Appel : « Les six compagnons » de Paul-Jacques Bonzon

Appel à communication pour un colloque « Littérature de jeunesse et enseignement de la littérature » : 

Les compagnons de la Croix­‐Rousse : qu’est-­ce qu’une série culte ?

Université Lyon 1, Espe
14-15 juin 2016, réponses attendues avant le 1er juillet

crédit image : http://paul-jacques-bonzon.fr/bonzon_six_compagnons_lieux_aventures_bouteille_mer.htm

Entre le Club des Cinq et le Clan des sept, il y a les Six Compagnons. De 1961 à 1978, Paul-Jacques Bonzon a raconté, avec une grande  régularité, les aventures d’une bande d’enfants, qui ont rivalisé avec le succès  des séries  anglosaxonnes publiées chez le même éditeur (Hachette).

Enfants de milieux populaires, les compagnons sillonnent à  bicyclette, puis à vélomoteur, les pentes de la Croix-Rousse, les faubourgs de Montélimar, les environs de Lyon (Les  Dombes, Villefranche…), les grottes ardéchoises, les plateaux du  Vercors ou les abords du Léman. Ils résolvent des énigmes  criminelles,déjouent les plans de saboteurs, espions ou malfrats,  restituent les biens de familles au bord de la misère, rétablissent  les droits  de l’orphelin dans un monde où persistent  les blessures de la guerre.

Le succès de la série ne se dément pas puisqu’aux 38 titres écrits et  publiés par Bonzon luimême s’ajoutent quelques livres écrits par  des continuateurs, puis des rééditions multiples jusqu’à aujourd’hui.A quoi ce succès est-il dû ? à l’habileté des intrigues ? à un univers imaginaire (un monde de grottes et de lacs, de demeures maudites,  de signaux secrets…) en prise sur ce lectorat préadolescent ? à  l’ancrage des actions dans un espace et un temps mieux définis que celui des concurrents anglo-­saxons (la région Rhône­Alpes, les années 60), à la quête de la justice et la mise en exergue de valeurs humanistes ? au choix de personnages socialement proches  des jeunes lecteurs ? au mélange des genres et à  l’héritage assumé du mélodrame ?

Le présent colloque voudrait apporter un éclairage neuf sur cette série. Les communications, prenant toutes pour référence Les Six
compagnons, pourront cependant étendre la réflexion au-delà de la série elle-même, à sa place dans l’oeuvre de Bonzon, dans l’histoire française des années 60 et dans l’histoire  de la littérature et des séries pour la jeunesse.

Axe 1. Comment parler des six compagnons ? Aucun aspect ne sera négligé :  axiologique, narratologique, thématique, sociologique,  psychologique ou historique.
On s’intéressera aux liens entre littérature de jeunesse et  littérature populaire, aux personnages, à l’efficacité narrative, à l’image de la France des années 60 et à la  géographie réelle ou imaginaire des compagnons. On s’attachera aux aspects éditoriaux
(aux illustrateurs, aux continuateurs, aux rééditions).
On interrogera la réception des livres de la série auprès des lecteurs d’hier et  d’aujourd’hui, en particulier dans le contexte scolaire.

Axe 2. Mais les six compagnons occupent une place particulière dans l’oeuvre et la vie de P-J Bonzon. Sans être spécifiquement
biographiques d’autres interventions pourront interroger la figure spécifique de l’écrivain-­instituteur à travers l’oeuvre assez variée de Paul-Jacques Bonzon. Les compagnons apparaissent après plusieurs ouvrages romanesques dont certains ont connu un réel succès. Et, parallèlement à ces récits d’aventure, Bonzon écrit plusieurs romans scolaires. La figure de l’écrivain instituteur
paraît être un bon point de départ pour interroger les relations entre éducation, divertissement et littérature de jeunesse.

Axe 3.
Les années 60 voient naitre un grand nombre de séries, entre aventure et récit à énigme, entre enfance et adolescence, de la rose à la verte (outre les séries d’Enid Blyton, on lit Alice, Michel, Fantômette, Langelot, Bob Morane…).  La littérature de jeunesse,  bénéficiant de l’essor des trente glorieuses, connait un premier essor qui préfigure le développement ultérieur et sans doute la plus grande diversification de la décennie suivante. Le troisième axe sera constitué par des  communications qui porteront sur la place des Six Compagnons dans la production contemporaine, interrogera l’émergence d’un genre et sa postérité.

Contacts
Anne-­‐Marie Mercier Faivre, Professeur des Universités,
Littérature Française, Université Lyon 1
anne-­marie.mercier@univ-­lyon1.fr
François Quet, McF, Littérature Française, Université Lyon 1
francois.quet@univ-‐lyon1.fr

Organisation

colloque organisé par le groupe PRALIJE
(http://www.lietje.fr).
Les propositions sont à adresser jusqu’au 1er juillet 2015.


Une réflexion sur « Appel : « Les six compagnons » de Paul-Jacques Bonzon »

  1. Le 18 juin 2018 à l’étude Coutau Begarie vente exceptionnelle de dessins originaux et gouaches des couvertures de Albert Chazelle .Faire suivre …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.