Parution : L’amour à 10 sous. Le roman sentimental québécois de l’après-guerre (M.-P. Luneau, J.-Ph. Warren, K.’A. Boivin et H. Bérubé)

Marie-Pier Luneau, Jean-Philippe Warren, Karol’Ann Boivin et Harold Bérubé (dir.), L’amour à 10 sous. Le roman sentimental québécois de l’après-guerre, Septentrion, 2023. 

Le Québec des années 1940 et 1950 représente l’âge d’or des «romans à dix sous», que l’on s’arrache un peu partout. Ces petits fascicules exposent de fabuleuses histoires d’amour entre des jeunes femmes à la beauté éclatante et des jeunes hommes promis à la richesse. On les reconnaît facilement à leurs couvertures aguichantes et à leurs titres accrocheurs, comme La chasse au mari, Les yeux caressants, Désirs audacieuxou encore La Belle de Boucherville… Ce nouvel imaginaire amoureux, centré sur le bonheur du couple, est exploré pour la première fois à travers les magnifiques illustrations d’un artiste méconnu, André L’Archevêque.

Quels rôles sont dévolus aux femmes et aux hommes dans ces ouvrages? Quelle importance revêt le travail dans leurs vies? Quelle place y occupent la famille et les enfants? Quels discours tient-on sur le flirt et la sexualité? Voici quelques-unes des questions auxquelles l’équipe de Marie-Pier Luneau et de Jean-Philippe Warren s’intéresse ici.

Chose certaine, il n’est pas exagéré de dire que, dans les années 1940 et 1950, la lecture des romans à dix sous valait de l’or!

Feuilleter l’ouvrage



Citer ce billet
Anaïs Goudmand (2023, 21 juin). Parution : L’amour à 10 sous. Le roman sentimental québécois de l’après-guerre (M.-P. Luneau, J.-Ph. Warren, K.’A. Boivin et H. Bérubé). LPCM. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r308

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.