Cinéma Premiers Crimes

Cinéma crime

L’exposition Cinéma Premiers Crimes fait revivre au public d’aujourd’hui les frissons des spectateurs d’il y a cent ans. Affiches de feuilletons et de films à épisodes, gravures sanglantes en première page des journaux, photographies : plus de 200 pièces et de très nombreux extraits de films rares, restaurés en haute définition racontent l’essor d’un art populaire, le cinéma, pendant les 30 premières années du vingtième siècle.

Elle se déroule à la Galerie des bibliothèques de la Ville de Paris (Paris 4e)  du 17 avril au 2 août 2015

Le film criminel connaît une extraordinaire « belle époque » autour de 1914. En temps de paix comme en temps de guerre, le public de la capitale se presse dans les salles pour voir Fantômas, Zigomar, Les Mystères de New York, Les Vampires. Sur les murs, les affiches bariolées vantant ces spectacles à sensations fortes entrent en écho avec les romans populaires et les faits divers rapportés par les journaux. Mais sur l’écran de la salle obscure, c’est le monde réel, ce sont les rues de Paris et de sa banlieue, que le spectateur reconnaît comme le décor des exploits des détectives affrontant les bandes d’apaches ou les génies du mal.

Les commissaires de cette exposition sont : Alain Carou, conservateur à la Bibliothèque nationale de France (département de l’Audiovisuel), historien du cinéma – Matthieu Letourneux, maître de conférences en littérature française à l’Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, spécialiste des cultures médiatiques – Catherine Chauchard, directrice de la Bibliothèque des littératures policières

Renseignements pratiques :  22 rue Mahler – M° Saint-Paul, ligne 1 –
Du mardi au dimanche de 13h à 19h


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.