Appel à contributions : Enjeux moraux et sociaux des séries télévisées (École Thématique du CNRS 2022, Fréjus)

Enjeux moraux et sociaux des séries télévisées (École Thématique du CNRS 2022)

3-9 juillet 2022, Fréjus

Échéance des propositions : 14 mars 2022

L’École Thématique « Enjeux moraux et sociaux des séries télévisées » est organisée par l’ISJPS (UMR 8103 CNRS/Paris 1 Panthéon-Sorbonne), avec le soutien du programme ERC DEMOSERIES et en partenariat avec l’Institut ACTE (EA 7539/Paris 1 Panthéon-Sorbonne), la FEMIS et l’Université Gustave Eiffel, du 3 juillet après-midi au 9 juillet midi, à Fréjus dans le Var (France).

Projet scientifique :

« Winter is coming… ». Une phrase connue presque partout dans le monde. Une phrase qui a réuni les familles et les groupes d’amis autour de la télévision, de l’ordinateur, de la tablette ou du smartphone. Une phrase qui a reposé la question du téléchargement et de la propriété intellectuelle des séries. Une phrase qui a banalisé le terme « spoiler » et a tenu en haleine des millions de personnes, pendant des années, avant de se terminer en véritable guerre des réceptions. Cette devise, celle de la Maison Stark de Game of Thrones, est la marque de l’explosion des séries télévisées amorcée depuis les années 2000. Là où les références de culture populaire étaient autrefois surtout littéraires, musicales ou filmiques, l’espace occupé par les séries n’a cessé de grandir auprès du public.

En écho à ce développement, les chercheurs de diverses disciplines comme l’histoire, la philosophie, les sciences de l’information et de la communication, la science politique, la sociologie, les études culturelles… ont produit un nombre croissant de travaux sur les séries télévisées. Celles-ci restent cependant encore trop souvent considérées comme une forme culturelle secondaire, que l’on aborde en passant, alors que les enjeux qu’elles soulèvent, tant en termes de contenu que de forme et d’impact sur les plans moraux, sociaux et politiques, sont majeurs. Il est donc temps d’en faire un objet d’analyse scientifique qui prenne en compte l’ensemble de ses dimensions. Il est temps aussi de consolider la communauté de recherche qui travaille déjà sur les séries et qui apparaît pour l’instant encore largement morcelée. Ce sont les objectifs que se donne l’École Thématique « Enjeux moraux et sociaux des séries télévisées ».

L’École se propose donc de prendre en considération toutes les étapes de la vie d’une série TV, de sa création et de sa production à sa distribution et à sa réception, grâce une approche plurielle novatrice, renforcée par des interactions et débats entre chercheurs et praticiens.

L’École est organisée autour de six jours de formation pluridisciplinaire, avec des intervenants tant professionnels qu’académiques, le but étant d’inciter les participants à construire un regard global sur les séries TV dans le champ des sciences sociales, politiques et médiatiques. Le pari théorique est qu’un tel objet de recherche requiert des ressources spécifiques et un changement radical de méthodes : à savoir l’analyse éthique et politique, et une éthique « particulariste » ancrée dans l’attention aux expressions et aux émotions humaines, dans la complexité des personnages et des situations, et dans la pluralité des positions éthiques mises à notre disposition dans notre relation intime avec les séries télévisées qui font partie de notre quotidien. Il s’agit de saisir pleinement les
significations politiques, sociétales, culturelles et esthétiques des séries, ainsi que leur rôle central dans le façonnage des valeurs contemporaines et nos compréhensions du monde.

L’ambition est aussi de se concentrer sur la « culture populaire » en tant que ressource morale, qui conduit à repenser les liens entre culture et démocratie. Dans la continuité des travaux de Dewey, Cavell et d’autres sur l’expérience personnelle des individus et sa mise en résonance au travers du cinéma et des séries TV, il s’agit d’explorer en quoi la culture populaire n’est ni primitive ni mineure, mais démocratique, au sens où elle contribue par la création de ressources partagées à l’éducation du public, quel que soit son âge.

En considérant l’expérience – tantôt privée, tantôt collective – des séries nous projetons de mettre en évidence la réflexion morale ouverte au spectateur par leur visionnage : à travers les choix qu’elles mettent en scène ; les conflits, négociations et accords ; les trajectoires des personnages ; les tournants et les arcs narratifs ; les rebondissements d’intrigue, etc.

