Parution : Les éphémères imprimés et l’image (dir. O. Belin, F. Ferran, B. Tillier)

Olivier Belin, Florence Ferran, Bertrand Tillier (dir.), Les éphémères imprimés et l’image, Dijon, Éditions Universitaires de Dijon, coll. “Art, Archéologie & Patrimoine”, 2023.

Les éphémères imprimés forment une part importante de notre culture visuelle. Affiches, tracts, cartes postales, prospectus : non seulement tous ces documents produits en masse depuis le XIXe siècle sont abondamment illustrés, mais leur efficacité même est tributaire d’un certain usage – politique, commercial, artistique – de l’image. Comment se déploie l’inventivité technique des éphémères illustrés ? Quelles relations établissent-ils entre textes et images ? Quelles fonctions occupent-ils dans les pratiques sociales d’une époque ? Quelles sont les valeurs, les représentations voire les fétichisations qui s’attachent à ces documents ? Telles sont quelques-unes des questions traitées dans ce volume, qui réunit des conservateurs d’institutions patrimoniales (musées, archives, bibliothèques) et des chercheurs de disciplines différentes (études littéraires, histoire de l’art, histoire culturelle ou politique, graphisme), afin d’aborder les éphémères dans toute la richesse de leur prisme.

Olivier Belin est professeur de littérature française du XXe siècle à l’université de Rouen, chercheur au CÉRÉdI.

Florence Ferran est maître de conférences en littérature et arts du XVIIIe siècles à l’Université CY Cergy Paris Université, UMR 9022 Héritages : Cultures, Patrimoines, Créations.

Bertrand Tillier est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et historien de l’art.

Table des matières

Introduction
Olivier Belin, Florence Ferran, Bertrand Tillier

Des jeux dans les collections de caricatures de la guerre franco-prussienne et de la Commune, 1870-71.
Irène Fabry-Tehranchi

Les estampes sur les catalogues d’exposition fin de siècle : oeuvres autonomes ou avant-goût de l’oeuvre ?
Nathanaëlle Tressol

L’art publicitaire en Grande-Bretagne : une naissance tardive et difficile.
Julie Anne Lambert

Illustrer le fait divers.
Philippe Nieto

L’Espagne littéraire au prisme des éphémères cinématographiques : brochures promotionnelles, affiches, ciné-romans et autres produits dérivés du cinéma.
Cécile Fourrel de Frettes

Petits papiers pour une histoire de la réception de l’art brut.
Corinne Barbant

Images gigognes et hétérotopies imprimées : quelques plaquettes de maisons de vin Bourguignonnes.
Vincent Chambarlhac

Éloge de la potichomanie.
Julien Schuh

Peintures panoramiques et production d’éphémères aux Etats-Unis : un changement de regard.
Lucie Granjean

L’architecture du quartier Louvre-Richelieu-Opéra à Paris au prisme des cartes d’adresse illustrées du XIXe siècle.
Julien Brault

Les grands magasins, les imprimés et l’image avant 1900 : vers l’imprimé publicitaire artistique.
Karina Pronitcheva

Les images de communion.
Philippe Martin

Ephémères de la vie en religion : de la typologie idéale des cartes postales à leur appropriation individuelle.
Fanny Brülhart

Le tarot de Marseille : regard sur les images d’un éphémère magique.
Laurence Danguy

Les dispositifs « méta-satiriques » : de « l’éphémère dans l’éphémère » à la Belle Époque.
Laurent Bihl

L’image des éphémères dans les films muets français : l’éphémère imprimé, l’éphémère ambassadeur et l’éphémère-écran (1899-1918).
Sylvain Louet



Citer ce billet
Anaïs Goudmand (2023, 31 mars). Parution : Les éphémères imprimés et l’image (dir. O. Belin, F. Ferran, B. Tillier). LPCM. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2y6

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.