Irène Le Roy Ladurie (Université de Lorraine)

Irène Le Roy Ladurie

Ancienne élève de l’école normale supérieure de Lyon, agrégée de Lettres Modernes et docteure en littérature comparée, elle est membre associée du laboratoire CPTC de l’Université de Bourgogne et enseigne les études culturelles à l’Université de Lorraine.

Elle a soutenu une thèse sur la présence de la caresse dans les fictions contemporaines en littérature et en bande dessinée sur plusieurs domaines linguistiques (français, anglais, allemand et italien). Elle travaille globalement sur la représentation de la sexualité et de l’érotisme, ainsi que sur la poétique des sensations dans les récits contemporains. Co-rédactrice en chef de la Revue 9ème art du CIBDI, et membre du comité de pilotage du SOBD à Paris (Salon des Ouvrages sur la Bande Dessinée) elle s’intéresse de près aux tendances globales de la recherche sur le neuvième art.

Résumé de la thèse

Paul Éluard écrivait en 1929 « D’une seule caresse – Je te fais briller de tout ton éclat ». À l’ouverture de ce siècle d’amour et de liberté sexuelle qu’allait être le XXe siècle, qui aurait pu se douter du désarroi dans lequel se débattent aujourd’hui le sentiment et le désir? Contre la pornographisation du sexe, pour une éthique des relations amoureuses, les auteur·e·s des récits contemporains, en littérature et en bande dessinée, réinvestissent les gestes tendres et les érotiques sensibles pour célébrer les corps amoureux et désirants. L’hypothèse de cette thèse est que les gestes mineurs du désir peuvent être des motifs ambivalents et signifiants pour figurer la fragilité des liens sentimentaux et la diversité des plaisirs sensuels. À la pulsion scopique du spectaculaire succèderait une volupté tactile dans l’écriture et les arts graphiques. Nous en étudions les modalités narratives et les implications morales et politiques dans un corpus européen et nord-américain.

Publications les plus récentes

Dans des ouvrages collectifs et des revues universitaires

« Bave, salive et postillons : les baisers profonds de la bande dessinée francophone contemporaine, un enjeu de représentation », Revue d’études culturelles n°10 du CPTC, Vanessa Besand (dir.), 2023 (à paraître)

« La généalogie des rimes dans les strips de Pif le chien dans L’Humanité ( 1947-1953) » dans Pif le chien. Esthétique, politique et société, Henri Garric, Jean Vigreux (dir.), Editions Universitaires de Dijon, collection « Sociétés », 2022

« Aller siffler sur la colline : Fabcaro et la chanson », dans Fabcaro sur la colline, Matthieu Charrier, Camille de Singly, Maël Rannou (dir.), 6 pieds sous terre/CIBDI, 2022

« Saint suaires : de la destruction des icônes à une poétique de l’empreinte dans Blankets de Craig Thompson », dans La destruction des images en bande dessinée, Henri Garric (dir.), Presses François Rabelais de Tours, collection Iconotextes, 2022

Valorisation

Dossier « couleurs et coloristes » de la Revue 9ème Art avec Sylvain Lesage

Dossier « François Henninger », de la Revue 9ème Art


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anaïs Goudmand (15 mai 2023). Irène Le Roy Ladurie (Université de Lorraine). LPCM. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2za


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.