Appel : La collection, fabrique éditoriale des œuvres pour la jeunesse

La revue Strenæ lance un appel à contributions pour son numéro de mars 2016. Ce numéro sera consacré au rôle joué par les collections éditoriales dans la fabrique des œuvres pour la jeunesse et la construction des modèles littéraires qui s’y rapportent.

Conçue depuis XIXe siècle par l’éditeur pour fidéliser un lectorat cible, la collection rassemble sous un même dispositif formel une série d’ouvrages dont elle doit faciliter l’identification du contenu. Dans sa fonction première de structure paratextuelle, la collection contribue à qualifier le texte (et / ou l’image), à orienter son interprétation et à organiser sa réception. La collection est devenue, au fil des décennies, un phénomène incontournable de la vie éditoriale et culturelle. À travers elle, l’éditeur n’a cessé de développer ses prérogatives, jusqu’à s’inviter dans la création, que ce soit en initiant une production (par commande), en réorientant une œuvre en cours d’élaboration, voire en réagençant ou en détournant l’œuvre d’auteurs et / ou d’illustrateurs précédemment publiée. Si cette gestion éditoriale des œuvres n’est pas propre aux collections pour la jeunesse, elle s’y exerce de façon plus marquée et plus débridée qu’ailleurs dans la mesure où le statut littéraire de ce domaine de création reste controversé. Il n’en est que plus intéressant à étudier.

Pour retrouver l’appel à contribution :

« La collection, fabrique éditoriale des œuvres pour la jeunesse : l’apport des archives »,  Calenda, Publié le mercredi 28 janvier 2015,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.