Appel: Les super-héros d’aujourd’hui : que sont nos héros devenus ?

Les super-héros d’aujourd’hui : que sont nos héros devenus ?

Journée d’étude organisée par l’Institut de Lettres et Langues Européennes (ILLE) de l’Université de Haute-Alsace le vendredi 5 décembre 2014

Dans le prolongement de la journée d’étude portant sur les hackers, nouveaux types de personnages apparus dans la littérature, la culture et le cinéma contemporains, on s’interrogera sur un autre type de ces personnages qui ont émergé avec la postmodernité et se sont renforcés dans notre hypermodernité : celui de super-héros. Dans le prolongement des analyses d’Umberto Eco, De Superman au surhomme, on s’interrogera sur les nouveaux modes d’expression héroïques dans les personnages d’aujourd’hui. Quand les personnages d’antan stimulaient une « consolation héroïque » (Les Trois Mousquetaires, Monte-Christo d’Alexandre Dumas, Ulysses de James Joyce, ou même Ivanhoe de Walter Scott), nos héros contemporains sont des héros masqués, jouant de leur hyper-puissance technique et technologique. Leurs pouvoirs sont surnaturels et anormaux ; ils se sont disséminés sous différentes formes qu’il sera intéressant de mettre au jour et d’analyser dans une perspective transdisciplinaire.

Que sont donc nos héros devenus ? Par quels mécanismes gratifiants réussissent-ils à transformer leur condition héroïque ? L’avenir est-il dans les héroïnes ? Dans quelle mesure également sont-ils à même de faire de grandes œuvres de celles, très différentes, qui les accueillent (romans, cinéma, mais également comics, roman-graphique, séries télévisées et autres nouvelles médiatisations culturelles) ? Ce sont ces différentes questions que l’on abordera. Outre la littérature comparée et les champs de la théorie générique et fictionnelle, cette approche nécessitera également de croiser les expériences de champs disciplinaires novateurs dans le domaine des sciences humaines et sociales (cultural studies, humanités numériques, etc.).

Les propositions de communication sont à adresser à Frédérique Toudoire-Surlapierre (frederique.toudoire@free.fr) et Sébastien Hubier (sebastien.hubier@univ-reims.fr) avant le 8 septembre 2014.

Sébastien Hubier Frédérique Toudoire-Surlapierre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.