Journée d’études : Les fabriques de la traduction. Traduction et production populaire et médiatique (Université Paris Nanterre)

Journée d’études : Les fabriques de la traduction. Traduction et production populaire et médiatique

29 juin 2022, 10h-18h

Université Paris Nanterre, salle des Séminaire 1, Max Weber

La traduction, à la fois processus de transfert linguistique conditionné et objet culturel, a toujours joué un rôle essentiel tant dans la circulation des savoirs et des imaginaires que dans leur transformation. Sa pratique, quoique diversement exercée, conçue et réglementée selon les époques, a été confrontée à des normes et à des impératifs discursifs et commerciaux qui en ont souvent orienté non seulement la charpente linguistique, mais aussi la fonction culturelle, sociale et politique.
 
La journée d’étude « Les fabriques de la traduction. Traduction et production populaire et médiatique » est la première étape d’un projet de recherche international qui vise à interroger la pratique traductive à partir d’un corpus issu de la production culturelle populaire, en essayant de reconstruire, par le biais des archives éditoriales, les conditions matérielles de son exercice et en mesurer la portée culturelle et narrative.
 
Cette approche de l’étude de la traduction entend ouvrir à une meilleure compréhension des dynamiques de construction et de circulation transnationales des récits populaires et, en même temps, animer une réflexion théorique capable de repenser certaines notions centrales de la théorie de la traduction – fidélité, respect, équivalence… –, trop souvent établies exclusivement à partir de corpus de littératures « légitimes ». Car, comme l’a écrit Meschonnic (1990), « il y a du palimpseste dans la traduction », mais ce qu’on voit en grattant ce n’est pas le texte original, « c’est le traduire » : son historicité, le système discursif dans le cadre duquel il surgit et qu’il alimente, son potentiel créateur et sa relation à une poétique.

Programme

10h-13h Max Weber, salle des séminaires 1 ou à distance : https://unibo.zoom.us/j/85987299392?pwd=Z1RJS3hnUldoUU5BbWZ0Mi9RaFlBdz09

Lucia Quaquarelli, Patrick Hersant, Présentation du projet « LES FABRIQUES DE LA TRADUCTION. Traduction et production populaire et médiatique » : cadre et méthodes.

Matthieu Letourneux, Enjeux et perspectives de recherche en littérature populaire et médiatique
 
Hélène Buzelin, Enjeux et perspectives de recherche en critique et théorie de la traduction (approche sociologique et culturelle)
 
14h30-17h30 Max Weber, salle des séminaires 1 et 2
 
Tables de travail
Pistes de recherche, objets, premiers objectifs
 
1. Récit criminel
coordination : Adrien Frenay, Lucia Quaquarelli, Licia Reggiani
 
2. Littérature de jeunesse
coordination : Hélène Buzelin, Dorothée Cailleux, Chiara Denti, Mathilde Leveque
 
Clôture et programmation des événements à venir

Projet scientifique et organisation
 
Hélène BUZELIN, Université de Montréal
Dorothée CAILLEUX, Université Paris Nanterre
Chiara DENTI, Université Paris 1
Adrien FRENAY, Université Paris Nanterre
Patrick HERSANT, Université Paris 8 Vincennes Saint Denis
Lucia QUAQUARELLI, Université Paris Nanterre
Licia REGGIANI, Università degli Studi di Bologna


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.