Boillat Alain (Université de Lausanne)

Alain Boillat (né en 1972) est depuis 2010 professeur ordinaire à la Section d’Histoire et esthétique du cinéma à la Faculté des Lettres de l’Université de Lausanne. Ses travaux ont en notamment porté sur les utilisations de la voix dans les dispositifs audiovisuels, sur les théories de l’énonciation narrative, du point de vue et de la fiction, sur l’historiographie du cinéma, sur les phénomènes d’oralité au cinéma ainsi que sur la représentation de certaines technologies (en particulier la téléphonie). Ses récentes recherches touchent plus spécifiquement à la notion de « monde filmique », à l’histoire des pratiques scénaristiques, au genre du western et à diverses formes de croisements entre la bande dessinée et le cinéma (au niveau tant des productions que des discours), au découpage de l’action et à la feuilletonnisation dans les périodiques de bande dessinée. Fondateur et co-directeur de la revue Décadrages. Cinéma à travers champs, membre du comité de rédaction de la revue Cinémas (Montréal), il a publié de nombreux articles dans des revues spécialisées et dans des ouvrages collectifs.

De 2007 à 2009, il a codirigé avec les prof. Jean Kaempfer, Philippe Kaenel et Pierre Gisel le projet de recherche « Les usages de Jésus au XXème siècle » (voir http://www.unil.ch/usagesdejesus) subventionné par le Fond National Suisse de la recherche scientifique en supervisant les activités menées dans le champ du cinéma et en examinant des corpus de bandes dessinées, et a codirigé deux publications collectives issues de ce projet (Points de vue sur Jésus au XXe siècle, Etudes de Lettres, 2/2008 ; Jésus en représentations. De la Belle Epoque à la post-modernité, Infolio, 2011). Il est l’auteur de La Fiction au cinéma (Paris, L’Harmattan, 2001) et de l’ouvrage tiré de sa thèse de doctorat, Du bonimenteur à la voix-over. Voix-attraction et voix-narration au cinéma (Lausanne, Antipodes, 2007), et a dirigé en 2010 le collectif Les Cases à l’écran. Bande dessinée et cinéma en dialogue publié chez Georg (Genève), éditeur chez lequel il projette d’ouvrir en 2013 la collection « Emprise de vues. Cinéma contemporain et technologies ». Il codirige actuellement avec la professeur Françoise Revaz de l’Université de Fribourg un projet de recherche financé par le FNS intitulé « Le découpage de l’action. Analyse narratologique de périodiques de bandes dessinées (1946-1959) », consacré à l’étude d’un fonds d’archives de la Bibliothèque municipal de Lausanne.

Liste des publications :

https://applicationspub.unil.ch/interpub/noauth/php/Un/UnPers.php?PerNum=911499&LanCode=37&menu=pub).