Parution : Intercripol. Revue de critique policière, n° 2

Intercripol. Revue de critique policière, n° 2, 2020. 

Ce numéro comprend notamment un grand dossier collectif sur Georges Perec, centré sur son dernier et mystérieux roman inachevé, « 53 jours ». Il met également la littérature des XIXe et XXe siècles à l’honneur, avec des enquêtes sur les soeurs Brontë, Stendhal, Balzac, Mérimée, Henry James et Giono. À noter également, la réouverture du dossier Baskerville, résolu en 2008 par Pierre Bayard, avec des élèves de lycée, par notre détective médiéviste tout-terrain S. Delale.

Le cinéma n’est pas oublié dans les publications de nos membres, avec une enquête sur Cruising, un ouvrage sur les adaptations de Boris Vian co-dirigé par notre bureau australien, et une enquête de C. Julliot sur les liens cachés entre les personnages des contes de fées de Cocteau et de Demy, paru dans un dossier dirigé par R. Atzenhoffer (U. de Strasbourg) de la revue Cult-express. 

SOMMAIRE DU NUMERO 002

 Avant-propos :

« Déconfiner la lecture », par Maxime Decout et Caroline Julliot. 

A. Nos grands dossiers (enquêtes collectives)

I. Contre-enquêtes sur Georges Perec 

Avant Propos : 

Sur « 53 jours » :  

Sur d’autres romans :

L’homme, l’œuvre et la CIA :

II. Réouverture de l’affaire du chien des Baskerville : une enquête policière et pédagogique, par Sarah Delale (FNRS/Université de Louvain)

Et, enfin :

B -Investigations solitaires

Littérature 

 « Thinking outside the box » (sur « La Vénus d’Ille », de Mérimée), par Uri Eisenzweig (Rutgers University) 

 Sucre, café et assassinats dans Eugénie Grandet de Balzac, par David Keclard (Paris 3)

Affaires familiales et criminelles : le dossier Brontë, par Jessy Neau (U. de Mayotte)

La tragédie du travesti : « La Vraie chose à faire » de Henry James, par Emma Burston (Rutgers University)

Un Roi sans divertissement : les fausses preuves du roman, par Marie-Nil Chounet (Paris 8)

Cinéma

Cold case à Hollywood, par Fabien Jacquard (sur un film de William Friedkin)

Varia : avis de publication

Publications antérieures, désormais disponible dans notre laboratoire :

In Memoriam : Enquête sur Je suis un chat de Sosêki (parue en 2010) par Sari Kawana (disparue le 29 Octobre 2020) 

« Grilles d’interprétation, lectures dissidentes », chapitre III de Lire, s’évader, résister, de Vincent Platini (éd. La Découverte, 2014).

Ouvrages critiques et numéros de revue :

M. Escola, F. Lavocat et A. Maignant (dir.), Débattre d’une fiction, Fabula LHT N°25, Février 2021. 

(accompagné, dans le dossier critique complémentaire d’Acta Fabula d’un entretien réalisé par Nadia Hachemi auprès du Policburo, Débattre avec l’oeuvre. Vers une herméneutique du soupçon)

A. Rolls, C. Sitbon et M-L. Vuaille (dir.), Boris Vian, l’adaptateur adapté, Hermann

Aurélien Maignant, Co-habiter la fiction. Postface de Marc Escola, Archipel

Pierre Bayard, Comment parler des faits qui ne se sont pas produits ?, Minuit 

Maxime Decout, Eloge du mauvais lecteur, Minuit 

Articles :

David Alvarez Roblin, « Cervantès, Avellaneda et la suite de Don Quichotte : du règlement de comptes à l’écriture collective », in Les écritures collectives : poétiques et pratiques de la collaboration et du partageCrisol, série numérique n° 10.

Caroline Julliot, « De La Belle et la Bête à Peau d’âne : métamorphoses du corps, transfuges de l’intrigue et perversions du désir », in R. Atzenhoffer, Le corps parlant dans les fictions pour la jeunesse, revue Cult express, N°2.

Autres :

Jean-Pierre Naugrette, L’Aronde et le kayak, éd. Les deux sœurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.