Marion Brachet (EHESS)

marion.brachet@ehess.fr

Marion Brachet (Dax, 1996) est doctorante en musicologie à l’EHESS – École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris, France) et à l’Université Laval (Québec, Canada). Elle a travaillé de 2019 à 2021 comme chargée d’enseignement à l’EHESS dans le master Arts, Littératures, Langages. Après avoir soutenu en 2018 un mémoire de master sur les récits dans le rock progressif, elle travaille maintenant à une thèse de doctorat portant sur les récits des musiques rock et folk des années 1960 à 1980. Elle cherche à comprendre ce que racontent respectivement les chansons rock et folk, comment les récits y sont mis en musique, mais aussi comment ils sont perçus par les auditeurs et dans quelle mesure ils participent à la définition des traditions rock et folk.

Doctorante en cotutelle : EHESS, ED 286, mention « Musique, histoire, société »

Université Laval (Québec, Canada), département de Musicologie

Directeurs de thèse : Esteban Buch (EHESS) et Serge Lacasse (ULaval)

Sujet de thèse : La narrativité dans les musiques populaires : enjeux génériques et politiques des musiques rock et folk des années 1960 aux années 1980

Centres de recherche : CRAL (EHESS) / OICRM-ULaval

Mémoire de master : « Les récits dans le rock progressif. Approches croisées en narratologie et musicologie », sous la direction de Marc Chemillier. Master Arts et Langages, EHESS, soutenu en 2018. https://www.academia.edu/39159191/Les_r%C3%A9cits_dans_le_rock_progressif_Approches_crois%C3%A9es_en_narratologie_et_musicologie

Interventions en colloques, journées d’études et séminaires

 – « Narrativity and popular music genres: the role of music in rock and folk story songs (1960s-1980s) », Narrative and Music, Bruxelles, 15-17 novembre 2021 [à venir]

– « Women, 70s rock and folk narratives, and contemporary reception », IASPM Canada Conference, Big sounds from small places, Cape Breton University, 12 juin 2021, en ligne.

– « Heavy Metal Revisited: Iron Maiden as progressive rock legacy », Fourth Progect Conference: Progressive Rock and Metal, Towards a Contemporary Understanding, University of Ottawa, 26 mai 2021, en ligne. https://www.academia.edu/video/jyErgj

– « Le récit comme prisme de lecture des musiques rock et folk : enjeux génériques et politiques (années 1960 à 1980) », Séminaire Histoire sociale du rock (organisé par Arnaud Baubérot et Florence Tamagne – Paris 1, Paris-Est Créteil et l’Université de Lille), 21 avril 2021, en ligne. https://www.academia.edu/video/l2Myy1

– « Authenticité, contre-culture et culture populaire : les musiques folk au prisme du revival anglo-saxon », Journée d’étude Folk à la française : musique populaire et contre-culture (organisation Anne Damon-Guillot et Orane Murail-Zimmermann – Université Jean-Monnet de Saint-Étienne et CNSM de Lyon), 26 novembre 2020, en ligne. https://www.academia.edu/video/jrGNm1

– « How do listeners perceive narrative songs? Report of a questionnaire among rock and folk fandoms », Popular Music and Narrativity (organisation Alexander Harden et Alexander Jeffery), Londres, 7 juin 2019.

– « ‘Futurism’: Muse’s adaptation to popular music’s evolutions », IASPM Canada Conference, Legacies and Prospects: the Pasts and Futures of Popular Music, Montréal (UQAM), Canada, 24 mai 2019.

– « Musiques folk américaines et britanniques dans la seconde moitié des années 1960 : récits intimes et collectifs », Colloque ACEMUP, Échanges sur les musiques populaires : interdisciplinarités étudiantes, Paris, 12 avril 2019.

– « La fiction dans le rock progressif ». Colloque de l’ERIAC, Comment la chanson populaire communique-t-elle ?, Rouen, 16 novembre 2018. https://webtv.univ-rouen.fr/permalink/v125ac88da35a4up6mbe/iframe/

– « Musical and textual narratives in Genesis’ Selling England by the Pound », Third International Conference of the Prohect Network for the Study of Progressive Rock », Lund (Suède), 24 mai 2018.

Publications

 – « Multiple and Sustained Climaxes in Icelandic Post-Rock: For an Expansion of the Notion of Musical Climax », Transposition n° 9, 2021. https://journals.openedition.org/transposition/5969 

– « ‘A traveler of both time and space’ : les récits de Led Zeppelin et leur réception au sein d’une communauté en ligne », dans Led Zeppelin, P. Gonin (dir), Éditions Universitaires de Dijon, 2021 [à paraître].

Entretiens

 – « Simulation Theory de Muse dans la carrière du groupe », Podcast Pop en Stock : http://popenstock.ca/podcast/musiques-pop

– Entretien sur ma recherche doctorale : https://www.youtube.com/watch?v=GRynXAsQg2U et https://www.youtube.com/watch?v=7wxujklq4cw

Publications hors réseaux scientifiques :

 – « Récits d’apocalypse chez les pères du heavy metal », Wonderground. Revue des Cultures Alternatives, n°3, p. 31-46, 2020.

– « La symbolique chrétienne dans le Black Metal et l’UnBlack Metal » (en collaboration avec William Spok et Thomas Huault), Wonderground. Revue des Cultures Alternatives, n° 2, p. 36-44.

– « La représentation de l’idée de culture populaire dans Selling England by the Pound de Genesis », Wonderground. Revue des Cultures Alternatives, n° 1, p. 36-44, 2019.

– « Eros et Thanatos : répression, pulsions et frustrations chez les personnages de Steven Wilson », dans Collecting Space. Essais sur l’oeuvre de Steven Wilson, Guillaume Beringer (dir), Château-Thierry, Anesthetize, 2017, p. 38-57.



Citer ce billet
Anaïs Goudmand (2021, 17 juin). Marion Brachet (EHESS). LPCM. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r2h6

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.