L’École Thématique « Enjeux moraux et sociaux des séries télévisées » se propose pour cela de présenter le processus de création sérielle en faisant intervenir des professionnels du monde des séries, de l’inspiration des scénaristes aux choix esthétiques des metteurs en scène.

C’est aussi l’occasion de discuter ensemble des passions qui animent les spectateurs de séries. Entre les « fanfictions » qui nous entourent, les conventions qui placent les séries à l’honneur, ou encore les divergences d’opinion sur telle ou telle production, les séries apparaissent comme autant de marqueurs des clivages et des luttes sociales qui émergent dans le monde contemporain. Au lendemain du meurtre de George Floyd, comment parle-t-on des Afro-Américains et de Black Lives Matter ? Les séries féministes ont-elles changé la donne pour les femmes ? Les séries sécuritaires nous éduquent-elles à la géopolitique ? Comment les séries sont-elles impactées par l’épidémie de Covid ? Servent-elles à oublier, ou au contraire à éveiller et se souvenir ?

Enfin, l’École Thématique nous amènera à nous questionner sur le rapport entre culture et capital, alors même que ces séries multiples et complexes sont largement financées et distribuées par des entreprises qui suivent avant tout une logique capitaliste : de quelle marge de manœuvre disposent les créateurs ? Jusqu’où les séries peuvent-elles critiquer le système économique qui leur sert de matrice ? Avec quels effets ?

Organisation pédagogique :

La formation proposée par l’École sera conduite par des chercheurs spécialisés avec l’appui de professionnels du secteur. Une place importante sera donnée aux échanges avec les participants.

Les matinées seront consacrées à un programme pluridisciplinaire d’enseignements magistraux :
–  L’évolution des séries TV et l’évolution des grands genres des séries.
–  Le processus de création d’une série.
–  L’industrie et le marché des séries TV dans le monde.
–  L’éthique des séries TV, des itinéraires moraux des personnages aux valeurs qu’elles transmettent.
–  Les séries comme outils de lutte démocratique et de visibilisation des grands enjeux de société. 

–  Les séries et la critique du monde capitaliste et médiatique.
–  La sérialisation du réel, des discours médiatiques à l’impact sur les publics.
Les après-midi comprendront des ateliers (analyses de séquences, ateliers d’écriture, etc.) et des séances de discussion. Le soir sera réservé à la projection d’épisodes de séries et à des débats.

Certains enseignements seront donnés en anglais, la majorité auront lieu en français.

Modalités de participation :

La participation est soumise à sélection en fonction des places disponibles (au nombre de 30). Il n’y a pas de prérequis pour s’inscrire, si ce n’est la volonté de considérer les séries comme un objet d’étude sérieux et d’en bien connaître un certain nombre. Peuvent candidater : chercheur.e.s débutant.e.s ou confirmé.e.s, doctorant.e.s, enseignant.e.s, ingénieur.e.s, praticien.ne.s, technicien.ne.s, quel que soit leur domaine de spécialité, qui travaillent déjà ou souhaitent développer un travail de réflexion ou de création sur les séries TV. Nous comptons sur les candidat.e.s sélectionnés pour faire découvrir aux autres leurs séries préférées lors des échanges.

Critères de sélection :

La sélection par le comité scientifique se fondera sur les éléments de motivation renseignés dans le formulaire annexe. Le ou la candidat.e devra faire état de son intérêt pour l’étude des séries TV et le cas échéant de la nature de ses travaux de recherche ou de création. Nous serons particulièrement sensibles aux candidatures étrangères et à la variété des domaines d’expertise représentés, en accord avec les objectifs définis par l’École Thématique.

Dates :

La date limite pour l’envoi des candidatures est le lundi 14 mars 2022 à l’adresse suivante : contact@demoseries.eu.

Le formulaire de candidature est disponible sur la page de l’évènement sur le site Demoseries.

Les candidat.e.s seront informé.e.s des résultats au plus tard le mardi 12 avril 2022.

Modalités du séjour :

Les frais d’inscription incluent l’hébergement en pension complète du 3 juillet après-midi au 9 juillet midi, la participation à l’École et le matériel pédagogique.

Les consignes sanitaires dépendront de la législation en vigueur aux dates de l’événement et des règles formulées par l’institution hôte.

Tarifs :

Agents CNRS : pris en charge par le CNRS
Doctorant.e.s : 200€. Les doctorants sont encouragés à demander ce financement à leur École doctorale ainsi que la prise en charge du transport.
Participant.e.s d’autres établissements : 400€

Pour toute question, écrire à contact@demoseries.eu

Lien vers la page de l’événement 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.