Colloque : Sérialités narratives : pour une approche décloisonnée des fictions au long cours (Université de Genève)

Colloque : Sérialités narratives : pour une approche décloisonnée des fictions au long cours 

26, 27 et 28 janvier, Université de Genève, Uni Mail, salle M2160

Proposée dans le cadre d’une recherche sur le cycle romanesque des Sept Sages de Rome (XIIIe siècle), cette rencontre internationale, conçue dans une perspective transdisciplinaire et transhistorique, a pour objectif de favoriser les échanges et la réflexion théorique et pragmatique à propos des fictions sérielles en alliant approches formelles, matérielles et historiques.

Programme

Jeudi 26 janvier

Introduction

  • 09h30 Yasmina Foehr-Janssens (Université de Genève) et Simone Ventura(Université libre de Bruxelles)

Session I : Conditions de production

Modération par Cédric Giraud (Université de Genève)

  • 10h00 Patrick Moran (University of British Colombia) « De l’impact des transformations médiatiques sur l’écriture sérielle : l’exemple des cycles arthuriens du XIIIe siècle »

10h30 Pause

  • 11h00 Matthieu Letourneux (Université de Paris-Nanterre) « Les conditions fordistes de production de la littérature sérielle dans la France des Trente Glorieuses »

  • 11h30 Nicola Morato (Università di Bergamo) « Modèles de cyclification arthurienne hors de France. Formes du livre et morphologie des traditions textuelles » 

12h00 Repas de midi

Session II : La fabrique des séries

Modération par Ariane Hudelet (Université de Paris)

  • 14h00 Anne Duprat (Université de Picardie Jules Verne / Institut Universitaire de France) « Temps et séries : l’histoire comme réalité augmentée, du grand roman baroque à The Crown (XVIIe-XXIe siècle) »

  • 14h30 Mireille Berton (Université de Lausanne) « Complexité narrative, séries à énigmes et diffusion numérique. Le cas de la série Dark (2017-2020) »

15h00 Pause

  • 15h30 Anne Besson (Université d’Artois) « Du cycle au(x) monde(s), autour de l’exemple de Harry Potter »

  • 16h00 Fabrice Préyat (Université libre de Bruxelles) « ‘Faire série’ aux origines du roman graphique. Art démocratique ou fiction populaire ? »

Vendredi 27 janvier

Session III : Questions formelles

Modération par Emmanuelle Delanoë-Brun (Université de Paris)

  • 09h30 Nicolas Garnier (Sorbonne Université) « Le Roman contrefait : de la série à la somme ? Enjeux sériels dans le Roman de Renart et Renart le Contrefait »

  • 10h00 Christine Ferlampin-Acher et Lucie Blouin (Université de Rennes-2) « Artus de Bretagne : une série en quatre saisons ? (versions des XIVe et XVesiècles) »

10h30 Pause

  • 11h00 Lena Möschler (Université de Lausanne) « Roman à la coupe : approche linguistique et génétique de la sérialité du feuilleton au XIXe siècle »

  • 11h30 Sarah Hatchuel (Université Paul Valéry – Montpellier 3) « Héritage du format ‘minisérie’ des années 1980 dans les séries des années 2000 »

12h00 Repas de midi

Modération par Éric Eigenmann (Université de Genève)

  • 14h00 Marie-Christine Arlette Bessomo Mvogo (Université de Douala) « Poétique de la sérialité africaine : adaptation et réécriture des récits mythologiques du Mvett dans le théâtre contemporain »

  • 14h30 Mireille Séguy (Université Sorbonne Nouvelle) et Marie-Ève Thérenty(Université Paul Valéry – Montpellier 3 / Institut Universitaire de France) « Le temps long d’une série  brève. Autour de la série été ‘Notre-Dame de Paris’ du Figaro (22-27 juillet 2019) »

15h00 Pause

Session IV : Mondes virtuels et stéréotypes héroïques

Modération par Marion Uhlig (Université de Fribourg)

  • 15h30 Justine Breton (Université de Reims) « Quand le nombre ne fait pas la pluralité : le médiévalisme (quasi)-uniforme des séries télévisées »

  • 16h00 Jean-René Valette (Sorbonne Université) « Les scènes du Graal et le phénomène sériel »

  • 16h30 Claudio Gigante (Université libre de Bruxelles) « Notes sur Ruggiero après le Roland furieux »

Samedi 28 janvier

Session IV : Mondes virtuels et stéréotypes héroïques

Modération par Aminoël Meylan (Université de Genève)

  • 09h30 Peggy McCracken (University of Michigan) « Genre et sérialité »

  • 10h00 Sarah Lécossais (Sorbonne Université) « Les séries télévisées, territoires du genre : ou comment articuler genre et sérialité »

10h30 Pause

  • 11h00 Nathalie Koble (École Normale Supérieure) « Faire suite sans fin. Dionée, ou la vraie vie »

  • 11h30 Sophie Lecomte (Université libre de Bruxelles) « Conter l’histoire des pères : modalités de la création sérielle dans le Roman de Meliadus et le cycle de Guiron le Courtois »

  • 12h00 Camille Carnaille et Prunelle Deleville (Université de Genève) « Aux confins d’un héroïsme en série : limites et dépassements de la construction du Cycle des Sept Sages »

12h30 Verrée de conclusion

Comité scientifique

  • Emmanuèle Delanoë-Brun (Université de Paris)

  • Ariane Hudelet (Université de Paris)

  • Nathalie Koble (École Normale Supérieure)

  • Matthieu Letourneux (Université de Paris-Nanterre)

  • Mireille Séguy (Université Sorbonne Nouvelle)

  • Jean-René Valette (Sorbonne Université)

Télécharger le programme


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.