Colloque : “Le cinéma en France de 1908 à 1919” (Centre national du cinéma et de l’image animée)

Colloque international : “Le cinéma en France de 1908 à 1919”

16, 17 et 18 mars 2022, Centre national du cinéma et de l’image animée

Organisation

Carole Aurouet (Université Gustave Eiffel) et Béatrice de Pastre (Centre national du cinéma et de l’image animée).

Comité scientifique

Carole Aurouet (Université Gustave Eiffel), Morgan Corriou (Université Paris 8), Laurent Guido (Université de Lille), Béatrice de Pastre (Centre national du cinéma et de l’image animée), Clément Puget (Université Bordeaux Montaigne) et Laurent Véray (Université de la Sorbonne Nouvelle).

Projet anr Ciné08-19

Ciné08-19, projet de recherche financé par l’Agence nationale de la Recherche, vise à mettre en exergue le rôle essentiel des années 1910 sur le chemin de l’institutionnalisation du cinéma. Cette période, assez peu explorée par la recherche, est celle où s’est mis en place le cinéma tel qu’on le connaît aujourd’hui au plan de ses structures économiques et industrielles. Outre le système de location des copies, le développement des salles spécialisées, la standardisation de la production, sous l’égide du modèle Pathé frères, elle marque un tournant essentiel dans la manière dont les films sont fabriqués et reçus, en accord avec un processus général de « narrativisation ». C’est ainsi qu’a émergé la conception « classique » qui gouverne encore l’essentiel de la production audiovisuelle : celle de la représentation d’un espace-temps continu, via le montage par raccords, au service d’un récit. Ciné08-19 explore cette « transition » vers le cinéma classique à travers de multiples sources, film et non-film, devenues accessibles récemment grâce au travail de nombre de centres d’archives et de conservation, publics et privés. Elles sont scrutées par un consortium et une équipe élargie, constituée à la fois de chercheurs universitaires et de représentants des institutions patrimoniales partenaires. Le consortium de Ciné08-19 – porté par Laurent Véray (Université de la Sorbonne Nouvelle) – est composé de Carole Aurouet (Université Gustave Eiffel), Teresa Castro (Université de la Sorbonne Nouvelle), Béatrice de Pastre (Centre national du cinéma et de l’image animée), Magali Mélandri (Musée départemental Albert-Kahn), Christophe Gauthier (École nationale des Chartes), Clément Puget (Université Bordeaux Montaigne), Cécile Roger (Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense) et Véronique Rossignol (Cinémathèque française). Ce consortium reçoit également les contributions régulières de l’Université de Lille, de l’Université de Lorraine-Metz, de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet (Paris) et des Archives départementales de la Gironde. Le séminaire mis en œuvre autour de ce groupe élargi, a accueilli de nombreux chercheurs français et étrangers qui ont permis d’éclairer la période d’un jour nouveau. Ciné08-19 s’est aussi attaché à reconstituer les séances de cinéma de cette période caractérisées par leur hybridité. Des spectacles construits à partir de programmes d’époque retrouvés en archives, associant films projetés dans des copies restaurées (scène comique, actualités, documentaire, dessin animé, film scientifique, phono-scène, mélodrame patriotique) et attractions (musique, chants, acrobaties, jongleries) ont été présentés à un public non spécialiste aux festivals de Blois, Compiègne, Toute la mémoire du monde de la Cinémathèque française, à l’auditorium du Louvre, aux Rencontres d’été théâtre & lecture en Normandie… Ces initiatives permettent de valoriser les travaux de la recherche et de les partager avec un large public qui retrouve ainsi toute la richesse du spectacle cinématographique, notamment pendant la Première Guerre mondiale.

Du 20 novembre 2021 au 6 mars 2022 s’est tenu aux Archives départementales de la Gironde à Bordeaux l’exposition Ciné 08-19 « Ils y viennent tous… au cinéma ! L’essor d’un spectacle populaire (1908-1919) » dont le commissariat a été assuré par Laurent Véray. Le catalogue de l’exposition a été publié par les éditions Le Passage.

