Appel à contributions : Esthétique de l’effondrement dans le monde francophone

Esthétique de l’effondrement dans le monde francophone

 

Revue nordique des études francophones

Échéance des propositions – repoussée : 15 avril 2024 

Date prévue de parution : octobre/novembre 2024

Dirigé par Sara Bédard-Goulet (Université d’Utrecht) et Christophe Premat (IEP de Bordeaux)

Depuis quelques années, on assiste à l’émergence de discours et de textes portant sur la notion d’effondrement dans le monde francophone. Ainsi, que ce soit par le biais de conférences enregistrées, de nouveaux médias (la chaîne Thinkerview en est un exemple) ou de textes (narrations dystopiques ou textes scientifiques fondés sur l’examen de faits), l’idée que les sociétés font face à des catastrophes (extinction des espèces, surpopulation humaine, changement climatique…) et que le progrès n’est pas linéaire s’impose. Les discours d’effondrement circulent dans divers domaines de la société : environnemental, économique, religieux, éducatif, culturel et politique, et font intervenir des chercheurs, des ingénieurs, des activistes, des écrivains et des artistes qui s’inscrivent dans ce cadre en se réclamant d’une lucidité épistémologique fondée sur l’épuisement des ressources. Les textes littéraires se penchent également sur des scénarios prévisionnels – en empruntant souvent au genre apocalyptique (Céline Minard, Thomas Reverdi, etc.) et les nouveaux médias sélectionnent des profils de collapsologues ayant travaillé sur les questions d’épuisement de ressources énergétiques (Jean-Claude Jancovici, Philippe Bihouix…).

Ce numéro de la Revue nordique des études francophones, coordonné par Christophe Premat et Sara Bédard-Goulet, est dédié à ces discours contemporains et à l’esthétique qu’ils animent pour rendre compte des perceptions d’une forme de déclin. Les axes thématiques suivants pourront être explorés dans ce numéro :

– Les styles de l’effondrement. Y a-t-il une particularité stylistique et discursive francophone dans la genèse de ces discours portant sur l’effondrement ?
– L’idéologie collapsologiste dans le monde francophone. Quels sont les arguments principaux sollicités et les objectifs poursuivis dans les discours collapsologistes ?
– Énonciateurs et destinataires de l’effondrement. Qui prend en charge ces discours et à qui s’adressent-ils ? Comment de nouveaux médias, des écrivains, des politiques et des ingénieurs se sont-ils emparés du sujet ?
– Les origines et l’évolution des discours d’effondrement. Le rapport du club de Rome sur la fin de la croissance dans les années 1970 semble être un point de départ pour les productions du discours collapsologiste. Quelles sont les influences culturelles qui ont façonné les discours d’effondrement dans le monde francophone ?

Références bibliographiques 

Afeissa, H.-S. (2014). La fin du monde et de l’humanité. Essai de généalogie du discours écologique. PUF.
Beck, U. (1992). Risk Society: Towards a New Modernity. Sage Publications.
Diamond, J. M. (2005). Collapse: How Societies Choose to Fail or Succeed. Penguin Books.
Bihouix, P. (2019). L’âge des low tech : Vers une civilisation techniquement soutenable. Seuil.
Citton, Y. & Rasmi, J. (2020) Générations collapsonautes. Naviguer par temps d’effondrement. Seuil.
Fressoz, J.-B. (2012) L’apocalypse joyeuse. Une histoire du risque technologique. Seuil.
Hervé, D. (2019). Cataclysmes: Une histoire environnementale de l’humanité. La Découverte.
Latouche, S. (2014). Le pari de la décroissance. Fayard.
Princen, T. (2015). The Logic of Sufficiency. MIT Press.
Servigne, P., & Stevens, R. (2015). Comment tout peut s’effondrer: Petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes. Seuil.

Calendrier prévisionnel

-Résumé de la proposition à envoyer à l’adresse franorfon@su.se avant le 31 mars 2024.

-Réponses le 15 avril 2024.

-Propositions complètes d’articles à envoyer à l’adresse franorfon@su.se avant le 30 juin 2024.

-Retour des évaluations (1er septembre)

-Publication du numéro octobre-novembre 2024.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marion Brachet (25 mars 2024). Appel à contributions : Esthétique de l’effondrement dans le monde francophone. LPCM. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w2xv


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.