Appel à contributions : La vedette et ses plumes : presse, littérature et célébrité (revue Sur le journalisme)

La vedette et ses plumes : presse, littérature et célébrité

Revue Sur le journalisme

Belgique

Date d’échéance : 15 mai 2024

Texte de l’appel :

Revue internationale en libre accès avec comité de lecture, publiée en version numérique et imprimée

https://revue.surlejournalisme.com/

Éditeurs et éditrice du numéro spécial :

Adrien Rannaud, Université de Toronto, Canada

Mélodie Simard-Houde, Université du Québec à Trois-Rivières, Canada

Yuri Cerqueira dos Anjos, Victoria University of Wellington, Nouvelle-Zélande

Selon Antoine Lilti (2014), la culture de la célébrité moderne apparaîtrait en Europe dès la seconde moitié du XVIIIe siècle sous le coup d’une première révolution médiatique. Dans cette perspective, l’histoire de la célébrité serait indissociable de celle de la presse, plus encore à partir du XIXe siècle, qui constitue le cadre de réalisation de ce qu’on nomme, dans l’espace francophone européen, la « civilisation du journal » (Kalifa et al., 2011). On sait que les quotidiens, revues et autres périodiques alimentent dès la décennie 1830 un régime de l’actualité reposant, du côté des journalistes, sur l’observation du monde contemporain, la collecte de « choses vues », et, du côté des personnes médiatisées, sur la visibilité des individus (Heinich, 2012). Dans ce système, les figures publiques issues du monde de la littérature occupent une place clé tant à titre de collaborateurs de la presse (Thérenty, 2007), et donc de figures médiatrices, que de célébrités dont on commente et expose la vie. Au cours de la deuxième moitié du siècle, plusieurs mutations médiatiques déterminantes influent sur les représentations de la célébrité en accentuant « la place accordée à l’individu dans les discours d’information » (Wrona, 2012), telle l’invention du reportage et de l’interview, qui fait suite au développement du portrait comme genre journalistique. C’est aussi la naissance de la presse mondaine, avec Le Figaro ou Gil Blas (Pinson, 2008) pour la France et, du côté nord-américain, au croisement de la presse mondaine et du news magazine, d’une presse people qui nourrit l’intérêt des lecteurs·trices pour les vedettes artistiques, culturelles, littéraires, sportives et politiques (Ponce de Leon, 2002). Au XXe siècle et plus particulièrement à partir de l’entre-deux-guerres, l’image photographique y est reine : elle s’accompagne de rubriques et de textes qui empruntent au potin ou au récit biographique, lorsqu’il ne s’agit pas de confidences et d’entretiens avec les stars. Fourmillant de scripts, de postures et de figures topiques (métaphores de la lumière et de l’ombre, analyse de la mystique du lien entre fans et vedettes, scénographie du true success), la presse de célébrités mise désormais sur la porosité entre l’intime, le familier (Marshall, 1997), le notoire et le spectaculaire (Dakhlia, 2010), dans un rapport à la fois conflictuel et complémentaire avec les médias audiovisuels et radiophoniques ainsi qu’avec la vie littéraire (Rannaud, 2022).

C’est sur cette prémisse que le dossier thématique « La vedette et ses plumes : presse, littérature et célébrité » veut réfléchir aux rapports qu’entretiennent la presse écrite, la littérature (vue ici à la fois comme système social et comme ressource discursive) et la culture de la célébrité dans l’espace transatlantique (axe Europe-Amériques), depuis les débuts de la « civilisation du journal » jusqu’au renouveau contemporain de ce qu’il convient de nommer le journalisme littéraire (Meuret, 2012).

L’histoire des périodiques et de la culture médiatique transatlantique bénéficie depuis plusieurs années d’un regain d’intérêt. Notamment, les développements de l’histoire littéraire et culturelle de la presse, informés par l’histoire de la communication et l’étude de la vie culturelle, ont contribué à un renouvellement historiographique d’une grande ampleur (Kalifa et al., 2011; Cambron dir., 2012 et 2019; Blandin dir., 2018; Hammill et Smith, 2015; Simard-Houde, 2017; Rannaud et Warren dir., 2021; Satterthwaite et Thacker dir., 2023). De la même façon, l’étude de la culture de la célébrité et des mécanismes de construction et de pérennisation d’un capital de visibilité (Gamson, 1994; Esser, 1999; Delporte, 2003; Gagnon, 2021; McDonnell, 2014; Tillier, 2022) connaît un engouement certain. Le dossier croisera ces deux courants de recherche actuels, en partant du postulat que littérature et presse de célébrités s’entrecroisent de façon systématique, que ce soit par les trajectoires des acteurs et actrices des systèmes médiatiques, par la configuration de réseaux de sens communs, ou par l’évolution de genres discursifs et de poétiques au carrefour des systèmes littéraire et journalistique. Plus spécifiquement, on cherchera à tisser des liens entre, d’une part, notre connaissance des poétiques journalistiques et, d’autre part, les représentations écrites et visuelles des figures publiques. On interrogera également la coprésence, la synergie ou l’opposition des divers imaginaires de la célébrité, en privilégiant une approche comparative permettant, notamment, de mettre en regard plusieurs pratiques, supports et discours sur un même sujet célèbre (Pinker, 2017), et en confrontant les différentes aires géographiques qui constituent l’espace transatlantique sur les plans médiatique, littéraire et culturel. Dans une perspective d’études littéraires, visuelles et médiatiques, les contributions du dossier devront ainsi porter une attention particulière aux écritures de la célébrité, entre presse imprimée et littérature.

