Parution : Démons du crime. Les pouvoirs du truand dans l’entre-deux-guerres (V. Platini)

Vincent Platini, Démons du crime. Les pouvoirs du truand dans l’entre-deux-guerres, Paris, Classiques Garnier, coll. “Perspectives comparatistes”, 2022.

Durant l’entre-deux-guerres apparaissent dans la littérature des figures de truands ambiguës. Cet ouvrage examine les discours à l’œuvre dans la construction de personnages qui transgressent une norme de vie. Le public se réapproprie ces figures et en fait les vecteurs de nouvelles pratiques culturelles.

Mots-clés: Michel Foucault, XXe siècle, littérature populaire, roman policier, film noir, film de gangsters, crime, criminel, violence, discipline

Table des matières

Introduction

Les truands, des marginaux au service des normes ?     7

PREMIÈRE PARTIE

AUX ORIGINES DU TRUAND SA MISE À MORT

Le truand exécuté

Dissuasion, contestation et indécence    61

Une punition dissuasive    62

Anéantir le criminel    62

Montrer la punition    67

La mort en coulisses    71

L’effacement de la peine capitale : rappel historique    71

L’interprétation ambivalente : la réécriture de l’exécution    77

L’évolution des sensibilités et la « civilisation »
de l’exécution    88

Comment tuer un truand ?    99

Une mort justifiée : discours populistes et fins tragiques   100

Le bourreau criminel : l’exécution comme règlement
de comptes   113

De la dissuasion au spectacle indécent   126

Figures et consommations de la violence   129

Une violence anachronique ?   131

La guerre et le truand   131

Violence et civilisation   139

La mort de masse : le spectacle de l’exécution
à l’ère de l’industrie culturelle   155

Plaisir, châtiment et justification du spectacle indécent   155

Dédramatisation de la mort : répétition et légèreté   164

Satisfaction et déception des attentes du spectateur
dans Die Dreigroschenoper et Angels with Dirty Faces   175

Vanité de la mise à mort ?   183

DEUXIÈME PARTIE

IDENTIFICATIONS ET CONTRÔLES DES TRUANDS

Être un truand, en théories   189

Le truand volontaire   190

Le crime comme évaluation et décision   191

La débâcle de la volonté   198

Les thèses médicales : le truand pathologique   202

Les thèses biologistes : le corps déviant   203

Les thèses psychiatriques et l’enfance du truand   219

Les thèses environnementalistes : des classes dangereuses
à la sociologie criminelle   233

Un environnement délétère   233

Limites du déterminisme : individualité
et sortie du cadre   246

L’accumulation des thèses et le criminel absolu   253

Le truand et la société de contrôle

Une collaboration   263

Des institutions corrompues, des pouvoirs rénovés   265

Les institutions extrajudiciaires   266

Faillite de la détention corrective   271

Justice et police   279

L’émergence d’un nouveau pouvoir ?   287

Des contrôles resserrés pour des truands omniprésents   295

Identification scientifique et invisibilité   296

Maillage homogène et circonscription de la délinquance   309

Vers d’autres évasions   318

L’éclipse du truand   325

Les reprises en main policières   326

La disparition du truand ?   336

Limites de la discipline   346

TROISIÈME PARTIE

RENOUVELLEMENTS ET RÉUTILISATIONS

Entre les lignes de contrôle

D’autres expressions de la truanderie   351

Criminalités désorganisées et enquêtes déraisonnables   352

Critiques de la raison   353

Des enquêtes irrationnelles   361

Presse mensongère ou littératures authentiques ?   373

Mensonges journalistiques   374

Des vérités romanesques ?
Les visions subjectives de la pègre   382

Expressions truandes   389

Les silences de la pègre   390

Invention(s) de la langue populaire   405

Prises d’écriture et aveux biaisés   427

Conclusion : des usages en marge des discours ?   434

Vivre avec la truanderie   437

Manières de lire, manières de voir   438

Les truands en société : bouleversements des valeurs
et des hiérarchies   449

Le bouleversement des hiérarchies sociales   450

Be somebody : consommation ostentatoire
et société de loisirs   460

Des hommes à femmes : consommation,
répression et émancipation sexuelles   479

Conservation des rôles féminins traditionnels   481

Femmes émancipées, femmes criminelles :
répression et affirmation masculines   487

Une émancipation contrôlée   496

La communauté des truands :
xénophobie et identités nationales   500

L’Autre, l’ennemi   501

La pègre, outil communautaire   518

Les démons de la liberté ?   531

Bibliographie   541

Index des noms d’auteurs   573

Index des œuvres citées   577



Citer ce billet
Anaïs Goudmand (2022, 20 septembre). Parution : Démons du crime. Les pouvoirs du truand dans l’entre-deux-guerres (V. Platini). LPCM. Consulté le 28 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2sx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.