Poste à pourvoir : chercheur.se postdoctorant.e dans le cadre du projet ANR POLARISATION (Université de Nanterre)

L’Université Paris Nanterre recrute un.e chercheur.se postdoctorant.e spécialisé.e dans l’histoire littéraire et les humanités numériques dans le cadre du projet ANR POLARISATION.

PRÉSENTATION GÉNÉRALE : LE PROJET POLARISATION

Le projet POLARisation vise à saisir la montée en puissance en France entre 1945 et 1989 des récits criminels, qui circulent au cœur de l’imaginaire social, irrigué par les industries créatives, entre le moment américain du roman français (1945-1950) et le  tournant éditorial de la fin des années 1980. Le champ d’investigation est celui des récits criminels imprimés publiés en France, examinés dans tout leur spectre générique et éditorial, depuis les collections policières au sein de maisons d’édition généralistes ou spécialisées jusqu’aux récits de presse diffusés par les périodiques (journaux, revues et magazines). Le projet articule une approche globale et pluridisciplinaire, afin d’engager une histoire matérielle et économique des supports éditoriaux, et d’examiner les modalités de construction progressive d’un architexte médiatique du genre. Pour ce faire POLARisation exploitera des archives inédites et s’appuiera sur les ressources des humanités numériques.

STRUCTURE D’ACCUEIL DU/DE LA POSTDOCTORANT.E

Les partenaires du projet POLARISATION sont :

Le laboratoire « Espaces humains et Interactions Culturelles » de l’Université de Limoges, https://www.unilim.fr/ehic/

Le « Centre des Sciences des Littératures en Langue Française » de l’Université Paris 10-Nanterre, https://cslf.parisnanterre.fr/

et le laboratoire « Représenter, Inventer la Réalité du Romantisme à l’aube du XXIè siècle » des Universités Montpellier et Nîmes, https://rirra21.www.univ-montp3.fr/fr

MISSION

Au sein de l’équipe du projet POLARISATION, sous la responsabilité de Julien Schuh, le candidat ou la candidate est chargé.e du traitement, de l’analyse et de l’archivage des données du projet, de la gestion des outils numériques, du suivi des séminaires et du dialogue avec les équipes impliquées dans le projet.

Dans le cadre de ses fonctions, il/elle assure les missions suivantes :

–     Gestion des corpus  :

– dépouillement et description des corpus ;

– traitement des métadonnées ;

– dialogue avec les institutions ;

–     Archivage et mise en ligne des données issues du projet :

– définition du plan de gestion des données ;

– définition de la structuration des données ;

– suivi du développement de la base de données du projet ;

– dépôt des données ;

–     Traitement des données :

– utilisation d’outils d’analyse et de visualisation des données (statistiques, recherche de similarité textuelles, reconnaissance des entités nommées, alignement sur le web sémantique – wikidata, databnf);

– production de sous-corpus et de visualisations pour les équipes (extraction de données, posters)

–     Gestion du projet:

– suivi des vacataires (numérisation, rédaction de tutoriaux)

– aide à l’organisation des événements (colloques, missions) ;

–  relation entre les équipes, les partenaires, les fournisseurs de service ;

– Animation et valorisation scientifique :

– réalisation et gestion du carnet hypothese (wordpress) du projet ;

– rédaction et enrichissement de pages Wikipédia;

– participation à l’animation du séminaire de recherche du projet et aux événements scientifiques ;

– gestion des réseaux sociaux du projet (twitter, facebook) ;

–  rédaction de la documentation du projet et de notes de recherche sur le carnet du projet ;

–  relecture et éditorialisation des livrables du projet (articles, ouvrages) ;

OBLIGATION DE SERVICES

Outre la mission sur laquelle le candidat ou la candidate aura été sélectionné.e, le chercheur postdoctorant ou la chercheuse postdoctorante prendra part aux activités générales du CLSF (ateliers, séminaires). En relation avec la direction scientifique du projet, il ou elle contribuera notamment à l’organisation et à la réalisation d’actions de valorisation (ateliers, journées d’études, séminaires, enrichissement des supports de communication).

CONDITION D’ADMISSION

Le candidat ou la candidate doit être titulaire d’un Doctorat dans le domaine de l’histoire littéraire, de l’histoire de l’édition, et/ou des humanités numériques. 

COMPÉTENCES REQUISES

Le candidat ou la candidate dispose des connaissances, savoir-faire et aptitudes suivants :

– connaissance des archives, des problématiques de l’histoire littéraire ;   

– compétences dans le domaine des humanités numériques (bases de données relationnelles, data visualisation);

–   autonomie, compétences relationnelles.

–  maîtrise de logiciels de gestion web dans le domaine patrimonial (bases de données, wordpress).

CALENDRIER DE RECRUTEMENT

–       Date limite de dépôt des candidatures :  7 mars 2023 (horaire Paris)

–       Auditions : 13 mars 2023

–       Résultats : 14 mars 2023

–       Prise de poste : 1er avril 2023

DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature complet devra être adressé, sous format numérique en un seul PDF, au plus tard le  7 mars 2023 aux adresses suivantes : matthletourneux@gmail.com et schuh.julien@gmail.com

 

Le dossier comprend :

–     un curriculum vitae et une liste de travaux/publications

–     le diplôme de doctorat;

–     le rapport de thèse (le cas échéant);

–     une lettre de motivation.

DURÉE DE RECRUTEMENT ET DATE DE PRISE DE FONCTION

Le contrat est d’une durée d’un an, renouvelable une fois, à compter du 1er avril 2023.

RÉMUNÉRATION

Les recrutements se font sous la forme d’un contrat à durée déterminée. Le candidat ou la candidate percevra une rémunération forfaitaire mensuelle brute, exclusive de toute rémunération accessoire, sur la base d’un temps plein, fixé en fonction de son niveau d’étude.

Le salaire brut minimum correspondant au statut de chercheur post-doctorant est fixé par arrêté (4 novembre 2021) : 2 271€ brut. Il pourra être réévalué en fonction de l’expérience professionnelle.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anaïs Goudmand (14 février 2023). Poste à pourvoir : chercheur.se postdoctorant.e dans le cadre du projet ANR POLARISATION (Université de Nanterre). LPCM. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2wx


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.