Parution : L’amour comme un roman. Le roman sentimental au Québec, d’hier à aujourd’hui (M.-P. Luneau, J.-P. Warren)

Marie-Pier Luneau et Jean-Philippe Warren, L’amour comme un roman. Le roman sentimental au Québec, d’hier à aujourd’hui, Presses Universitaires de Montréal, 2022. 

Cet ouvrage représente la première grande synthèse de l’histoire du roman sentimental au Québec.

Alors que le roman d’amour est un des genres les plus lus, il a été victime jusqu’ici du mépris des élites envers des textes écrits « à l’eau de rose ». Un tel désintérêt est regrettable, car, pour qui se délivre des préjugés entretenus à son encontre, la littérature sentimentale offre un portrait exceptionnellement riche des interdits et des fantasmes de la société québécoise.

Du roman de sensibilité à la chick lit, des fascicules populaires à la new adult, du roman de la victime à l’homoromance ou des photoromans aux sagas du viol, on s’étonne de la diversité des courants à l’intérieur d’un genre par ailleurs rigidement structuré. À travers les tribulations amoureuses des personnages se découvre ce qu’on peut appeler une « grammaire de l’amour », qui enseigne comment aimer et, peut-être plus encore, comment ne pas aimer.

L’analyse d’un vaste corpus permet d’aborder des questions captivantes. Quelle est la place du coup de foudre dans la rencontre ? Comment l’endogamie (de classe, de nation, de religion, de race) oriente-t-elle le choix des partenaires ? Quelles sont les règles du flirt ? Quelles sont les limites tracées à l’expression des désirs? Quelles sont les attentes face au mariage ?

Dans L’amour comme un roman, Marie-Pier Luneau et Jean- Philippe Warren se livrent à une analyse fine de la façon dont le roman sentimental a fait rêver les Québécoises et les Québécois à l’amour, et ce, pendant deux siècles.

Marie-Pier Luneau est directrice du Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec (grélq) et s’intéresse depuis plusieurs années aux phénomènes touchant l’édition populaire québécoise.

Jean-Philippe Warren est professeur au Département de sociologie et d’anthropologie de l’Université Concordia. Il a publié de nombreux ouvrages sur l’histoire intellectuelle et culturelle du Québec, dont Honoré Beaugrand. La plume et l’épée (1848-1906) (Boréal, 2015), qui a reçu le prix littéraire du gouverneur général du Canada.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anaïs Goudmand (22 février 2022). Parution : L’amour comme un roman. Le roman sentimental au Québec, d’hier à aujourd’hui (M.-P. Luneau, J.-P. Warren). LPCM. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2nf


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.