Parution : L’imaginaire en séries

Otrante, n°53, « L’imaginaire en séries II », sous la direction d’Anne Besson, 2024. 

Depuis plusieurs années, les séries télévisées retiennent l’attention de la recherche universitaire… mais la fantasy fait très pauvre figure dans ces travaux : il n’y est jamais question du merveilleux contemporain, dont les variantes historiques ou urbaines sont pourtant omniprésentes dans la culture contemporaine depuis un quart de siècle. Il est vrai que la rencontre entre fantasy et séries télévisées apparait plus récente ; mais son expansion est telle qu’elle mérite amplement que l’on s’y arrête.
Ce volume vise à proposer un premier panorama collectif du sujet, sur la piste des éventuelles spécificités de la série de fantasy (si on la rapproche des séries de science-fiction notamment, mais aussi des autres expressions médiatiques successivement explorées par le genre), en tant qu’elles témoignent de la reconfiguration des dynamiques entre genres de l’imaginaire, médias et publics intergénérationnels.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marion Brachet (19 mars 2024). Parution : L’imaginaire en séries. LPCM. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w1l7


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.