Parution : On ne vit pas de la bande dessinée. Trajectoires professionnelles d’auteurs à Angoulême (PUL)

Sylvain Aquatias, On ne vit pas de la bande dessinée. Trajectoires professionnelles d’auteurs à Angoulême,  Liège, Presses Universitaires de Liège, collection ACME, 2024. 

Présentation

Les albums de bandes dessinées ont envahi les rayons des librairies et les médias annoncent tous les ans des ventes records. Mais qu’en est-il de ceux qui réalisent ces albums ? Comment sont-ils devenus auteurs de bande dessinée ? Où se sont-ils formés ? Vivent-ils de leur art ?
Si le titre de l’ouvrage laisse peu d’illusions sur la réponse finale à cette dernière question, c’est en suivant quarante-quatre artistes habitant Angoulême ou ses environs, depuis leurs premiers dessins jusqu’à leur carrière actuelle, que l’on pourra comprendre comment se construisent les carrières professionnelles des auteurs de bande dessinée.
Arpentant les pavés angoumoisins pendant trois ans, le sociologue et son complice ont essayé de décrypter les logiques de création, de publication et de rétribution des auteurs de bande dessinée, contribuant à la fois à une meilleure compréhension de leurs conditions de vie, mais aussi, plus largement à des questions tenant à la socialisation, aux modes de travail, au fonctionnement des réseaux et à la transformation des statuts des artistes de bande dessinée.
 
Sylvain Aquatias, MCF HDR à l’Université de Limoges, GRESCO (UR 15075).



Citer ce billet
Flavie Falais (2024, 28 février). Parution : On ne vit pas de la bande dessinée. Trajectoires professionnelles d’auteurs à Angoulême (PUL). LPCM. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vx5q

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.