Parution : Le cinéma muet italien à la croisée des arts (Céline Gailleurd)

Céline Gailleurd (dir.), Le cinéma muet italien à la croisée des artsSaint-Denis/Dijon, EUR ArTeC/Les Presses du réel, coll. “La Grande Collection ArTeC”, 2022.

Premier ouvrage collectif explorant le cinéma muet italien des années 1896 à 1930

Grâce à la recherche, la restauration et la numérisation, de nouvelles perspectives s’offrent à nous.

L’histoire du cinéma possède encore des continents mystérieux. Parmi ceux-là, une Atlantide oubliée depuis trop longtemps : le cinéma muet italien. Il a pourtant bénéficié, dès les années qui succédèrent son invention, d’une renommée internationale, fascinant les foules, les intellectuels et les artistes de l’Europe entière. Ces films tournés en Italie entre 1896 et 1930 deviennent désormais accessibles grâce aux campagnes de restauration, de digitalisation et de mise en ligne qui offrent enfin la possibilité de poser un nouveau regard sur ce patrimoine culturel.

L’ouvrage plonge au coeur de ce qui fonde l’esthétique du cinéma muet italien dans le rapport intrinsèque qu’il entretient avec les autres arts. Danse, théâtre, opéra, littérature, arts figuratifs : le cinéma s’invente aussi bien à partir des grandes oeuvres classiques que celles les plus en vogue circulant à travers des médias alors en pleine expansion. Des premières vues documentaires, immortalisant les paysages et monuments italiens, aux péplums monumentaux, en passant par les mélodrames qui révélèrent les premières stars, ou encore les adaptations littéraires de la Film d’Arte Italiana, le cinéma naît avec cette faculté à absorber, revisiter et transformer une multitude de formes et de disciplines artistiques. L’ensemble des textes sont traversés par une forte volonté d’insister sur la portée innovante du septième art dans sa capacité de réemploi.

Dirigé par Céline Gailleurd, maîtresse de conférences en cinéma à l’université Paris 8. Son long métrage documentaire Italia, Le Feu, La Cendre a été développé dans le cadre du projet de recherche-création « Le cinéma muet italien à la croisée des arts européens (1896-1930) » qu’elle porte via l’EUR ArTeC et de l’université Paris Lumière. Il vient d’obtenir le Prix du meilleur film Flat Parioli au Torino Film Festival (39e). Elle vient de codiriger l’ouvrage Sergueï Loznitsa, un cinéma à l’épreuve du monde (Presses universitaires du Septentrion, 2022).

Contributions de Marco Bertozzi, Ivo Blom, Stella Dagna, Raffaele De Berti, Elisabetta Gagetti, Fernando Gizzi, Laurent Guido, Denis Lotti, Maria Assunta Pimpinelli et Elisa Uffreduzzi.

Participation de Silvio Alovisio et Luca Mazzei. 

Parution : juin 2022
Contact presse et recension : edition@eur-artec.fr

Sommaire

Introduction
Nouvelles perspectives pour une histoire du cinéma muet italien > Céline Gailleurd

I. L’attrait de la scène

1. L’obsession de la profondeur : de la scène lyrique aux débuts du cinéma italien > Stella Dagna
2. Adapter le modèle du « grand spectacle » dramatique et musical : Wagner à l’Ambrosio (1912) > Laurent Guido
3. Entre théâtre et grand écran, l’apparition du monstre sacré. Ermete Novelli, le « noble père » du vedettariat cinématographique > Denis Lotti
4. Chorégraphies modernes et danses apaches dans le cinéma muet italien > Elisa Uffreduzzi

II. Peinture et arts décoratifs aux origines du cinéma italien

5. Images spectaculaires : Cabiria de Pastrone et les illustrations de Salammbô de Flaubert par le peintre Rochegrosse > Ivo Blom
6. Le Christus de Giulio Aristide Sartorio, ou la pérégrination des images : poésie, xylographie et cinéma > Ferdinando Gizzi
7. La Nave (1921) de Gabriellino D’Annunzio et Mario Roncoroni. Entre archéologie et art déco > Raffaele De Berti et Elisabetta Gagetti

III. Monuments et paysages

8. Fontaines et monuments de Rome, une iconographie cinématographique du Grand Tour > Céline Gailleurd et Maria Assunta Pimpinelli
9. Formes du sensible. Les paysages et les films dal vero > Marco Bertozzi

Appendices

Biographies
Bibliographie sélective > Céline Gailleurd, Silvio Alovisio et Luca Mazzei

Complément en ligne :

Que peut le cinéma muet italien pour la recherche-création ? De Céline Gailleurd, préfacé par Dork Zabunyan

Extrait sur le site de l’éditeur


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.