Séminaire « Histoire et poétique de la petite presse (1815-1870) »

Séminaire « Histoire et poétique de la petite presse (1815-1870) »

Alain Vaillant, université Paris Ouest

Jean-Didier Wagneur, Bibliothèque nationale de France

Il est aujourd’hui admis que la « petite presse » – la presse littéraire et peu ou prou satirique,
« petite » par différence avec la « grande » presse politique, plus contrôlée et moins libre –
constitue au XIXe siècle un lieu d’invention et d’innovation culturelles d’une importance
historique capitale et qu’elle a même été, sans doute, le creuset de notre modernité.
Cependant, si l’idée de cette modernité médiatique a été à plusieurs reprises suggérée, il est
impossible d’aller au-delà des hypothèses et des intuitions : à l’exception des témoignages
d’époque ou d’études monographiques menées sur quelques titres ou quelques auteurs plus
connus que la masse des autres, nos connaissances sur cette petite presse restent très
lacunaires.
Dans le cadre de l’ANR franco-québécoise « Médias 19. Pratiques et poétiques journalistiques
du XIXe siècle » qui est pilotée par le RIRRA 21 de l’université Montpellier 3 (Marie-Ève
Thérenty) et par la faculté des Lettres de l’université Laval de Québec (Guillaume Pinson), le
PHisTeM, l’un des trois partenaires français de l’ANR, s’est fixé pour objectif de combler
cette lacune : d’abord, en déterminant le périmètre précis de la petite presse, grâce à un travail
de repérage et de description bibliographique systématique et, autant qu’il est possible,
exhaustif ; ensuite en entreprenant un travail de dépouillement qui, commencé avec les titres
les plus significatifs, permettra de reconstituer l’histoire culturelle de cette petite presse, à
travers l’évolution des formes journalistiques et l’histoire des rédactions ; enfin, dans une
perspective de poétique historique, en menant l’étude plus spécifique de formes nouvelles,
textuelles ou graphiques, poétiques ou narratives, sérieuses ou ludiques.
Le séminaire du PHisTeM, ouvert à tous les chercheurs ou étudiants intéressés par la poétique
de l’écriture journalistique, se veut un lieu de questionnement historique, de réflexion
méthodologique et de débat théorique sur le lien « presse et littérature » au XIXe siècle. Il se
donne comme champ d’étude privilégié la petite presse littéraire, avant l’instauration de la
Troisième République, sans s’interdire d’explorer au passage d’autres types littéraires ou
médiatiques.
13 janvier – Alain Vaillant (université Paris Ouest) : La poétique historique de la petite
presse. Introduction générale. Anne-Hélène Dubray : l’exemple du Rabelais.
10 février – Jean-Didier Wagneur (Bibliothèque nationale de France) : La petite presse du
XIXe siècle : révolutions médiatiques et nouveaux réseaux.
9 mars – Martine Lavaud (université Paris Sorbonne) : Grands écrivains et petite presse. À
propos de Théophile Gautier.
6 avril – Marie-Ève Thérenty (université Paul-Valéry et IUF) : Les microformes
journalistiques de la petite presse.
Les séances ont lieu le vendredi de 17h à 19h, à l’université Paris Ouest (Nanterre la
Défense), bâtiment L, salle R 5 (rez-de-chaussée).