Parution : Transcr(é)ation, vol. 2, n° 1, “L’adaptation – De la bande-dessinée (et comics) aux films et/ou vice versa”

Transcr(é)ation, vol. 2, n° 1, “L’adaptation – De la bande-dessinée (et comics) aux films et/ou vice versa”, 2023.

D’après les auteurs de Transmédialité, bande dessinée et adaptation (2019), la bande dessinée aurait été tenue à l’écart de la réflexion sur l’intermédialité alors que la première adaptation filmique de bande dessinée remonte aussi loin qu’au 19e siècle, avec L’arroseur arrosé des frères Lumière. A l’époque, cette nouvelle forme de divertissement qu’était le cinéma aurait cherché à accéder à une certaine crédibilité artistique tout en installant sa stabilité narrative, en s’inspirant des autres médiums déjà assis. Bien que le 7e art ait notamment puisé dans les genres romanesque et dramatique, l’adaptation de bande dessinées est, d’après Liam Burke (2015), une source non négligeable dans le corpus ce qui ne semble pas étonnant puisque, en établissant une relation active avec son lecteur durant le processus de lecture, [le système bédéique] devient un médium au riche potentiel lorsqu’il s’agit de contribuer à la compression des mécanismes narratifs propres au contexte numérique, où tant la non-linéarité de la trame que le type de lecture qui implique activement le lecteur deviennent l’essence de l’acte narratif (Deprêtre et Duarte 2019, p. 9). Dans ce dossier, nous prolongeons la réflexion entamée concernant les dialogues entre la bande dessinée (manga, romans graphiques, etc.) et le médium filmique.

Introduction

Marie Pascal, De la bande-dessinée aux films et vice versa

Articles

Quentin Barrois, Programme esthétique liminaire et passage du mobile à l’immobile. Les génériques de la série animée Jojo’s Bizarre Adventure

Fleur Hopkins-Loféron, Adèle en Égypte ou l’adaptation-trahison Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec (2010) de Luc Besson

Lia Perrone, Du roman graphique au film. L’adaptation « parfaite » selon Igort

Stéphanie Engola & Dylane Nana, Localisation culturelle et scénographique de Naruto shippūden en ewondo et en medumba pour un public jeune au Cameroun

Marie Enriquez, L’Île au trésor : Histoires d’échanges entre les adaptations cinématographiques et en bande dessinée du roman de Stevenson

Samuel Lévêque, Entre fan service, machinerie commerciale et vision d’auteur. Les adaptations des grands succès du manga en long métrage animé

Entretiens

Maroua Médini, Autour de la transmédialité et de la BD. Entretien avec la réalisatrice Nadia Nakhlé

John Harbour, L’oeuvre intermédiale de Francis Desharnais

Natasha Farrell, Les enjeux de l’adaptation dans les films tirés des romans d’Irène Némirovsky

 



Citer ce billet
Anaïs Goudmand (2023, 16 mars). Parution : Transcr(é)ation, vol. 2, n° 1, “L’adaptation – De la bande-dessinée (et comics) aux films et/ou vice versa” LPCM. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2xi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.