Colloque international : “Carmilla et ses sœurs : vampires féminins dans la littérature, au cinéma et dans la culture populaire” (MSHA de Bordeaux Montaigne)

Colloque international : “Carmilla et ses sœurs : vampires féminins dans la littérature, au cinéma et dans la culture populaire”

6 et 7 octobre

MSHA de Bordeaux Montaigne

Diffusion en ligne en direct

Ce colloque hybride aura un versant physique, bien entendu, mais sera également diffusé en ligne sur la chaîne Youtube de l’unversité Bordeaux Montaigne (grâce à son excellent service audiovisuel) : https://www.youtube.com/user/Bordeaux3TV/featured

Les interventions seront par ailleurs enregistrées et rendues disponibles à une date ultérieure, une fois le montage réalisé.

Conférenciers invités

Gaïd Girard

Gaïd Girard est Professeure émérite à l’UBO (Brest). Elle est spécialiste de littérature fantastique (spécifiquement de l’auteur irlandais Sheridan Le Fanu sur lequel elle a publié une monographie chez Champion) et d’arts visuels. Elle est l’auteure de nombreuses contributions sur le cinéma (Kubrick, Roeg, Epstein, Marker). Elle s’est intéressée ces dernières années plus particulièrement au cinéma de science-fiction ainsi qu’à des auteurs comme William Gibson et Marge Piercy. Elle fait partie du groupe de recherche brestois sur le post-humain.

Kim Newman 

Kim Newman est un auteur et critique de cinéma anglais.  Il a tout d’abord été journaliste dans divers magazines avant de se tourner vers l’écriture, domaine où il a déjà été plusieurs fois récompensé par des prix littéraires, notamment pour Anno Dracula (1992). Il est également un critique reconnu du cinéma d’horreur, contribuant notamment au mensuel “Empire”

Argumentaire

Près de trente ans après la parution de l’ouvrage séminal de Nina Auerbach Our Vampires, Ourselves, il a paru opportun de saisir l’occasion des 150 ans de Carmilla de J. S. Le Fanu pour faire l’état des lieux des fictions vampiriques mobilisant la figure du féminin. Malgré quelques pages consacrées à Carmilla et aux vampires queers – dans The Vampire Book de Gordon J. Melton, 1999, Le miroir obscur. Histoire du cinéma des vampires, de Stéphane du Mesnildot, 2013, ou le catalogue de l’exposition Vampires de la Cinémathèque Française en 2019 – la figure de Dracula et des vampires masculins domine la littérature historique et critique. Pourtant, contrairement à une idée reçue, les vampires féminins sont très nombreux en littérature, au cinéma, dans les séries télévisées, en bande dessinée, et dérangent la majesté du comte vampire, attestant peut-être de son « obsolescence » (selon la formule de Robin Wood). Plusieurs fois adapté au cinéma, le texte de Le Fanu continue de poser de nombreuses questions aux lectrices et aux lecteurs d’aujourd’hui, sensibles aux enjeux LGBTQI+ et aux remous de la vague #MeToo. La figure historique de la comtesse Bathory, femme de pouvoir qui inspira déjà Bram Stoker dans “Dracula’s Gues”t (chapitre initial, supprimé, de Dracula), hante elle aussi les mémoires littéraires et cinéphile et appelle encore d’autres questions. La femme-vampire traverse les milieux : du cinéma d’auteur le plus confidentiel (Les lèvres rouges, Harry Kümel, 1971 ; Leonor, Juan Luis Bunuel, 1975) aux blockbusters (la franchise Underworld) en passant par les classiques européens (la Hammer, Roger Vadim) ou hollywoodiens (Near Dark, Kathryn Bigelow, 1987). Dans un article récent sur masculin et féminin dans le film de vampires, Claude-Georges Guilbert – qui fait remarquer l’abondance d’autrices dans la littérature vampirique – pensait voir dans le vampire féminin « l’avenir » du genre. Ce colloque lui donnera-t-il raison ?

