Parution : Télévision, n° 14, “Télé-réalité et réseaux socio-numériques : un couple médiatique gagnant ?”

Télévision, n° 14, “Télé-réalité et réseaux socio-numériques : un couple médiatique gagnant ?“, Paris, CNRS Editions, 2023.

Loana, Steevy, Jean-Édouard… En 2001, les lofteurs apparaissaient sur nos écrans de télévision et s’invitaient par là-même dans notre quotidien.

Aujourd’hui, ce sont Nabilla, Illan, Jazz, Moundir et tant d’autres « stars » de télé-réalité qui investissent les réseaux socio-numériques dans une forme de complémentarité avec les émissions linéaires au sein desquelles ils cherchent l’amour (La Villa des cœurs brisés, Mariés au premier regard…), se confrontent en équipe (Les Marseillais, La bataille des couples…) ou encore montrent leur vie de parents (Mamans et célèbres, JLC Family…), sans oublier les émissions d’aventure (Koh-Lanta).

L’exposition des candidats ne dépend plus uniquement de la programmation linéaire. Quotidiennement présents « en story », sur le « feed » ou dans les « reels » d’Instagram, Snapchat ou encore TikTok, ils utilisent les médias sociaux comme mode d’expression et de mise en scène de soi mais aussi comme espace professionnel lucratif.

Finalement, la télé-réalité a-t-elle encore besoin de la télé ?



Citer ce billet
Anaïs Goudmand (2023, 16 mai). Parution : Télévision, n° 14, “Télé-réalité et réseaux socio-numériques : un couple médiatique gagnant ?” LPCM. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2zd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.