Appel à communications : Le divertissement en rafale : les études médiatiques francophones à l’ère du streaming et de la vidéo sur demande (Congrès ACFAS 2024, Ottawa)

Le divertissement en rafale : les études médiatiques francophones à l’ère du streaming et de la vidéo sur demande

Université d’Ottawa

Date d’échéance : 16 février 2024

91e congrès de l’ACFAS. Colloque 306.

Texte de l’appel :

L’industrie audiovisuelle doit conjuguer, depuis 2007, avec le développement d’un nombre croissant de services de TPC, à savoir des plateformes de vidéo à la demande (VOD) permettant de visionner des productions audiovisuelles en flux continu (streaming) sur Internet. Dans ce contexte caractérisé par la migration des pratiques de visionnement en ligne, ce colloque vise à mettre en lumière les études francophones qui se déploient autour de ce phénomène médiatique, mais aussi plus spécifiquement les pratiques culturelles et œuvres audiovisuelles produites en contexte francophone.

La recherche sur la production audiovisuelle francophone à l’ère du streaming – qu’il s’agisse des plateformes elles-mêmes, des œuvres produites, ou encore des enjeux de production ou de réception propres à ces contextes – accuse un retard important. Si l’hégémonie des services de VOD transnationaux (Netflix, Prime Video, AppleTV+, Disney+, etc.), de propriété états-unienne, contribue à marginaliser l’offre audiovisuelle dans d’autres langues que l’anglais, elle affecte également la production scientifique. En effet, la recherche tend à marginaliser l’étude des industries et productions médiatiques en milieux francophones; même les études réalisées en français se concentrent, pour une large part, sur les services et productions anglophones, compte tenu de la légitimité culturelle dont elles bénéficient. Les ouvrages collectifs portant sur la culture du streaming font également peu de cas des productions francophones.

Peu d’études sont donc réalisées afin de documenter les œuvres audiovisuelles qui sont produites en langue française à l’ère numérique, de même que l’état des services de streaming et l’articulation des pratiques de visionnement connecté ou en rafale (binge watching) en contexte francophone. Soulignons également que derrière les plateformes les plus populaires se cachent de nombreux services de VOD de portée nationale (ICI TOU.TV, Club Illico, Crave, FranceTV Slash, etc.) ou transnationale (TV5MONDE) qui ont un rôle important à jouer pour la diffusion de contenus francophones en ligne.

Ce colloque entend ainsi contribuer à une meilleure prise en compte de l’état des industries et pratiques médiatiques en contexte francophone, notamment à travers la présentation de plusieurs études de cas. Le colloque favorisera également la mise en commun de diverses expertises afin de parvenir à une compréhension plus détaillée des spécificités des cultures médiatiques francophones à l’ère numérique.

Plusieurs axes de réflexion sont envisagés pour les communications :

-les productions ou séries en langue française destinées à un visionnement en ligne;
-l’état des services de streaming en contexte francophone, ou alors un examen plus ciblé de service(s) de streaming offrant un catalogue exclusivement ou prioritairement en français;
-les enjeux propres à la production médiatique francophone à l’ère numérique;
-les pratiques culturelles et de visionnement associées au streaming en contexte francophone;
-les enjeux de distribution et de réception des contenus francophones en ligne (découvrabilité, archivage, etc.);
-les enjeux de la recherche et recherche-création francophone sur les médias à l’ère numérique (accessibilité aux œuvres, enjeux de publication, potentielles actions concertées), etc.

Le colloque est également ouvert à des propositions portant sur des productions (séries, films) réalisées dans une langue autre que le français, à condition que le résumé mette bien en évidence la contribution/pertinence/originalité d’une recherche francophone sur le sujet.

Envoi des propositions

Les propositions doivent être envoyées à l’organisatrice du colloque (boisvert.stefany@uqam.ca) avant le 16 février 2024. La proposition doit contenir le titre de la communication, l’affiliation de l’auteur·e ainsi qu’un résumé (350 mots). Une réponse vous sera transmise au plus tard le 26 février 2024.

Organisatrice

Stéfany Boisvert, professeure à l’École des médias, Université du Québec à Montréal, boisvert.stefany@uqam.ca

Pour consulter le site de l’ACFAS (Association canadienne-française pour l’avancement des sciences), voir www.acfas.ca.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Sarah Mallah (1 février 2024). Appel à communications : Le divertissement en rafale : les études médiatiques francophones à l’ère du streaming et de la vidéo sur demande (Congrès ACFAS 2024, Ottawa). LPCM. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vqjx


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.