Parution : La bande dessinée et le temps (Thierry Groensteen)

Thierry Groensteen, La bande dessinée et le tempsPresses Universitaires François Rabelais, “Iconotextes”, 2022. 

Après avoir décrit les différents espaces de la bande dessinée et analysé la manière dont découpage et mise en page contribuent ensemble à la production du sens, Thierry Groensteen complète ici son Système de la bande dessinée, devenu un classique, en interrogeant le rapport du neuvième art à la temporalité, depuis le temps bref d’une action physique jusqu’au temps long de l’histoire.
Il décrit les procédés mis en œuvre par les artistes pour figer l’instant, synthétiser un processus, freiner ou accélérer le cours de l’action, et montre comment la bande dessinée a le pouvoir de faire tenir ensemble des temporalités contradictoires. La représentation du temps dans les récits sans paroles, la temporalité propre aux publications feuilletonesques, le temps sédimenté des séries développées pendant des décennies sont autant de questions examinées avec une grande rigueur conceptuelle mais également une constante clarté dans l’expression.
Incontournable théoricien de la bande dessinée, Thierry Groensteen démontre combien la représentation du temps est centrale dans les littératures en images.

Thierry Groensteen est un spécialiste de la bande dessinée. Directeur de revues, commissaire d’expositions, il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages parmi lesquels Système de la bande dessinée qui fait désormais figue de classique.



Citer ce billet
Anaïs Goudmand (2022, 31 janvier). Parution : La bande dessinée et le temps (Thierry Groensteen). LPCM. Consulté le 1 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2m8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.