Séminaire Numapresse : « Couper/coller. Les journaux voleurs au XIXe siècle »

Séminaire Numapresse « Couper/coller. Les journaux voleurs au XIXe siècle »

 

17 mai 2021 de 14h30 à 17h

En ligne :  meet.google.com/sqr-macb-fmy

La séance est en accès libre, sans inscription.

Présentation

Les pratiques de copier-coller et de rééditorialisation, si massives dans la presse d’aujourd’hui, existent probablement dès les origines du journalisme. Au XIXe siècle, les journaux dits reproducteurs ou voleurs systématisent la rédaction aux ciseaux et développent toute une économie du recopiage qui prospère dans les zones grises de la loi.

Un groupe de travail de Numapresse, dirigé par Stéphanie Dord-Crouslé et Sarah Mombert, se penche sur ces périodiques prédateurs, leurs pratiques professionnelles, leur modèle industriel et les aspects juridiques de leur activité. Les outils numériques sont d’une grande utilité pour mettre au jour et analyser ces cas particuliers de viralité du texte journalistique. La séance du séminaire Numapresse du 17 mai, qui se tiendra à distance, sera consacrée à la présentation de ce chantier en cours.

Programme

14 h 30. Stéphanie Dord-Crouslé et Sarah Mombert. Les journaux voleurs, présentation générale.

15 h. Amélie Chabrier, sur l’actualité et sa lecture dans les journaux voleurs

15 h 20. Pierre-Carl Langlais et Nejma Omari, sur les genres d’articles dans les journaux voleurs

15 h 40. Blandine Lefèvre, sur la réénonciation dans les journaux voleurs

16 h. Nicolas Bianchi, sur le discours auto-promotionnel du vol dans les journaux voleurs

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.