Parution: Lionel Dupuy, Jules Verne, la géographie et l'imaginaire

Jules Verne, la géographie et l’imaginaire
Aux sources d’un Voyage extraordinaire: Le Superbe Orénoque (1898), essai de Lionel Dupuy.
12 Euros.

Les Voyages extraordinaires de Jules Verne (1828-1905) sont des romans géographiques, appellation déjà revendiquée par l’écrivain lui-même en son temps. Jules Verne, dont les relations avec la géographie de la fin du XIXe siècle sont ici précisées et approfondies, a toujours eu soin d’articuler ses récits autour du passage entre une géographie scientifique du réel et une géographie plus imaginaire décalée dans l’espace et dans le temps. La transition de l’une à l’autre se fait grâce à un récit de type merveilleux par l’intermédiaire duquel le romancier peut évoquer un autre monde, d’autres rapports entre l’homme et la terre.

Appliquée au roman Le Superbe Orénoque (1898), cette nouvelle lecture des Voyages extraordinaires permet de montrer notamment l’importance du mythe, du symbole et de l’exotisme dans la construction de l’imaginaire géographique vernien.

À la croisée de la littérature et de la géographie, cette analyse nous conduit à repenser autrement les modalités de transmission du savoir géographique à une époque où la géographie, en tant que discipline universitaire, éprouve une certaine difficulté à susciter l’intérêt du public. Il apparaît ainsi de plus en plus nécessaire à la géographie de revenir vers la littérature et l’imaginaire, des territoires capables de produire une autre géographie.

Docteur en géographie, Lionel Dupuy est spécialisé en écologie humaine. Après En relisant Jules Verne et Jules Verne, l’homme et la terre, il nous propose avec Jules Verne, la géographie et l’imaginaire — synthèse de ses recherches doctorales — de nouvelles pistes dans sa lecture, sans cesse renouvelée, des Voyages extraordinaires.

ISBN 979-10-90662-11-7.
Collection KhThOn n°3. ISSN 1956-614X.

13 x 20 cm. 152 p.
Imprimé sur bouffant blanc 80g. Couverture pelliculée mat.



Citer ce billet
Irène Langlet (2013, 16 février). Parution: Lionel Dupuy, Jules Verne, la géographie et l'imaginaire. LPCM. Consulté le 28 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r1c5