Appel à textes jeunes chercheurs: “10 ans de sciences du jeu ! État des lieux et perspectives” (Sciences du jeu, n° 20)

“10 ans de sciences du jeu ! État des lieux et perspectives”

Sciences du jeu, n° 20

Échéance des propositions : 15 avril 2022

Dirigé par Sébastien Genvo, Bernard Perron et Gilles Brougère

Texte de l’appel

Fondée en 2013, la revue Sciences du jeu prenait acte de l’institutionnalisation académique croissante des recherches sur le domaine dans le monde francophone. Son souhait était d’offrir un lieu d’échanges et de débats qui affirme les spécificités d’approches en langue française, se distinguant notamment de recherches en game studies qui structuraient alors le champ. Cette distinction se fondait notamment sur des références alors peu connues dans le monde anglophone faute de traduction, principalement par l’intermédiaire de l’apport des cadres théoriques élaborés par Jacques Henriot, auquel était consacré le premier numéro (Brougère, Perron, 2013 ; Brody, Brougère, 2013). Ce positionnement invitait à approfondir une approche du jeu qui se voulait plus englobante. En effet, à la suite d’Henriot et depuis le début des années 2000 (Genvo, 2020), de nombreux travaux s’inscrivant dans les sciences du jeu cherchent fréquemment à penser l’articulation des différentes dimensions d’un jeu qui, en langue française, peut être à la fois compris comme une structure (au sens de game en anglais), une attitude (désigné par le terme play dans les recherches anglophones), un contexte ou encore une idée dont il faut « mettre au jour le contenu idéologique et les présupposés métaphysiques » (Henriot, 1989, p. 158) et dont les représentations que l’on s’en fait sont susceptibles d’évoluer dans le temps et l’espace, etc. Les 16 numéros parus au moment où cet appel est diffusé témoignent de cette diversité et des pistes qui ont effectivement été empruntées. L’on peut notamment souligner la pluralité des corpus, objets et terrains (jeux vidéo, jeux de société, jeux d’argent, jeux sérieux, ludification, etc.) mais également des disciplines et méthodes convoquées.

Cependant, tout en menant une réflexion sur les acquis des travaux menés jusqu’à présent, le souhait du comité éditorial pour ce numéro anniversaire est d’orienter résolument l’appel à contribution vers l’avenir et de nouveaux champs de possibles, que les sciences du jeu pourront explorer dans les années à venir. Pour ce faire, il s’agit d’ouvrir un espace à de jeunes chercheurs/chercheuses qui constituent le futur de notre domaine et qui sont invités à présenter leurs travaux. Dans la continuité des voies dessinées il y a bientôt 10 ans, ce numéro souhaite accueillir une pluralité d’objets permettant de rendre compte de la complexité de cette « chose nommée jeu » pour reprendre l’expression d’Henriot. De ce fait, il s’intéresse à toute approche disciplinaire prenant le jeu comme point focal de réflexion. Afin de pouvoir rendre compte de cette diversité, qui constitue aussi l’originalité de la revue, les textes proposés se voudront courts et orientés vers les perspectives que la recherche présentée offre aux sciences du jeu (en termes de méthodes, d’objets, d’épistémologie, etc.). L’appel porte donc sur des recherches en cours, sur le point d’être finalisées ou récemment réalisées, qui présentent néanmoins un certain degré d’avancement et de développement (il ne s’agit pas de soumettre un projet de recherche à venir). Dans le cadre de l’appel, sont considérés comme jeunes chercheurs/chercheuses des doctorant.e.s ou des docteur.e.s ayant soutenu leur thèse depuis moins de 3 ans au 1er janvier 2022 .

Pour soumettre un article

Les auteur.rice.s désirant répondre à cet appel enverront aux responsables du dossier des propositions d’intention (facultatives mais recommandées) pour le 15 avril 2022, comportant un résumé de 4000 signes maximum incluant une bibliographie. Ces propositions permettront de confirmer aux auteurs l’orientation du projet d’article au regard des attentes de l’appel. Qu’une proposition d’intention ait ou non été transmise, les articles complets seront à transmettre au plus tard le 30 septembre 2022 au format « .doc ». Ce fichier est composé des éléments suivants :

  • le titre de l’article et le nom des auteur.rice.s avec leur rattachement institutionnel et contact courriel ;

  • un résumé de 1000 signes, espaces compris, en français et en anglais ;

  • une liste de mots-clefs (5 à 8) en français et en anglais ;

  • l’article, d’une longueur de 20 000 signes, espaces compris, devra respecter les indications aux auteur.rice.s. Une autre version de l’article, entièrement anonyme (références, nom de l’auteur, etc.), devra également être jointe pour évaluation ;

  • une courte biographie des auteur.rice.s.

Ces documents sont envoyés par courrier électronique à sebastien.genvo@univ-lorraine.fr et bernard.perron@umontreal.ca

Calendrier

  • 15 avril 2022 : réception des propositions d’intention

  • 30 septembre 2022 : date limite de réception des articles

  • 15 décembre 2022 : retour des avis aux auteur.rice.s après expertise en double aveugle

  • 15 février 2022 : date limite de remise de la 2e version des articles

  • Mars à mai 2023 : allers-retours de corrections avec les auteur.rice.s

Bibliography

 

BRODY A., BROUGÈRE G. (2013). Présentation. Sciences du jeu, 1.
http://journals.openedition.org/sdj/200.
DOI : 10.4000/sdj.2776

BROUGÈRE G., PERRON, B. (2013). Éditorial. Pour une « French Touch  » des études sur le jeu. Sciences du jeu, 1. http://journals.openedition.org/sdj/197.
DOI : 10.4000/sdj.197

GENVO S. (2020). Penser les enjeux de la recherche sur les jeux vidéo. Revue française des sciences de l’information et de la communication, 20. http://journals.openedition.org/rfsic/9511
DOI : 10.4000/rfsic.9511

HENRIOT J. (1989), Sous couleur de jouer : la métaphore ludique, Paris, José Corti.

 



Citer ce billet
Fanny Barnabé (2022, 3 janvier). Appel à textes jeunes chercheurs: “10 ans de sciences du jeu ! État des lieux et perspectives” (Sciences du jeu, n° 20). LPCM. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2l6

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.