Propositions d’axe

En abordant la culture de la célébrité par le prisme des imprimés périodiques et des pratiques d’écriture et de lecture qui marquent la culture médiatique, le dossier poursuit quatre objectifs principaux :

1)  Éclairer les différents espaces journalistiques (supports, rubriques, genres, etc.) de production, de médiation et de réception de la célébrité à partir de la presse;
2)  Mettre en évidence des stratégies d’écriture, des thèmes et des figures propres à la culture de la célébrité en vue d’approfondir notre compréhension des dynamiques de modélisation à l’œuvre dans un espace journalistique mondialisé (Pinson, 2016);
3)  Interroger les trajectoires d’individus évoluant au carrefour de la vie littéraire, des salles de rédaction et des mondanités propres au vedettariat, afin de mieux saisir la place de la communication littéraire dans la culture médiatique moderne;
4)  Identifier des lignes de fracture, des configurations plus larges et des spécificités géographiques, politiques et culturelles en vue de bâtir une histoire littéraire transatlantique de la célébrité à partir des journaux, revues et magazines.

En faisant dialoguer les études de cas et les analyses plus systématiques, on cherchera à répondre notamment aux questions suivantes :

•  Quels sont les supports, les pratiques et les poétiques journalistiques qui sont investis par les journalistes du vedettariat afin de mettre en scène et de raconter les célébrités ?
•  Comment la circulation des agent·es participe-t-elle d’une mise à disposition de la littérature dans le champ journalistique ? Que peut dire la littérature de la célébrité en régime médiatique ?
•  Quels scripts ou motifs jalonnent la vedettarisation des individus dans les écritures de presse ?
•  Comment fiction et non-fiction s’entrelacent-elles dans les représentations médiatiques de la célébrité ?
•  Comment les journaux et magazines favorisent-ils la circulation, l’agrégation ou la confrontation de plusieurs représentations et discours critiques sur le phénomène de la célébrité ?
•  Existe-t-il un imaginaire médiatique de la célébrité distinct en France ? Au Canada et au Québec ? En Belgique ? En Suisse ? Dans la péninsule ibérique ? Au Brésil et ailleurs en Amérique du Sud ? Comment les réseaux de transferts culturels et médiatiques (Thérenty et Vaillant dir., 2010) alimentent-ils des régimes de visibilités à la fois distincts et connexes ?

Références bibliographiques :