Journée 1 : 16 mars 2022

Matinée

9h00-9h15. ouverture
– Jamil dakhlia, président de l’université
de la sorbonne nouvelle, et par laurent Véray, porteur du projet aNr Ciné08-19

9h15-9h35. présentation du colloque – Carole aurouet et Béatrice de Pastre, co-organisatrices

9h35-10h35. panorama historiographique – François albera, François de la Bretèque, Michel Marie et leonardo Quaresima table-ronde

– animée par laurent Véray

10h35-11h00. pause

11h00-12h30. mutatioNs formelles et professioNNelles
– Présidence de séance : Morgan Corriou

11h00-11h30. Quand la caméra entra en scène…
– Valentine robert

11h30-12h00. la genèse du style dans les studios aux premiers temps du cinéma : une approche par le travail en équipe
– samuel Zarka

12h00-12h30. les intertitres dans J’accuse ! (1919) d’abel Gance : une marche vers l’œuvre d’art totale ?
– Florence Heim

12h30-13h00. discussion – animée par Morgan Corriou

13h00-14h30. déjeuner

Après-midi

14h30-17h30. Effets de réel et récit documentaire – Présidence de séance : Clément Puget

14h30-15h00. la multi-modalité de la lanterne optique et ses reflets dans le cinéma des années 1910 en France – Franck Kessler et Sabine Lenk

15h00-15h30. Aux limites du visible : énergie, cinéma et culture visuelle autour de 1910 – Federico Pierotti

15h30-16h00. Du plan fixe aux effets cinématographiques : le spectacle du travail – Nadège Mariotti

16h00-16h30. Pause

16h30-17h00. La conception et la diffusion du film documentaire français aux états- unis pendant la Grande Guerre, une histoire administrative (1914-1919) – Anne Sigaud

17h00-17h30. les pauses narratives dans le cinéma de fiction des années 1910-1920 ou l’intégration du documentaire dans le drame – Manon Billaut

17h30-18h00. discussion – animée par Clément Puget

18h30-19h15. projections : les films en couleur – présentées par Béatrice de Pastre et Chloé Stéphant

Journée 2 : 17 mars 2022

Matinée

9h30-12h00. Invention de la salle – Présidence de séance Laurent Véray

9h30-10h00. Les premiers quartiers de cinémas sédentaires dans la France urbaine (1907-1919) – Colin Baldet

10h00-10h30. Un cinéaste exploitant de salle : Lucien Nonguet à l’Alhambra de Saint-Ouen en 1912 – Caroline Patte

10h30-11h00. Pause

11h00-11h30. L’incertaine diversité du spectacle cinématographique dans la région lyonnaise (1908-1919) – Renaud Chaplain

11h30-12h00. « L’as paga lou capéu ? » Multiplicité des séances de cinéma en province – Yves Chevaldonné

12h00-12h30. Discussion – animée par Laurent Véray

12h30-14h30. Déjeuner

Après-Midi

14h30-17h00. Réception et circulation internationale – Présidence de séance : Laurent Creton

14h30-15h00. La place du cinéma dans l’hebdomadaire satirique La Baïonnette – Karine Abadie

15h00-15h30. L’empire colonial français dans le commerce mondial du film (1908-1919) – Morgan Corriou

15h30-16h00. Pause

16h00-16h30. Filmographies étrangères et généralisation des longs métrages en france. L’exemple des films d’Asta Nielsen – Pierre Stotzky

16h30-17h00. Dans le sillage de Cabiria : le goût du cinéma italien en France, entre culture haute et culture basse – Camille Gendrault

17h00-17h30. Discussion – animée par Laurent Creton

18h30-19h15. Projections : le son au cinéma – présentées par Alain Carou et Béatrice de Pastre

Télécharger l’affiche (PDF)



Citer ce billet
Anaïs Goudmand (2022, 23 février). Colloque : “Le cinéma en France de 1908 à 1919” (Centre national du cinéma et de l’image animée). LPCM. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2nh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.