Appel à candidatures : chercheur·e postdoctoral·e (projet “POLARisation”, université de Limoges)

L’Université de Limoges recrute un.e chercheur.e Postdoctoral.e – Contractuel.le

Présentation de l’Université de Limoges

Créée en 1968, l’Université de Limoges est une université de proximité à taille humaine qui forme plus de 16.000 étudiants et emploie plus de 1 800 agents permanents.

Au cœur de l’Europe, c’est un important pôle d’enseignement supérieur pluridisciplinaire, dans un environnement des plus propices à l’épanouissement scientifique. Ouverte, elle est un lieu foisonnant d’interactions, avec une population étudiante multiple, des structures d’accueil efficaces, des équipes proches, des formations fondées sur des recherches de très haut niveau et pour des débouchés bien identifiés. Son excellence scientifique, avec des laboratoires de pointe et des partenariats de grande envergure, contribue à inventer le monde de demain.

Au sein de l’Institut  de Recherche Sciences de l’Homme et de la Société, qui regroupe 6 Unités de recherche, l’UR 1334 Espaces Humains et Interactions Culturelles, constituée en 2000, est animée par un peu plus de quarante enseignants-chercheurs qui lui sont rattachés à titre principal , ainsi que par une dizaine de chercheurs associés et par environ soixante doctorants.

EHIC travaille à l’essor de programmes interdisciplinaires intégrant des antiquisants, des francisants, des comparatistes, aussi bien que des germanistes, des anglicistes et des hispanistes (littéraires et civilisationnistes). L’équipe est habituée à travailler avec des spécialistes issus de disciplines évoluant hors de la sphère littéraire, comme, par exemple, les géographes ou les juristes.

La politique d’EHIC repose en bonne partie sur la prise de conscience que la recherche littéraire est apte à franchir les limites du domaine qui lui est traditionnellement assigné et qu’elle est appelée à se développer à l’intérieur de collectifs nationaux ou internationaux.

L’axe 3 d’EHIC « Espaces médiatiques(Genres et imaginaires) » se consacre au long cours à l’étude des récits multimédiatiques caractéristiques de la modernité (XIXe-XXIe siècles).

Localisation du poste

Faculté des Lettres et des Sciences Humaines
39E, Rue Camille-Guérin
87036 Limoges Cedex

Contexte

Le chercheur/la chercheuse postdoctoral.e s’intégrera au consortium de recherche porteur du Projet de Recherche Collaborative « POLARisation. Pour une Histoire des récits criminels imprimés en régime médiatique : Archives, Collections, Presse, Circulations. 1945-1989 » soutenu et financé par l’Agence Nationale de la Recherche de mars 2023 à février 2027.

Le projet POLARisation vise à saisir la montée en puissance en France entre 1945 et 1989 des récits criminels, qui circulent au cœur de l’imaginaire social, irrigué par les industries créatives, entre le moment américain du roman français (1945-1950) et le  tournant éditorial de la fin des années 1980. Le champ d’investigation est celui des récits criminels imprimés publiés en France, examinés dans tout leur spectre générique et éditorial, depuis les collections policières au sein de maisons d’édition généralistes ou spécialisées jusqu’aux récits de presse diffusés par les périodiques (journaux, revues et magazines). Le projet articule une approche globale et pluridisciplinaire, afin d’engager une histoire matérielle et économique des supports éditoriaux, et d’examiner les modalités de construction progressive d’un architexte médiatique du genre. Pour ce faire POLARisation exploitera des archives inédites et s’appuiera sur les ressources des humanités numériques.

Les partenaires du projet POLARISATION sont

Le laboratoire « Espaces humains et Interactions Culturelles » de l’Université de Limoges, https://www.unilim.fr/ehic/

Le « Centre des Sciences des Littératures en Langue Française » de l’Université Paris 10-Nanterre, https://cslf.parisnanterre.fr/

et le laboratoire « Représenter, Inventer la Réalité du Romantisme à l’aube du XXIè siècle » des Universités Montpellier et Nîmes, https://rirra21.www.univ-montp3.fr/fr

Missions

Missions principales

Au sein de l’équipe du projet POLARISATION, sous la responsabilité de Jacques Migozzi, le candidat ou la candidate est chargé.e du traitement, de l’analyse et de l’archivage des données du projet, de la gestion des outils numériques, du suivi des séminaires et du dialogue avec les équipes impliquées dans le projet.

Contraintes et spécificités du poste

La consultation des documents à numériser et leur analyse matérielle supposera de fréquents séjours dans des archives situées en région parisienne (BILIPO, BNF, Archives du groupe EDITIS).

Pour de plus amples précisions sur les objectifs scientifiques de POLARisation, ses orientations méthodologiques, son planning  et ses délivrables, un dossier complet est disponible sur demande auprès du porteur de projet Jacques Migozzi : jacques.migozzi@unilim.fr

Profil requis, compétences

Savoirs

Le candidat ou la candidate  doit disposer de connaissances approfondies concernant

  • le traitement des archives
  • les  problématiques de l’histoire littéraire
  • les apports des Humanités numériques  à l’étude de corpus discursifs et icono-textuels de très grand gabarit.

Savoirs faire

Maîtrise de logiciels de développement web dans le domaine patrimonial ( wordpress).

Savoirs être

Le candidat ou la candidate  doit faire preuve d’autonomie dans l’organisation de son travail et dans la prise  d’initiatives. Il ou elle devra faire preuve de compétences relationnelles dans la gestion d’un travail en équipe, qui supposera des échanges  en direct (présentiels ou distantiels) et des correspondances.

Nature du contrat : contrat à durée déterminée 24 mois

Date de prise de fonctions : 1er septembre 2023

Candidature : CV + lettre de motivation à transmettre uniquement par mail en rappelant la référence de l’offre au plus tard le 31 mai 2023 à :

Monsieur Michel SENIMON
DGSA – DRH
Courriel : drh-recrutement-recherche@unilim.fr

Quotité de travail : 100%

 



Citer ce billet
Aurélie Huz (2023, 5 mai). Appel à candidatures : chercheur·e postdoctoral·e (projet “POLARisation”, université de Limoges). LPCM. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2z2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.