PARUTION : LES ÎLES NOIRES D’HERGÉ (LUDWIG SCHUURMAN)

Ludwig Schuurman, Les Îles noires d’Hergé, Chêne-Bourg (Genève), Georg, 2023.

Résumé du livre

L’Île Noire d’Hergé est sans nul doute la seule bande dessinée au monde dont il existe trois versions différentes : la première en noir et blanc parue en 1938, la deuxième en couleur et dans une forme resserrée, parue en 1943 en pleine Occupation, et la troisième également en couleur, parue en 1966 à la grande époque des Studios Hergé. Corollaires d’un perfectionnisme graphique et d’une ambition littéraire, ces retours permanents sur l’oeuvre, cristallisés par le double auto-remake de L’Île Noire, trahissent aussi les paradoxes et les limites d’un créateur qui s’échine à refaire (et à faire refaire, en fin de carrière) un album déjà fait. A travers la question du style, de la récriture, de la narration et de la réception, la comparaison des trois versions permet ainsi d’apprécier les trois étapes fondamentales de l’évolution technique et artistique d’Hergé.

Préface de Michel Porret

L’Île Noire d’Hergé est sans nul doute la seule bande dessinée au monde dont il existe trois versions différentes : la première en noir et blanc parue en 1938, la deuxième en couleur et dans une forme resserrée, parue en 1943 en pleine Occupation, et la troisième également en couleur, parue en 1966 à la grande époque des Studios Hergé.

Corollaires d’un perfectionnisme graphique et d’une ambition littéraire, ces retours permanents sur l’oeuvre, cristallisés par le double auto-remake deL’Île Noire, trahissent aussi les paradoxes et les limites d’un créateur qui s’échine à refaire (et à faire refaire, en fin de carrière) un album déjà fait. A travers la question du style, de la récriture, de la narration et de la réception, la comparaison des trois versions permet ainsi d’apprécier les trois étapes fondamentales de l’évolution technique et artistique d’Hergé.

Ludwig Schuurman a appris à lire et même à écrire avec Hergé, en s’immergeant inlassablement dans son œuvre avec un plaisir toujours renouvelé. Il était donc légitime qu’en remerciement, il consacre sa thèse de Doctorat en Lettres (ici revue et actualisée) à l’œuvre d’Hergé, et plus spécifiquement au triple album de L’Ile Noire. Ludwig Schuurman a déjà publié L’Ultime album d’Hergé (Cheminements, 2001) ainsi que divers articles sur la BD et sur l’image.  Il donne aussi régulièrement des conférences et participe à des colloques autour du 9e art. Il a par ailleurs publié diverses nouvelles ainsi qu’un recueil, Le Quatrième Top (Page à page, 2004), adapté sous forme de roman graphique, Des aiguilles dans la gorge (Félès, 2019).

À propos de l’auteur

Ludwig Schuurman a appris à lire et même à écrire avec Hergé, en s’immergeant inlassablement dans son œuvre avec un plaisir toujours renouvelé. Il était donc légitime qu’en remerciement, il consacre sa thèse de Doctorat en Lettres (ici revue et actualisée) à l’œuvre d’Hergé, et plus spécifiquement au triple album de L’Ile Noire. Ludwig Schuurman a déjà publié L’Ultime album d’Hergé (Cheminements, 2001) ainsi que divers articles sur la BD et sur l’image.  Il donne aussi régulièrement des conférences et participe à des colloques autour du 9e art. Il a par ailleurs publié diverses nouvelles ainsi qu’un recueil, Le Quatrième Top (Page à page, 2004), adapté sous forme de roman graphique, Des aiguilles dans la gorge (Félès, 2019).



Citer ce billet
Flavie Falais (2023, 30 juin). PARUTION : LES ÎLES NOIRES D’HERGÉ (LUDWIG SCHUURMAN). LPCM. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r30c

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.