Parution: D. Pinsolle, Le Matin (1884-1944) Une Presse d'argent et de pouvoir

Le Matin

Une presse d’argent et de chantage (1884-1944)

Dominique Pinsolle

Presses universitaires de Rennes, 2012
ISBN : 978-2-7535-1735-6
Prix : 20,00 €

Ce livre retrace l’histoire du journal Le Matin à partir de sources jusque-là inexploitées. Le Matin est à la fois le premier quotidien « à l’américaine » lancé en France (en 1884) et le premier titre à reparaître sous l’Occupation. Dès le départ dirigé par un affairiste sans scrupules, il devint cependant très rapidement une feuille de chantage et un organe corrompu largement discrédité. Au-delà du cas particulier, ce livre entend poser la question de la liberté de la presse en régime capitaliste.

Dominique Pinsolle est agrégé et docteur en histoire. Il enseigne à l’université Bordeaux 3 et poursuit ses recherches sur les rapports entre médias, argent et politique dans le cadre du Centre d’études des mondes moderne et contemporain (CEMMC).

Sommaire

Préface de Christian Delporte

L’échec commercial d’une feuille vénale (1884-1897)

  • L’éphémère Matin américain (1884-1885)
  • L’officine d’Edwards (1885-1890)
  • L’impossible redressement (1890-1897)

Une « Grande Puissance » (1897-1914)

  • L’entrée dans la cour des « Grands » (1897-1903)
  • « L’infatigable serviteur de l’intérêt public » (1903-1914)
  • Le règne de l’Empereur de la Maison rouge (1903-1914)

Un pouvoir vacillant (1914-1932)

  • La fin de l’« âge d’or »
  • Bunau-Varilla « plane » : un patron de presse aveuglé par ses obsessions
  • La tentation de la radicalisation

Déclin et dérive politique (1932-1944)

  • Effondrement financier et dérive vers l’extrême droite (1932-1940)
  • La collaboration (1939-1944)