Programme

Note: A blue background indicates that the talk will be delivered remotely.

Thursday, October 6

9h :

Opening of the conference

 

9h30 –11h:

Historical perspectives

 
 

Female Precursors to Female Vampires in late 18th and early 19th Romantic and Gothic Literature 

Fabien Desset

 

Les corps liminaux et hétérotopiques de Carmilla et ses consoeurs

Marine Galiné

 

“We only consume the ones we love”: A Study of Radio Adaptations of Sheridan Le Fanu’s Female Vampire Carmilla

Katherine Echols

11h-11h30

Coffee break

 

11h30 – 12h30 :

Keynote:  Gaïd Girard – Lire Carmilla au Xxie siècle : les ruses du texte de J.S. Le Fanu

 

14h –15h30 :

Atelier : Glocal figure

 
 

Cassie (Rebirth, 2012) : une sœur sud-africaine de Carmilla ?

Mélanie Joseph-Vilain

 

Claiming Monstrosity: The Soucouyant and Black Motherhood in Nalo Hopkinson’s “Greedy Choke Puppy”

Lizette Gerber

 

Monster or Evil Seductress: Examining Female Monstrosity and Queerness in The Night Of Terror

Süleyman Bölükbaş

15h30-16h

Coffee break

 

16h-17h30

Early adaptations

 
 

Vampyr

Le Boisselier

 

Les femmes vampires dans les films de Tod Browning : passage de l’interprétation à la mise en scène et incarnation du monstre

Boris Henry

 

Her Wings in Motion: The Vampire Dance

Gary Rhodes

 

Nadja ou une vampirisation queer du cinéma

 Jean-Baptiste Chantoiseau

20h

Projection : Vampyr (Dreyer) au cinéma l’Utopia

 

Friday, October 7

9h00-10h30:

Contemporary Female Vampires on Film

 
 

Carmilla (2019, Emily Harris) et le mythe de « la » vampire au début du XXIème siècle : entre néo-victorianisme et remédiation culturelle

Christophe Gelly

 

The Addiction (Abel Ferrara, 1994) et la métanoïa

Yann Calvet

 

Byzantium (Neil Jordan, 2012) : entre stéréotype et subversion des codes : une lecture féministe de la femme vampire ?

Gilles Ménégaldo

10h30-11h

Coffee break

 

11h00-12h30

Liminal figures

 
 

Living Statues: Rice’s Vampire Women as Figures of Liminality and Impairment

Laura Davidel

 

Héritage pictural et littéraire de la femme vampire au cinéma: emprise tragqiue

Hélène Frazik

 

Vampyr

Le Boisselier

14 h-15h :

Keynote:  Kim Newman – Carmilla as passive-aggressive
monster

 

15h30-18h :

Embracing the popular

 
 

Gaze, Sexualisation and Desexualisation of Female Vampires in Superhero Comics: Nocturna’s Transformation between Different Types of Vampiric Characters

Chunwei Liu

 

La femme vampire dans le metal : de l’objet à l’abject

Céline Crégut

 

Vampirella: Sister, Cousin, or Coincidence?

Liam Webb

 

“A Hot, Bloodsucking Guinevere”: The Queen of Camelot in Undead Arthuriana

Michael A. Torregrossa

18h-18h30

Conclusion of the conference

 

Comité scientifique

Mélanie Boissonneau (Paris 3 Sorbonne Nouvelle) – Marjolaine Boutet (Université de Picardie Jules Verne) – David Roche (Université Paul Valéry Montpellier 3) –– Yann Calvet (Université de Caen) – Matt Jones (De Montfort University, UK) –– Hélène Frazik (Université de Caen) – Jean-François Baillon (Université Bordeaux Montaigne) – Nicolas Labarre (Université Bordeaux Montaigne) – Dr Matt Melia (Kingston University London, UK)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.