Appel à contributions : Temps et espace dans la littérature de science-fiction (revue Loxias)

Temps et espace dans la littérature de science-fiction

 

Revue Loxias n°84, Université Côte d’Azur, Nice

Date d’échéance : 22 janvier 2024

Texte de l’appel :

Mondes parallèles, inversion du cours du temps, accélération ou ralentissement des processus temporels… Dilatation ou resserrement, expansion ou rétrécissement de / des univers…

Cette dimension quasi métaphysique de la représentation d’univers imaginaires est au cœur de nombre de classiques de la science-fiction comme La machine à remonter le temps de H.G. Wells, les Chroniques martiennes de Ray Bradbury, Le Monde du Fleuve de Philip José Farmer, La Patrouille du Temps de Poul Anderson ou la quasi-totalité de la production de Philip K. Dick, pour ne citer qu’un petit nombre d’exemples. La modification des paramètres propres aux conceptions usuelles du temps et de l’espace débouche alors sur une redéfinition radicale – ou carrément une mise hors jeu – de la causalité tandis que la représentation d’un univers ordonné se voit relayée par celle d’un chaos placé sous le signe du hasard.

C’est à l’exploration de ces accentuations spécifiques qu’invite ce numéro de Loxias, qui s’articule de fait autour de la question de la Weltanschauung inhérente aux productions de la science-fiction. La thématique proposée peut faire l’objet des déclinaisons suivantes (liste non limitative) :

– passage d’un univers kantien à un univers quantique

– évocation de mondes parallèles

– modification objective et générale du référentiel spatio-temporel vs. transformation de la perception subjective de celui-ci par les figures mises en scène dans les récits

– intervention dans le cours de l’histoire passée et à venir

– questionnement sur la continuité de l’identité personnelle et humaine en général

– similitudes et contrastes présentés par les « nouveaux mondes » par rapport au modèle terrien

– effets de miroir

– simulacres et authenticité

Le champ spatio-temporel pouvant être pris en compte dans les contributions ne connaît pas pour sa part de limite pré-établie, on peut peut-être en fixer le point de départ aux Histoires vraies de Lucien ou à la New Atlantis de Francis Bacon puis le laisser se déployer tous azimuts au gré des souhaits de chaque auteur.

Les propositions d’une demi-page environ, comprenant en outre un bref CV, sont à envoyer conjointement à Françoise Salvan-Renucci Francoise.Salvan-Renucci@univ-cotedazur.fr  et Odile Gannier odile.gannier@univ-cotedazur.fr, pour le 22 janvier 2024 au plus tard.

Les textes dont le principe aura été accepté seront attendus pour le 26 février 2024 au plus tard, pour une mise en ligne le 15 mars 2024.

Les doctorants sont informés que l’autorisation écrite de leur directeur/directrice sera nécessaire pour la publication.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Sarah Mallah (19 décembre 2023). Appel à contributions : Temps et espace dans la littérature de science-fiction (revue Loxias). LPCM. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ves3


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.