » entre littérature, philosophie et peinture »

Discussion et pause (15h00 – 15h30)

Le conte en son temps : renouvellement des formes narratives dans les réécritures du XXe siècle (15h30 – 16h30)

-Hervé Quintin, PR émérite en Études germaniques, Université de Nantes: « Écriture et réécriture du féerique »

-Natacha Rimasson-Fertin, MCF en Études germaniques, Université Stendhal-Grenoble 3: « Entre réécriture et oralité : les contes de Grimm en mangas »

-Anne Defrance, MCF en Littérature française, Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3: Adaptations contemporaines du « Petit Poucet » au cinéma (titre de travail)

fin 17h30

 Samedi 30 Mai

Accueil 9h00

Voix, scènes et enfance : voix d’aïeules et jeunes princesses dans le théâtre contemporain scandinave (9h15 – 10h15)

-Sandrine Le Pors, MCF en Arts du spectacle, Université d’Artois: « Des voies du conte à la Voix de l’écriture. L’exemple du dramaturge norvégien Jon Fosse »

-Antoine Guémy, MCF en Études scandinaves, Université Paris-Sorbonne: « Le conte désenchanté ? L’adaption pour le théâtre de la matière du conte : trois exemples en rapport avec la Scandinavie »

Discussion et pause (10h15 – 10h45)

Voix, scènes et enfance : enfants héros, enfants spectateurs (10h45 – 12h15)

-Ingrid Lacheny, MCF en Études germaniques, Université d’Artois / ESPE Nord-Pas de Calais: « Dialogisme entre littérature et musique dans le Casse-noisette (Hoffmann/Tchaikovski): un exemple d’intermédialité »

-Jérôme Deniaud, doctorant, Université de Rennes 2: « Du petit chaperon rouge à Cendrillon de Joël Pommerat. L’évolution des figures féminines. »

-Isabelle de Peretti , MCF en Sciences de l’éducation, Université d’Artois / ESPE Nord – Pas de Calais: « Réceptions scolaires des contes dramatiques : vers une acculturation au théâtre contemporain de jeunesse ? »

Discussion (12h15 – 12h45)

 Voix, scènes et enfance : table ronde (14h30 – 17h00)

  • David Chaillou, MCF en Musique, Université d’Artois / ESPE Nord – Pas de Calais, et compositeur: Présentation de Philomène et les ogres (livre-CD, conte musical, texte Arnaud Delalande, musique David Chaillou, acteurs Jean Pierre Marielle Agathe Nathanson, dessins Charles Dutertre. Paris, Gallimard, 2012) et d’un conte-opéra pour enfant en cours de composition.

-Antoine Guémy, MCF en Études scandinaves, Université Paris-Sorbonne: Présentation de l’adaptation de « La Princesse au petit pois » de C. Andersen, faite avec Edouard Signolet, metteur en scène, et Elsa Tauveron pour la Comédie française (saison 2013-2014)

-Emmanuel de Lattre, conteur et directeur artistique de la compagnie Sylenpso (Roubaix).: Présentation du spectacle Le Roi et le Cadavre, adaptation des Vingt-cinq contes du Vétala, traduits du sanskrit par Louis Renou (La Pléiade).

-Ronan Cheviller, co-directeur du théâtre Amok (Nantes), Lisa Kargl, MCF en Études germaniques, Université de Nantes, coresponsable du Master trinational « Analyse des pratiques culturelles », Camille Baudin et Christopher Schmidt, étudiants en Master 2, Nantes.: Présentation du projet participatif « Réécriture, production de contes et spectacles », comprenant notamment le spectacle « La maison qui marche sur l’eau ».

Conclusion du colloque


Une réflexion sur « Colloque “Mutations du conte”, 28-30 mai 2015 »

  1. C’est Monsieur J.V. MOLLE, professeur de philologie romane à l’Université de Gènes (Italie).

    J’aimerais me mettre en contact avec Madame Agnès Blandeau et avec Madame Myriam White-Le Goff pour leur envoyer un livre qui regroupe 14 essais de théatre français médiéval et renaissant (notamment à propos de Maistre Pathelin et des Contens d’Odet de Turnèbe).
    Voici mon courriel:

    jose.vincenzo.molle@unige.it

    J’aimerais connaitre les courriels de Mesdames Blandeau et White-Le Goff pour l’envoi réciproque de quelques extraits.
    Je vous remercie de tout coeur pour votre aimable attention.

    Dans l’attente, veuillez croire, Mesdames et chères Collègues, en l’assurance de mes sentiments cordialement dévoués.

    M. Jose Vincenzo MOLLE
    Via dei Rovi, 5
    I-18020 RANZO (IM)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.