Appel à contributions : L’image mise en page. Journée d’étude sur la culture de l’imprimé illustré (Université Concordia, Montréal)

L’image mise en page. Journée d’étude sur la culture de l’imprimé illustré

13 octobre 2023 (en présence), Bibliothèque de l’Université Concordia, Montréal (Québec), Canada

Échéance des propositions : 15 juillet 2023

L’objectif de cette journée d’étude est de rassembler des chercheurs autour du sujet de l’image imprimée depuis la décennie 1880. Nous considérons comme un jalon historique l’implémentation et la diffusion à grande échelle de la similigravure (halftone printing), procédé photomécanique qui permettra la reproduction de subtils tons et gradients dans des publications à fort tirage.

Portant une attention particulière à la bibliographie matérielle et aux techniques de production, nous tenterons de mieux comprendre comment les images imprimées contribuent aux formations discursives et de sens à travers une variété de contextes, des journaux illustrés aux manuels d’étiquette; des revues scientifiques aux livres pour enfants. Alors que le niveau d’alphabétisation s’accroît au vingtième siècle, le champ des publications illustrées rejoint des publics de plus en plus variés, dont les attentes et les besoins influencent le développement de la culture visuelle de l ’imprimé. En contrepartie, les rapports étroits entre l ’image et le texte forment de manière significative chez le lectorat la compréhension du monde en rassemblant dans l’espace de la page tout un assortiment d’informations entremêlant le politique, le professionnel et le divertissement.

Chevauchant les disciplines des études littéraires, de l’histoire de l’art, de la bibliographie et de la bibliothéconomie, la culture de l’imprimé illustré constitue une voie privilégiée vers l’histoire sociale. Nous sommes inspirés par le travail fondateur de Richard Benson dans The Printed Picture (MoMA, 2008) et par les récentes études sur les médias vernaculaires, tels que ceux de Sarah Mirseyedi et Gerry Beegan sur le développement des procédés photomécaniques et l’ouvrage dirigé par Thierry Gervais, The “Public” Life of Photographs (The MIT Press, 2016). Faisant nôtre l’impératif du spécialiste en livres rares Roger Gaskell de développer une « bibliographie des images », nous invitons les contributions tant en français qu’en anglais qui abordent un aspect pertinent des publications illustrées de masse ainsi que les divers procédés industriels ou manuels qui rendent leur production possible.

Les propositions peuvent aborder des sujets tels que :

  • le développement, l’utilisation ou l’impact de différents procédés d’impression;
  • le rôle des arts graphiques, en particulier la mise en page et la typographie, dans l’étude de la culture visuelle;
  • l’importance historique particulière d’un livre, d’un magazine ou de toute autre publication illustrée;
  • les productions de grande diffusion fondées sur des séquences d’images, comme par exemple le livre photographique, la bande dessinée ou le roman-photo;
  • posters, feuillets, cartes postales et autres productions éphémères;
  • les intermédiaires invisibles : graphistes, spécialistes du pré-presse, imprimeurs, typographes etc.
  • l’évolution des rôles et statuts respectifs des auteurs et des artistes/illustrateurs;
    le lectorat et la réception;
  • les réseaux de distribution et de publication;
  • l’étude des variantes dans le contexte de l’imprimé illustré : sérialité, éditions multiples et (im)pertinence de l’image originale;
  • les approches aux rapports texte-image et à leur signification dans le contexte de l’imprimé;
    la création et la circulation des stéréotypes et autres tropes visuelles;
  • approches théoriques ou méthodologiques aux artéfacts multimédia : comment catégoriser, caractériser et interpréter les objets imprimés hybrides;
  • les défis institutionnels rencontrés par les chercheurs, les bibliothèques et les archives lors de la collection, du catalogage, de la préservation et de la dissémination de la culture de l’imprimé illustré.

Les propositions de communications de 20 minutes doivent être remises avant le 15 juillet 2023 à l’adresse stephanie.hornstein@concordia.ca.

Elles doivent inclure : le titre suivi d’une brève présentation du sujet abordé (200 mots maximum) et d’une note biographique (100 mots maximum).

Le comité organisateur :

Stéphanie Hornstein, candidate au doctorat, Département d’histoire de l’art, Université Concordia, et Chercheure en résidence, Bibliothèque de l’Université Concordia.

Michel Hardy-Vallée, Ph. D. (histoire de l’art), Chercheur invité, Gail and Stephen A. Jarislowsky Institute for Studies in Canadian Art, Université Concordia



Citer ce billet
Anaïs Goudmand (2023, 4 mai). Appel à contributions : L’image mise en page. Journée d’étude sur la culture de l’imprimé illustré (Université Concordia, Montréal). LPCM. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2z0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.