Séminaire Numapresse : « La fabrique médiatique des récits de vie » (en ligne)

Séminaire Numapresse : « La fabrique médiatique des récits de vie »

Lundi 22 mars de 14h à 16h

lien du séminaire : meet.google.com/jss-yahc-zzj

Dans le cadre des études portant, au sein de Numapresse, sur les phénomènes médiatiques de viralité, on se propose d’accorder une attention particulière aux récits de vie et à leur circulation médiatique et transmédiatique, depuis les biographies de contemporains en vogue sous le Second Empire (du Dictionnaire universel des contemporains de Vapereau aux Binettes contemporaines ou au Panthéon-Nadar qu’étudia Loïc Chotard) jusqu’aux pages biographiques rédigées aujourd’hui selon un mode collectif et participatif sur Wikipédia. Plus précisément, il s’agira d’observer de près la mise en place, l’imposition et la circulation d’une série de biographèmes, ces passages obligés de toute biographie, attachés à des personnalités du monde artistique, culturel ou politique. On tentera ainsi de remonter à l’acte de naissance supposé de tel biographème dans une rubrique journalistique (portrait, interview, nécrologie…), dans une brochure (comme Les Contemporains de Mirecourt), dans une notice de dictionnaire. On observera aussi la circulation de ce biographème et le jeu d’inflexions, modifications, amplifications qui l’affectent au fil des reprises, avant leur éventuel effacement ou remplacement. Les travaux pourront ainsi concerner une vie illustre dont on suivrait la mise en récit transmédiatique sur un temps long, ou se concentrer sur un ensemble de biographèmes attachés à une catégorie de personnalités (l’acte de naissance supposé d’une vocation artistique, par exemple), ou encore envisager l’élection soudaine d’une personne élevée par la viralité (trans)médiatique, hier ou aujourd’hui, au rang de « figure publique » (voir Antoine Lilti, Figures publiques. L’invention de la célébrité, 1750-1850, Fayard, 2014). Les raisons de l’élection d’une personne ou de la crispation à son sujet sur tels biographèmes seront questionnées. Plus généralement, une réflexion poétique sur l’évolution des codes biographiques pourra accompagner l’étude culturelle des modifications historiques des conditions de la célébrité.  

Lors du séminaire, deux exemples seront traités en guise de mise à l’épreuve des hypothèses et des outils de recherche ou d’analyse : Bocage, comédien et directeur de théâtre (Olivier Bara) et George Sand (Marie-Eve Thérenty).  Pierre-Carl Langlais présentera également les outils d’analyse de viralité permettant ces nouvelles explorations.

Contact : Julien Schuh – schuh.julien@gmail.com 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.