Parution: C. Chelebourg, Les Fictions de jeunesse

Christian Chelebourg

Les Fictions de jeunesse

L’étude des productions destinées à la jeunesse impose désormais un point de vue intermédiatique, qui détrône le livre comme support privilégié des fictions.

Caractéristiques

L’ouvrage

Les fictions de jeunesse privilégient l’aventure et mettent à profit les ressources immersives des médias pour en faire une expérience vécue. Elles participent à la construction identitaire de leurs consommateurs en les introduisant dans un monde périlleux sur les pas d’un guide, à la suite d’une catastrophe ou à la faveur d’un simulacre. Ces façons d’entrer dans l’aventure en déterminent le sens elles donnent au récit un tour qui peut être initiatique, nostalgique ou ludique. Du point de vue de la création, ces productions se caractérisent par un constant renouvellement de stéréotypes, de décors ou de personnages qui, au fil du temps, s’émancipent de leurs créateurs pour acquérir une vie propre, favorisée par la diversification des supports. Elles sont aussi l’occasion d’une réflexion sur la fiction et ses rapports à la réalité. Du point de vue de la réception, elles reflètent et alimentent les représentations du monde auxquelles adhère leur public, et mettent en place un système de valeurs à travers une série d’oppositions entre jeunes et vieux, filles et garçons, hommes et animaux. Elles contribuent à l’émergence d’une culture mondialisée et intermédiatique, concurrente de la culture scolaire.

Table des matières

INTRODUCTION : LITTÉRATURE DE JEUNESSE ET FICTION

1. EXTENSION DU DOMAINE DE LA FICTION

Les fictions de jeunesse ou le refuge de l’aventure

Le livre ou l’héritage du roman populaire

Des « histoires en images » : BD et albums

L’aventure sur grand écran

Petits écrans : télévision et jeu vidéo

Des histoires en musique : Concept Album et Rock Opera

2. DYNAMIQUE DE L’AVENTURE

Le dispositif du Lapin Blanc

Le dispositif de l’Échiquier

Le dispositif du Cyclone

3. CRÉATION ET PALIMPSESTE

Citation et emprunt

Adaptation et parodie

Continuité et continuations

4. RÉFLEXIONS SUR LA FICTION

La fiction et la vie

Merveille et vérité

L’art du mensonge

Le livre et l’écran

La lecture vive

La mort de l’auteur

Auctor in fabula

5. DES RÉCITS SOCIALISÉS

Enfants et adultes

Filles et garçons

Hommes et bêtes

CONCLUSION : FICTIONS DE JEUNESSE ET CULTURE JEUNE

Bibliographie des œuvres citées

Versions originales des citations

Index des œuvres, des personnages et des notions

L’auteur

Christian Chelebourg est Professeur à l’Université de Lorraine, où il dirige le laboratoire Littératures, imaginaire, sociétés. Il est notamment l’auteur de Jules Verne. L’œil et le ventre (1999), L’Imaginaire littéraire (2000), Prosper Mérimée. Le sang et la chair (2003), Le Surnaturel. Poétique et écriture (2006), Victor Hugo. Le châtiment et l’amour (2010), Les Écofictions. Mythologies de la fin du monde (2012).

Le directeur de collection

Alain Viala



Citer ce billet
Matthieu Letourneux (2013, 15 novembre). Parution: C. Chelebourg, Les Fictions de jeunesse. LPCM. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r1f9