Blandin, Claire (dir.), Manuel d’analyse de la presse magazine, Paris, Armand Colin, 2018.
Cambron, Micheline (dir.), dossier « L’indiscipline de la culture », Globe. Revue internationale d’études
québécoises, vol. 15, n° 1-2, 2012, p. 13-382.
Cambron, Micheline (dir.), dossier « Pour une médiapoétique du fait divers. Le cas de l’affaire
Lindbergh », COnTEXTES, n° 24, 2019, en ligne [https://journals.openedition.org/contextes/7961].
Dakhlia, Jamil, Mythologie de la peopolisation, Paris, Le Cavalier bleu, 2010.
Delporte, Christian, « Des échos mondains du XIXe siècle à Voici », Médiamorphoses, n° 8, septembre
2003, p. 72-78.
Esser, Frank, « “Tabloïdization” of News. A Comparative analysis of Anglo-American and German
Press Journalism », European Journal of Communication, vol. 14, n° 3, 1999, p. 291-324.
Gagnon, Alex, Les métamorphoses de la grandeur. Imaginaire social et célébrité au Québec (de Louis Cyr à Dédé
Fortin), Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. « Socius », 2021.
Gamson, Joshua, Claim to Fame. Celebrity in Contemporary America, Berkeley, University of California
Press, 1994.
Hammill, Faye et Michelle Smith, Magazines, Travel and Middlebrow Culture. Canadian Periodicals in
English and French, 1925-1960, Edmonton, University of Alberta Press, 2015.
Heinich, Nathalie, De la visibilité. Excellence et singularité en régime médiatique, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque des sciences humaines », 2012.
Kalifa, Dominique et al. (dir.), La civilisation du journal. Histoire culturelle et littéraire de la presse française au XIXe siècle, Paris, Nouveau monde, 2011.
Lilti, Antoine, Figures publiques. L’invention de la célébrité, 1750-1850, Paris, Fayard, 2014.
Marshall, P. David, Celebrity and Power. Fame in Contemporary Culture, Minneapolis, University of
Minnesota Press, 1997.
McDonnell, Andrea M., Reading Celebrity Gossip Magazines, Cambridge, Polity Press, 2014.
Meuret, Isabelle, « Le journalisme littéraire à l’aube du XIXe siècle : regards croisés entre mondes anglophone et francophone », COnTEXTES, n° 11, 2012, en ligne [https://journals.openedition.org/contextes/5376].
Pinker, Roy, Faire sensation. De l’enlèvement du bébé Lindbergh au barnum médiatique, Marseille, éditions Agone, coll. « Contre-feux », 2017.
Pinson, Guillaume, Fiction du monde. De la presse mondaine à Marcel Proust, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2008.
Pinson, Guillaume, La culture médiatique francophone en Europe et en Amérique du Nord : de 1760 à la veille de la Seconde Guerre mondiale, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Cultures québécoises », 2016.
Ponce de Leon, Charles L., Self-Exposure: Human Interest Journalism and the Emergence of Celebrity in America, 1890-1940, Chapel Hill, University of North Carolina Press, 2002
Rannaud, Adrien, « Les étoiles d’Hollywood vues par une Canadienne française. La culture de la célébrité dans les textes de Louise Gilbert-Sauvage pourLe Samedi(1936-1958)»,Revue d’histoire de l’Amérique française, vol. 75, n° 4, printemps 2022, p. 3–31.
Rannaud, Adrien et Jean-Philippe Warren (dir.), dossier « La civilisation du magazine », Belphégor, vol. 19, n° 2, 2021, en ligne [https://journals.openedition.org/belphegor/4115].
Satterthwaite, Tim et Andrew Thacker (dir.), Magazines and Modern Identities. Global Cultures of the Illustrated Press, 1880-1945, Londres, Bloomsbury, 2023.
Simard-Houde, Mélodie, Le reporter et ses fictions. Poétique historique d’un imaginaire, Limoges, Presses universitaires de Limoges, coll. « Mediatextes », 2017.
Tillier, Bertrand, Ni fakir ni birman. S’inventer une célébrité dans les années 1930, Paris, Point du jour, 2022.
Thérenty, Marie-Ève, La littérature au quotidien. Poétiques journalistiques au XIXe siècle, Paris, Seuil, coll. « Poétique », 2007.
Thérenty, Mariè-Ève et Alain Vaillant (dir.), Presse, nations et mondialisation au XIXe siècle, Paris, Nouveau monde, 2010.
Wrona, Adeline, Face au portrait. De Sainte-Beuve à Facebook, Paris, Hermann Éditeurs, 2012.

Consignes de soumission :

La date limite pour soumettre les manuscrits complets (compris entre 30 000 et 50 000 signes, incluant notes de bas de page et références bibliographiques) est le 15 mai 2024 à slj@ulb.be ou directement sur le site : https://revue.surlejournalisme.com/slj/about/submissions.

Merci d’indiquer dans l’intitulé de votre message que vous souhaitez soumettre le titre du numéro. Les manuscrits peuvent être écrits en anglais, français, portugais ou espagnol. Les articles sont évalués en double-aveugle.

About journalism – Sur le journalisme – Sobre jornalismo est une revue indexée sur les bases de données universitaires suivantes : EBSCO Communication Source collection, Archive ouverte en Sciences de l’Homme et de la Société (HAL-SHS), DOAJ, EZB (Elektronische Zeitschriftenbibliothek), Mir@bel, Sudoc, Sumários.Org, WorldCat (OCLC), European Reference Index for the Humanities and the Social Sciences (ERIH PLUS). Sur le journalisme est classée comme une revue qualifiante en France (selon l’index de l’HCERES). Brazilian Qualis-CAPES evaluation for 2017-2020: A3.



Citer ce billet
Sarah Mallah (2024, 21 février). Appel à contributions : La vedette et ses plumes : presse, littérature et célébrité (revue Sur le journalisme). LPCM. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vvmm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.