Parution : « Femmes fatales », « hommes en crise » ? Réexaminer les modèles genrés du film noir (Genre en séries)

Genre en séries : cinéma, télévision, médias, n°16, « « Femmes fatales », « hommes en crise » ? Réexaminer les modèles genrés du film noir », sous la direction de Thomas Pillard & Jules Sandeau, 2024. 

Présentation

Ce numéro de la revue Genre en séries se propose de revenir sur les enjeux genrés du film noir, genre historiquement central dans les études féministes du cinéma, afin de contribuer au renouvellement et aux dynamiques actuelles de ce champ de recherche foisonnant. Dans la mesure où les ouvrages sur le film noir incluant une approche genrée, ou plus largement culturelle, sont encore peu nombreux dans le contexte des études filmiques francophones, et où les traductions françaises d’auteur∙ice∙s anglosaxon∙ne∙s sont encore insuffisantes, nous proposons ici la traduction par Jules Sandeau de trois textes classiques de Richard Dyer, E. Ann Kaplan et Frank Krutnik. Le dossier est quant à lui composé de six articles originaux qui, en renouvelant nos connaissances sur le film noir et néo-noir hollywoodien ou se tournant vers d’autres contextes nationaux (français et indien), contribuent à approfondir et à nuancer notre vision de ce genre ainsi que des modèles de féminité et de masculinité qui lui sont traditionnellement associés. Contributions signées Steven Cohan, Francesco Schiariti, Cristelle Maury, Debadrita Saha et Ramyani Banerjee, Sony Jalarajan Raj et Adith K. Suresh.

Sommaire

 

 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Flavie Falais (23 avril 2024). Parution : « Femmes fatales », « hommes en crise » ? Réexaminer les modèles genrés du film noir (Genre en séries). LPCM. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w9kl


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.